FreshRSS

🔒
❌ About FreshRSS
There are new articles available, click to refresh the page.
Yesterday — June 14th 2021Your RSS feeds

Protégé : Lex Naturae 1/2

June 14th 2021 at 17:27
By: Becky

Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Cet article Protégé : Lex Naturae 1/2 est apparu en premier sur MALIKI - Webcomic.

Big Rumble Boxing: Creed Champions launches September 3

June 14th 2021 at 20:49
PCPS4SwitchXbox One

Big Rumble Boxing: Creed Champions launches September 3

Fight in the ring as Adonis Creed, Rocky Balboa, and more.

3 seconds ago0 Comment0

Big Rumble Boxing: Creed Champions

Big Rumble Boxing: Creed Champions will launch for PlayStation 4, Xbox One, Switch, and PC via Steam on September 3 for $39.99, developer Survios announced. It will be available both physically and digitally.

Here is an overview of the game, via its Steam page:

About

Are you ready to become a boxing champion? Step into the ring and show off your boxing skills in a knockout arcade experience. Fight as 20 iconic characters from the Creed and Rocky universe. Take on world-class opponents across a variety of thrilling locations, or challenge your friends and family in intense, head-to-head matches.

Key Features

  • Pound-for-Pound Boxing for All
    • Intuitive, pick-up-and-play controls.
    • Robust boxing mechanics.
    • Dynamic boxing styles and combos.
    • Fighter-specific super finishers for cinematic knockouts.
  • Ultimate Creed & Rocky Boxing Universe
    • Legendary tales of 20 iconic and unique characters.
    • Unlockable characters and outfits.
    • Classic Creed and Rocky training moments in thematic mini games.
    • 13 Classic and original boxing arenas.
  • Iconic Champs from Creed and Rocky
    • Adonis Creed
    • Rocky Balboa
    • Apollo Creed
    • Clubber Lang
    • Ivan Drago
    • Viktor Drago
    • and more…
  • Pulse-rousing Fun with Friends and Family
    • Choose your champion and venues.
    • Face off in local player-versus-player mode.

Developed by the team who brought you Creed: Rise to Glory for virtual reality platforms, Big Rumble Boxing: Creed Champions is the second collaboration between Survios and MGM Studios, that brings the gripping intensity of Creed boxing to consoles and PC for the first time.

Use the coupon code "GEMATSU" for 5% off.

comment policy

Comment Policy

Comments are welcome and encouraged on Gematsu. However, we ask that you follow a simple set of guidelines:

  • Read the full article before commenting.
  • Stay on topic.
  • No drive-by comments, including trolling, baiting, or shit-posting.
  • Know when not to comment. If you do not care about a topic, you do not need to comment.
  • No offensive comments. This includes abusive, threatening, pornographic, misleading, or libelous content / language, as well as general harassment and individual attacks.
  • No port-begging.
  • No console wars.
  • Use spoiler tags when posting spoiler or NSFW (non-nude-only) content. For example: <spoiler>Woe is Leomon.</spoiler> State the subject of the content outside of the spoiler tags.
  • Be respectful towards other commenters. You do not have to agree with each other, but debate politely. If you find that a commenter is not following this simple etiquette, do not carry on the conversation—simply report it.

Gematsu reserves the right to edit or delete any comments without notice. This comment policy is subject to change at any time.

Open Forum #3422 minutes agoShadows of Adam coming to PS4 on June 15 with limited print physical edition4 minutes agoOpen Forum #3424 minutes agoSquare Enix and Team Ninja announce Stranger of Paradise: Final Fantasy Origin for PS5, Xbox Series, PS4, Xbox One, and PC5 minutes agoOpen Forum #3428 minutes ago

Sonic Colors: Ultimate ‘Planet Wisp: Act 4’ gameplay, screenshots

June 14th 2021 at 18:27
PCPS4SwitchXbox One

Sonic Colors: Ultimate ‘Planet Wisp: Act 4’ gameplay, screenshots

Two minutes of new footage.

1 hour ago0 Comment0

Sonic Colors: Ultimate

Publisher Sega and developer Blind Squirrel Entertainment have released a new gameplay video and screenshots for Sonic Colors: Ultimate. The footage showcases “Planet Wisp: Act 4.”

Here is an overview of the game, via its official website:

About

Join Sonic in the high-speed adventure of a lifetime! The evil Dr. Eggman has built a gigantic interstellar amusement park bursting with incredible rides and colorful attractions—but he’s powering it with a captured alien race called “Wisps.” Use Sonic’s lightning speed to free the Wisps and learn the secrets of their amazing powers as you explore six unique colorful worlds, each filled with dangerous enemies and hurdles to overcome. Now with stunning upscaled visuals, additional features, a new game mode and enhanced gameplay—it’s the Ultimate Sonic Colors experience. Sonic will be tested on this exciting journey to free the Wisps – but with their help, and yours, it’s a test he’ll pass with flying Colors!

Key Features

  • Sonic Speed and Non-Stop Action – Accelerate to adrenaline-pumping super speed, zoom across challenging worlds, and maneuver through hazardous obstacles. Time your attacks perfectly to charge your boost and reach Super Sonic speeds.
  • Interstellar Amusement Park – Explore and adventure through immersive environments, like a Sweet Mountain filled with delightful sweets or an Aquarium Park filled with sea life and countless pools – all centered around a mysterious astro-amusement park.
  • Wisp Power-Ups – Transform Sonic by harnessing the magnificent alien power of Wisps to defeat enemies and discover the secrets of the interstellar amusement park. Pass through solid objects and discover alternate paths using the new Jade Ghost Wisp.
  • Better Than Ever – Available on all platforms and now more colorful than ever with enhanced visuals and graphics (4K on PlayStation and Xbox), refined controls, and many more gameplay upgrades.
  • Rival Rush Mode – Put your skills to the test and go head to head with Metal Sonic. Outrun Metal Sonic to unlock rewards!

Sonic Colors: Ultimate is due out for PlayStation 4, Xbox One, Switch, and PC via the Epic Games Store) on September 7.

Watch the footage below. View the screenshots at the gallery.

Use the coupon code "GEMATSU" for 5% off.

comment policy

Comment Policy

Comments are welcome and encouraged on Gematsu. However, we ask that you follow a simple set of guidelines:

  • Read the full article before commenting.
  • Stay on topic.
  • No drive-by comments, including trolling, baiting, or shit-posting.
  • Know when not to comment. If you do not care about a topic, you do not need to comment.
  • No offensive comments. This includes abusive, threatening, pornographic, misleading, or libelous content / language, as well as general harassment and individual attacks.
  • No port-begging.
  • No console wars.
  • Use spoiler tags when posting spoiler or NSFW (non-nude-only) content. For example: <spoiler>Woe is Leomon.</spoiler> State the subject of the content outside of the spoiler tags.
  • Be respectful towards other commenters. You do not have to agree with each other, but debate politely. If you find that a commenter is not following this simple etiquette, do not carry on the conversation—simply report it.

Gematsu reserves the right to edit or delete any comments without notice. This comment policy is subject to change at any time.

Open Forum #3424 minutes agoOpen Forum #3425 minutes agoOpen Forum #3428 minutes agoOpen Forum #34210 minutes agoFuga: Melodies of Steel adds PS5 and Xbox Series versions, launches July 2912 minutes ago

Le patriarche de la plus grande famille du monde, qui avait 39 femmes et 94 enfants, est mort

June 14th 2021 at 17:51

Ziona Chana est décédé à l'âge de 76 ans, en Inde, dans l'État du Mizoram.

Temps de lecture: 2 min — Repéré sur BBC

Ziona Chana, l'homme qui serait à la tête de la plus grande famille du monde, est mort dimanche, à 76 ans. Cet Indien, qui vivait dans l'État du Mizoram, était le chef d'une secte religieuse qui pratique la polygamie. Il laisse derrière lui 39 femmes, 94 enfants et 33 petits-enfants. La nouvelle a été confirmée par le ministre en chef du Mizoram, Zoramthanga, qui a présenté ses condoléances via Twitter.

With heavy heart, #Mizoram bid farewell to Mr. Zion-a (76), believed to head the world's largest family, with 38 wives and 89 children.
Mizoram and his village at Baktawng Tlangnuam has become a major tourist attraction in the state because of the family.
Rest in Peace Sir! pic.twitter.com/V1cHmRAOkr

— Zoramthanga (@ZoramthangaCM) June 13, 2021

Ziona Chana souffrait apparemment de diabète et d'hypertension, rapporte la BBC. Les médecins ont déclaré à l'agence de presse indienne PTI que l'état de santé du patriarche s'était détérioré chez lui, dans son village, Baktawng Tlangnuam. Il a été conduit d'urgence à l'hôpital dimanche soir, où il a été déclaré mort à son arrivée.

Une famille de 180 personnes

Il est difficile d'affirmer avec certitude si Ziona Chana était en effet le chef de la plus grande famille du monde car d'autres personnes revendiquent ce titre. Bien que plusieurs reportages dans la presse locale l'aient qualifié comme la personne ayant le «record mondial» de la plus grande famille, on ne sait pas vraiment si ce dernier est officiel. Il est également difficile d'estimer avec exactitude la taille de sa famille. Selon The Hindu, il a eu 39 femmes, 94 enfants, 14 belles-filles, 33 petits-enfants et un arrière-petit-enfant, ce qui représente 181 personnes.

Record du monde ou pas, Ziona Chana et sa famille sont une attraction locale, qui attire les touristes dans leur village du nord-est de l'Inde. Et la vie de Ziona Chana a fait plus d'une fois la une des journaux au fil des années. L'immense famille vit ensemble dans une maison de quatre étages appelée Chuuar Than Run, ou la Maison Nouvelle génération, avec une centaine de chambres. Les 39 épouses partagent un dortoir près de la chambre privée du patriarche, selon les médias locaux. La maison est une des grandes attractions touristiques de l'État, des gens venus du monde entier se pressent dans le village pour avoir un aperçu du mode de vie de la famille hors norme.

Selon Reuters, Ziona Chana est né en 1945. Il a rencontré sa première femme, de trois ans son aînée, quand il avait 17 ans. La famille appartient à une secte chrétienne, Chana Pawl, qui réunit environ 2.000 membres. Tous vivent autour de la fameuse maison à Baktawng Tlangnuam, à environ 55 kilomètres de la capitale du Mizoram, Aizawl. La secte, qui autorise la polygamie pour les hommes, a été fondée par le grand-père de Zona Chana en 1942.

Halo Infinite multiplayer overview trailer

June 14th 2021 at 17:25
PCXbox OneXbox Series

Halo Infinite multiplayer overview trailer

Sandbox, Academy, bots, customization, and more.

55 mins ago0 Comment0

Halo Infinite

Publisher Microsoft and developer 343 Industries have released a 12-minute multiplayer overview trailer for Halo Infinite.

Halo Infinite‘s multiplayer will be available as a free-to-play experience, while the single-player will only be available to users who purchase the game. The trailer dives deeper into the sandbox, Academy, bots, customization, and what 343 Industries is focusing on for launch.

Halo Infinite is due out for Xbox Series, Xbox One, and PC this holiday. It will also be available via Xbox Game Pass for Console, PC, and Cloud.

Watch the trailer below.

Use the coupon code "GEMATSU" for 5% off.

comment policy

Comment Policy

Comments are welcome and encouraged on Gematsu. However, we ask that you follow a simple set of guidelines:

  • Read the full article before commenting.
  • Stay on topic.
  • No drive-by comments, including trolling, baiting, or shit-posting.
  • Know when not to comment. If you do not care about a topic, you do not need to comment.
  • No offensive comments. This includes abusive, threatening, pornographic, misleading, or libelous content / language, as well as general harassment and individual attacks.
  • No port-begging.
  • No console wars.
  • Use spoiler tags when posting spoiler or NSFW (non-nude-only) content. For example: <spoiler>Woe is Leomon.</spoiler> State the subject of the content outside of the spoiler tags.
  • Be respectful towards other commenters. You do not have to agree with each other, but debate politely. If you find that a commenter is not following this simple etiquette, do not carry on the conversation—simply report it.

Gematsu reserves the right to edit or delete any comments without notice. This comment policy is subject to change at any time.

Fuga: Melodies of Steel adds PS5 and Xbox Series versions, launches July 292 minutes agoVampire: The Masquerade – Swansong – Leysha character trailer6 minutes agoFinal Fantasy Pixel Remaster series announced for PC, iOS, and Android9 minutes agoRune Factory 4 Special coming to PS4, Xbox One, and PC this fall10 minutes agoGodfall coming to PS4 alongside expansion ‘Fire & Darkness’ on August 1011 minutes ago

Shadows of Adam coming to PS4 on June 15 with limited print physical edition

June 14th 2021 at 16:23
PS4Switch

Shadows of Adam coming to PS4 on June 15 with limited print physical edition

Currently available for Switch and PC.

2 hours ago0 Comment1

Shadows of Adam

Publisher PM Studios and developer Something Classic Games will release 16-bit RPG Shadows of Adam for PlayStation 4 on June 15 for $14.99, the companies announced.

Shadows of Adam first launched for PC, Mac, and Linux via Steam in February 2017, followed by Switch in May 2020.

Limited Run Games will also open pre-orders for a physical edition of Shadows of Adam for PlayStation 4 and Switch on June 15 at 9:00 a.m. PT / 12:00 p.m. ET. It will be available in $34.99 standard and $64.99 limited editions. Pre-orders will be available the following links:

Here is an overview of the game, via PM Studios:

About

Shadows of Adam is a creative, humorous and exciting take on the 16-bit Japanese RPG era, but with its own twists and style for the modern day gamer. Fast-paced battles, gorgeous graphics, an awesome soundtrack and the convenience to save anywhere you like make it tough to resist! Whether playing on the TV or in handheld mode, the game’s glorious pixels will immerse you in the adventure and its memorable scenes.

Key Features

  • Compelling Character-Driven StoryShadows of Adam’s story is one with a deep narrative and an interesting plot. The story revolves around 4 main characters: Asrael, Kellan, Curtis and Talon.
  • A Strategic AP Management Battle System – AP is restored between each round of battle automatically and through defeating enemies. This allows a unique attrition system that encourages skill use and fast combat.
  • Beautiful VisualsShadows of Adam features beautifully modernized visuals inspired by classic Japanese RPGs of the ’90s.
  • Original Soundtrack With Over 44 Tracks – An original soundtrack by Tyler Mire that’s inspired by music from the genre’s greatest games. This soundtrack includes unique themes for each area and character and has an emphasis on strong melodies and an emotional connection.

Watch the launch trailer for the PlayStation 4 version below.

Use the coupon code "GEMATSU" for 5% off.

comment policy

Comment Policy

Comments are welcome and encouraged on Gematsu. However, we ask that you follow a simple set of guidelines:

  • Read the full article before commenting.
  • Stay on topic.
  • No drive-by comments, including trolling, baiting, or shit-posting.
  • Know when not to comment. If you do not care about a topic, you do not need to comment.
  • No offensive comments. This includes abusive, threatening, pornographic, misleading, or libelous content / language, as well as general harassment and individual attacks.
  • No port-begging.
  • No console wars.
  • Use spoiler tags when posting spoiler or NSFW (non-nude-only) content. For example: <spoiler>Woe is Leomon.</spoiler> State the subject of the content outside of the spoiler tags.
  • Be respectful towards other commenters. You do not have to agree with each other, but debate politely. If you find that a commenter is not following this simple etiquette, do not carry on the conversation—simply report it.

Gematsu reserves the right to edit or delete any comments without notice. This comment policy is subject to change at any time.

Open Forum #342one minute ago1980s arcade game collection Taito Milestones announced for Switch2 minutes agoVampire: The Masquerade – Swansong – Leysha character trailer3 minutes agoShadows of Adam coming to PS4 on June 15 with limited print physical edition5 minutes agoFuga: Melodies of Steel adds PS5 and Xbox Series versions, launches July 2914 minutes ago

Ce vautour doté d’une prothèse est le « premier oiseau bionique »

June 14th 2021 at 18:03

Amputé d'une patte, ce gypaète barbu baptisé Mia peut remarcher et atterrir grâce à une prothèse directement rattachée à son squelette. La femelle vautour a refait ses premiers pas trois semaines après l'opération.

C’est une première : une équipe de l’université de médecine de Vienne a implanté, avec succès, une prothèse pour remplacer le membre blessé d’un gypaète barbu. La femelle vautour baptisée Mia est ainsi devenue le « premier oiseau bionique du monde ». La réussite de l’opération présentée dans Nature le 11 juin est une bonne nouvelle, car pour un oiseau de ce type, la perte d’un membre le met en grave danger.

Mia, en l’occurrence, s’était abîmé la patte très sérieusement. La cause de la blessure ? De la laine de mouton — utilisée pour construire son nid — s’était entremêlée autour de sa patte droite et avait entrainé une ischémie puis une nécrose du membre. La blessure était si grave qu’il avait fallu amputer l’oiseau. Le problème, explique l’équipe, c’est que les pattes sont des membres vitaux pour un vautour : « Il en a besoin pour marcher et atterrir, mais également pour attraper ses proies ». Un oiseau qui perd un membre aussi stratégique est voué à mourir de faim. Et même si Mia faisait l’objet de soins spécifiques au sein du refuge animalier où elle se trouvait, sa santé déclinait rapidement.

Le vautour Mia est le premier oiseau équipé d’une prothèse bionique. // Source : Hochgeschurz, S., Bergmeister, K.D., Brånemark, R. et al.

Les prothèses classiques ne fonctionnent pas sur un oiseau

«  La distribution asymétrique du poids sur les pattes entraine le développement de pododermatite et d’hyperkératose sur l’autre patte », expliquent les scientifiques dans Nature. Une ulcération chronique au niveau de la blessure de Mia avait du reste entrainé l’infection de tissus plus profonds et des os. Aucun soin standard ne permettait de guérir la femelle gypaète qui perdait du poids à mesure que son état s’aggravait.

Construire et fixer une prothèse sur l’oiseau était cependant un vrai défi technique. « Les prothèses classiques ne fonctionnent pas sur des membres dotés de plumes et soumis à des tensions importantes chaque jour. » Ce type d’oiseau se sert de ces membres pour transporter ses proies.

Il est par ailleurs souvent complexe de créer des prothèses dont l’usage parait intuitif et naturel. Même si c’est évidemment tout l’objectif, aussi bien pour les humains que les animaux, les humains parviennent davantage à adapter leur fonctionnement à l’appareil si nécessaire. Les animaux, à l’inverse, auront beaucoup de mal à utiliser une prothèse qui fonctionnerait très différemment du membre qu’ils ont perdu.

La prothèse est reliée à l’os de l’oiseau

C’est pour cela que Mia a été confiée par le sanctuaire des chouettes et oiseaux de proie de Haringsee (Autriche) à l’équipe d’Oskar Aszmann de l’université de médecine de Vienne. « Nous avons conçu et fabriqué un implant osseux spécifique qui pouvait être relié au moignon de manière chirurgicale », explique celui-ci. Le principe de cette nouvelle technique dénommée « ostéo-intégration » est en effet que des parties extérieures de la prothèse soient directement connectées à l’os afin que l’attache soit solide. « Cette technique offre un bon degré d’embodiment (ndlr : la cognition incarnée) étant donné que l’ostéo-percéption fournit un retour d’information direct et intuitif. C’est ce qui permet [à l’oiseau] d’utiliser de manière naturelle cette extrémité pour marcher ou se nourrir. »

Cette technique n’a pu être utilisée que parce que plusieurs conditions étaient remplies. Tout d’abord, il fallait étudier la physiologie de l’os afin de vérifier qu’une telle opération était possible. « La longueur de l’os et la géométrie de la cavité médullaire ont également été contrôlées afin de vérifier qu’il était possible de placer un implant en titane de longueur et de diamètre suffisant  », explique l’équipe. Il était enfin nécessaire que la peau de la zone opérée soit suffisamment vascularisée, souple et plane pour autoriser des manipulations chirurgicales et une guérison satisfaisante.

La femme gypaète peut de nouveau marcher et atterrir sur ses pattes

A noter que les oiseaux devant subir une opération sous anesthésie ont des taux de mortalité plus élevés (environ 1,76 %) que les humains (0,02–0,05 %) ou les chiens (0,17 %). Pour limiter les risques, l’équipe a donc également préparé méticuleusement sa procédure, et prévu des poches de sang adéquates pour répondre à d’éventuels besoins de transfusion. Rattachée à l’os par une attache en titane, la prothèse est composée de plusieurs couches de matériaux mous — qui absorbent les chocs lors de l’atterrissage — et d’une surface de caoutchouc rugueux qui garantit une bonne adhésion au sol et donc une meilleure stabilité. Cette prothèse est par ailleurs étanche à l’eau et à la poussière.

L’opération de Mia, en elle-même, a été menée par Rickard Branemark du centre de recherche sur l’ostéo-intégration de San Francisco, dans le département de recherche biomécanique de MedUni Vienna, dirigé par Bruno Podesser. La rééducation et les traitements ont été réalisés au centre Haringsee. Les résultats sont très positifs :  « L’oiseau a effectué ses premières tentatives de marche à peine trois semaines après l’opération », note l’équipe. Même si elle ne peut se servir que de sa patte intacte pour agripper quelque chose, la femelle vautour parvient désormais à marcher et atterrir sur ses deux pattes. Dix-huit mois après l’opération, Mia ne montre aucun « signe de douleurs ou de limitations physique » et a repris le poids qu’elle avait perdu.

La suite en vidéo

Voiture électrique : sans moteur thermique, plus d’économies ?

June 14th 2021 at 18:01

Parmi les avantages du véhicule électrique, on pense spontanément à la mobilité sans émission, à l’agrément de conduite ou au coût aux 100 km. Mais savez-vous que l’entretien peut également être une bonne surprise pour les automobilistes qui choisissent l’électrique ?

Même si la périodicité et le coût des entretiens sont propres à la stratégie de chaque marque, un constat est commun à toutes : l’entretien d’un véhicule 100 % électrique est moins onéreux que sur son équivalent thermique.

Cela est d’autant plus visible lorsque l’on oppose deux véhicules identiques d’un même constructeur, l’un équipé d’une motorisation essence (ou diesel) et l’autre d’une motorisation électrique. Pour cet article, nous avons choisi de comparer cet aspect sur les Nouvelles Citroën C4 (essence) et ë-C4 (100 % électrique).

Des économies à la clé pour l’électrique

Il existe deux leviers insoupçonnés sur lesquels les propriétaires de voiture électrique peuvent faire des économies supplémentaires : les révisions et certaines pièces d’usure.

Dans le cas de ces deux Citroën, C4 et ë-C4, la périodicité des entretiens suit le même rythme, afin de vérifier régulièrement les organes de sécurité. L’application MyCitroën et le tableau de bord de votre véhicule sont là pour vous rappeler les échéances à venir. Un premier rendez-vous après 1 an (ou 12 500 km), permet de faire les vérifications du bon fonctionnement de l’ensemble de votre nouveau véhicule.

La Citroën C4 (en orange) et la Citroën ë-C4 (en bleu).

Ensuite, les révisions du constructeur sont préconisées tous les 2 ans, ou 25 000 km. Si le calendrier est identique entre les deux véhicules, les points de contrôle diffèrent forcément en fonction de la motorisation. Le contrôle des organes de sécurité et la vérification des codes erreurs de la voiture sont communs à l’ensemble des véhicules Citroën. En revanche, avec moins de pièces mécaniques à vérifier ou remplacer lors des entretiens d’un véhicule électrique, l’écart se creuse forcément au niveau des tarifs.

Des forfaits de révision moins onéreux

Le tarif est sans conteste la bonne surprise de l’électrique : le forfait révision de la nouvelle ë-C4 s’affiche donc à 135 € chez Citroën (tarif généralement constaté dans les grandes villes), quand, pour un véhicule thermique comme le C4, le même forfait atteint les 250 €.

Les économies ne s’arrêtent pas là, car certaines pièces d’usure (comme les freins ou les pneumatiques) peuvent voir leur durée de vie prolongée sur un véhicule électrique. L’exemple le plus marquant est sûrement celui des freins. Sur la nouvelle Citroën ë-C4, les freins physiques (plaquettes et disques) ne sont en effet actionnés que pour compléter le fonctionnement du frein régénératif, prolongeant ainsi la durée de vie des plaquettes jusqu’à 40 % de plus que sur un véhicule thermique. Et en adoptant un style de conduite plus souple et anticipatif (dit d’éco-conduite), le conducteur d’un véhicule électrique pourra également aller encore plus loin.

Moins de pannes courantes sur le moteur

Les multiples réparations automobiles coûtent de plus en plus cher à l’automobiliste. Selon l’étude 2020 menée par l’Automobile Club, le budget annuel des réparations automobiles pour un véhicule thermique s’établit en moyenne entre 900 et 2 000 €, incluant les frais de révision, les changements de pièces ou encore réparations de la carrosserie. Le type de modèle, le nombre de kilomètres parcourus et le poids des années influent sur ces chiffres. Mais alors, qu’en est-il pour l’électrique ?

Le bloc moteur de la Citroën ë-C4.

La voiture électrique n’échappera pas à certains frais de réparation au fil des années. Mais on manque encore de recul sur les modèles les plus récents. Cependant en s’épargnant des pannes courantes sur l’embrayage, le turbo, la courroie de distribution ou la boîte de vitesses, les économies sont évidentes. Les études tendent à montrer que le véhicule électrique ressort avec un budget entretien de 20 à 30 % inférieur à celui d’un véhicule thermique.

Les avantages du réseau pour l’entretien de votre véhicule électrique

Faire entretenir son véhicule électrique dans le réseau du constructeur vous permet de vous assurer que le technicien intervenant sur votre véhicule est suffisamment formé sur celui-ci. Chez Citroën, des techniciens sont habilités à travailler sur les voitures électriques au travers de formations spécifiques.

Lors des entretiens, plusieurs points de contrôle concernent plus spécialement les organes électriques : vérification du câble haute tension, de l’étanchéité du bloc batterie, mais aussi de l’état général de la batterie. Sur l’ensemble des modèles électriques de Citroën, la batterie est garantie 8 ans ou 160 000 km pour 70 % de sa capacité de charge. Le passage en révision permet alors de vérifier la bonne santé des différentes cellules composant la batterie implantée dans votre véhicule.

Enfin, en passant par le réseau pour votre entretien, vous bénéficiez gratuitement de l’assistance Citroën pour une année supplémentaire à chacune de vos révisions. Cette assistance intervient partout en Europe dans le cas de différentes pannes (mécanique, électrique et électronique hors batterie), d’accident, de perte de clés ou de clés bloquées à l’intérieur du véhicule. Cela vous permettra de rouler plus sereinement en vous reposant sur l’assistance de la marque, y compris en cas de panne d’autonomie.

Si à l’achat, le véhicule électrique coûte un peu plus cher que son équivalent thermique, à l’usage et sur le long terme, celui-ci vous permettra de réaliser des économies sur le budget « carburant » et entretien. Une notion à ne pas mettre de côté lors de votre réflexion d’achat.

Vous voulez en savoir plus sur la gamme 100 % électrique de Citroën et ses avantages ? Rendez-vous sur Citroen.fr ou chez votre concessionnaire le plus proche.

L’astéroïde 16 Psyche pourrait être encore plus intéressant à étudier que prévu

June 14th 2021 at 17:45

La composition de l'astéroïde 16 Psyche fait l'objet d'une nouvelle étude. Les scientifiques concluent que l'objet pourrait être moins dense et moins métallique que prévu. Ce qui n'enlèverait pas l'intérêt d'aller l'observer de plus près, au contraire.

L’astéroïde 16 Psyche — aussi désigné (16) Psyché — pourrait être moins dense et moins métallique que ce que l’on pensait. Cela ne le rendrait pas pour autant moins intéressant à étudier : au contraire, rapporte une équipe de scientifiques dans une étude de The Planetary Science Journal, publiée le 12 mai 2021 et relayée par l’université de l’Arizona le 9 juin.

« Alors que Psyche est peut-être moins métallique qu’on ne le pensait, nos résultats continuent de décrire un corps inhabituel qui requiert de futures observations au sol et dans l’espace », lit-on dans la conclusion de l’étude. 16 Psyche est connu depuis bien longtemps : il a été découvert en 1852. Il s’agit du plus grand des astéroïdes de type M (métalliques), avec un diamètre de 226 kilomètres. L’objet évolue dans la ceinture principale d’astéroïdes, qui se trouve entre les orbites de Mars et de Jupiter.

82 % de métal, au lieu de 95 %

Plus largement, l’étude approfondie des astéroïdes est cruciale, parce que ceux-ci font office de véritables « capsules temporelles qui donnent un aperçu des questions fondamentales concernant la création de protoplanètes [ndlr : planète en formation] et des processus qui les ont transformées pour devenir les corps planétaires observés aujourd’hui », soulignent les auteurs. Dans le cas de 16 Psyche, on soupçonne que ce corps serait le noyau d’une planète primitive, qui aurait perdu ses couches extérieures lors de collisions il y a des milliards d’années.

Vue d’artiste de 16 Psyche. // Source : Peter Rubin (image recadrée)

« Malgré un intérêt considérable dans la communauté scientifique, la composition de Psyche et sa formation restent mal comprises », constatent les scientifiques dans cette étude. Ici, les auteurs estiment que 16 Psyche est composé à 82,5 % de métal, et que sa masse volumique (la quantité d’espace vide qui est présente à l’intérieur de l’objet) est d’environ 35 %. Des analyses antérieures avaient estimé que l’astéroïde pouvait contenir jusqu’à 95 % de métal et qu’il était bien plus dense. Ces mesures auraient des conséquences sur le scénario envisagé plus haut, à savoir que 16 Psyche serait le noyau exposé d’une planète qui aurait pu se former, mais ne l’a finalement pas fait, au début de l’histoire du système solaire.

Un tas de décombres ?

Au lieu d’être un noyau mis à nu, l’astéroïde pourrait davantage être un tas de décombres, un peu comme un autre astéroïde connu et étudié, Bennu. C’est vers cet objet que la Nasa a envoyé la sonde OSIRIS-Rex, qui a collecté un échantillon de l’astéroïde et est actuellement en chemin vers la Terre. Dans le cas de 16 Psyche, si ce scénario alternatif était le bon, cela pourrait vouloir dire que l’astéroïde aurait été davantage modifié par rapport à ce que l’on croyait. Il aurait pu connaître des collisions avec d’autres astéroïdes. Pour Bennu, une porosité élevée n’est pas surprenante, car il est relativement petit et peu massif (500 mètres de diamètre). Ce serait plus surprenant pour Psyche.

Afin d’estimer la composition de l’astéroïde, les études précédentes étaient fondées sur la manière dont l’objet réfléchit la lumière du Soleil. Le résultat correspondait à ce qu’on pouvait attendre d’objets métalliques. Ici, les auteurs on travaillé en laboratoire pour chercher à recréer le régolithe (couche du sol couvrant la roche-mère) de 16 Psyche, jusqu’à retrouver les motifs lumineux correspondant aux observations qui avaient été faites de l’objet.

L’occasion d’observer de plus près l’objet devrait se présenter dans les années à venir. La Nasa a un projet de mission, sobrement baptisé Psyché, pour étudier l’astéroïde, avec une insertion en orbite théoriquement prévue en 2026.

La suite en vidéo

Fin du masque en extérieur après le 30 juin : serait-ce une bonne chose ?

June 14th 2021 at 17:14

Alors que les mesures sanitaires se relâchent progressivement et que la chaleur s'installe, nous aspirons tous et toutes à enlever notre masque à l'extérieur. Mais est-ce vraiment raisonnable ?

Jérôme Salomon le Directeur général de la Santé n a annoncé ce 14 juin sur RTL que le port du masque en extérieur pourrait ne plus être obligatoire à partir du 1er juillet 2021 en France. Rien n’a encore été confirmé par l’exécutif, mais s’agirait d’une décision des plus logiques, eût égard au lâchage de lest progressifs sur le territoire.

Si entre la lassitude et la chaleur, cette nouvelle a de quoi nous faire très plaisir, est-elle pour autant une bonne chose sur le plan sanitaire ?

Le Dr Michaël Rochoy, médecin généraliste à Outreau et membre du collectif Du Côté De La Science, joint par Numerama ce 14 juin, tient d’abord à insister sur un point : « Jérôme Salomon a bien dit ‘Si les conditions sanitaires le permettent’. C’est à noter, car le calendrier de déconfinement du gouvernement, largement prévu à l’avance, ne prend pas ou très peu en considération des indicateurs clés comme l’incidence ou le taux de reproduction effectif. »

Le port du masque en extérieur n’a jamais eu beaucoup de sens

Reste que pour le médecin, le masque en extérieur n’a globalement que peu d’intérêt : « Le port du masque en extérieur n’a jamais vraiment eu de sens. Du fait de la très majoritaire transmission du virus par la voie aérienne (les aérosols), les contaminations en extérieur sont relativement rares, puisque le virus est rapidement dilué dans l’air. On l’a vu l’année dernière : l’été s’est bien passé, quand bien même personne n’était vacciné, qu’il y avait moins de personnes immunisées après avoir été infectées et guéries et que le masque n’était pas obligatoire dans certains lieux clos, comme les entreprises.  »

Il ajoute : « Aucun scientifique n’a jamais réclamé le port du masque en extérieur alors que nous avons fait des pieds et des mains pour qu’il soit obligatoire en intérieur. On a l’impression qu’imposer le masque en extérieur, comme par exemple sur les plages, a toujours été davantage une démonstration de force politique que quelque chose de vraiment légitime sur le plan sanitaire.  »

De fait, une méta-analyse américaine publiée en février 2021 estime à moins de 10 % le pourcentage de transmissions du Sars-CoV-2 et suggère que le risque est faible pour toutes les situations où l’on est à l’air libre et en mouvement, comme marcher dans la rue ou sur la plage.

Source : Pexels

Une question de responsabilité individuelle

Reste que certaines situations peuvent être à risque. Il faudrait alors compter sur l’intelligence de chacun et de chacune pour le porter lorsqu’ils et elles s’y trouvent confrontées. « C’est le cas de toutes les zones extérieures à forte densité où l’on reste immobile ou presque  » explique le Dr Rochoy. Il précise : « Les marchés où l’on piétine, les sorties d’école, les files d’attente… »

Ce qui compte, c’est la proximité du contact et s’il est prolongé ou non. Par exemple, si vous êtes en terrasse — généralement au coude à coude avec vos voisins de table et que vous avez terminé de consommer, cela ne serait pas totalement absurde de remettre votre masque pour vous protéger et protéger les autres.

Comme l’explique le Dr Rochoy en appelant à la responsabilité individuelle : «  Ce sont des petits gestes assez anodins au quotidien, mais qui collectivement font la différence et permettent d’équilibrer avec d’autres mesures comme la réouverture des restaurants en intérieur ou des salles de sport. »

Ne pas oublier la pandémie en cours

En fait, le vrai et plus gros danger à ne plus porter le masque en extérieur est « d’oublier » que la pandémie est toujours en cours. Ce serait concrètement ne pas penser à remettre son masque lorsque l’on rentre dans un magasin ou des bureaux, ou encore dans les transports en commun comme le bus ou le métro qui restent des espaces fermés (très) mal ventilés et où on a tendance à être agglutinés.

La Dre Hélène Rossinot, médecin de santé publique, ajoute : « Il y a aussi la dimension symbolique dans le port du masque en extérieur. C’est l’un des marqueurs forts les plus visibles du fait que la pandémie n’est pas terminée et que l’on doit continuer d’être vigilants et de respecter un certain nombre de règles sanitaires. »

Le Dr Rochoy pondère néanmoins : « Entre le port du masque dans les lieux publics clos, les campagnes gouvernementales et les informations, il y a quand même peu de chances que nous oublions. »

Alors, si le port du masque n’est effectivement plus obligatoire au 1er juillet, notre nouveau réflexe sera donc d’avoir toujours un ou plusieurs masques propres dans notre sac quand nous sortons afin de pouvoir en enfiler un dès lors que l’on se retrouve dans une foule ou que l’on pénètre dans un lieu clos.

La suite en vidéo

SpaceX : comment voir l’envol d’un nouveau satellite qui modernisera le GPS

June 14th 2021 at 16:32

SpaceX doit mettre en orbite un satellite GPS de nouvelle génération. Le lancement est à suivre en direct le 17 juin.

Le lancement Starlink en résumé

  • Quoi ? L’envoi du cinquième satellite GPS de nouvelle génération ;
  • Quand ? Le 17 juin 2021, à un horaire qui reste à déterminer ;
  • Où ? Au centre spatial Kenny, en Floride ;
  • Que verra-t-on ? Le décollage de la fusée Falcon 9.

Quelle est la mission ?

Depuis la fin des années 70, les États-Unis entretiennent une constellation de satellites qui permettent de se géolocaliser au sol — c’est le fameux GPS, pour Global Positioning System. Seulement, ce réseau vieillit avec le temps : depuis les années 80, on dénombre plus de trente engins retirés du service. Il a donc fallu les remplacer régulièrement avec des exemplaires plus modernes.

C’est exactement le sens de la mission que doit accomplir SpaceX le 17 juin prochain. La société américaine doit déployer en orbite un nouveau satellite GPS, de la génération dite GPS block III. Son nom de code ? GPS-III 5, car il s’agit du cinquième engin de cette gamme à rejoindre l’orbite terrestre, aux alentours de 20 200 kilomètres d’altitude — Galileo, lui, se situe vers les 23 000 kilomètres.

SpaceX GPSSpaceX GPS
Source : SpaceX

Aujourd’hui, il y a quatre satellites de la génération GPS-III qui sont opérationnels : trois d’entre eux ont été envoyés par SpaceX, les 22 décembre 2018, 30 juin 2020 et 5 novembre 2020. Le quatrième de cette liste a été déployé par une société concurrente, la coentreprise United Launch Alliance, qui regroupe Boeing et Lockheed Martin. Le tir a eu lieu le 22 août 2019.

«  Ce satellite fait partie d’une constellation de satellites de nouvelle génération, dotée d’une technologie de pointe améliorée », commente le centre spatial Kennedy. Plus précisément, les dix satellites GPS-III qui sont prévus doivent proposer une précision métrique, voire moins dans certaines circonstances et pour certains usages. Les signaux, par ailleurs, doivent être moins sensibles aux tentatives de brouillage.

Comme à son habitude, SpaceX va mobiliser une fusée Falcon 9 pour assurer la mission. Il est à noter que le premier étage de la fusée a déjà servi en novembre 2020 lorsqu’il fallait mettre sur orbite le satellite GPS-III 4. En parallèle, SpaceX procédera à la récupération automatique du premier étage du lanceur avec une barge déployée au large des côtes américaines. La routine.

Quand le décollage a lieu ?

Le décollage est planifié pour le 17 juin 2021, à un horaire qui est encore indéterminé. Il est à noter que le départ survenant en Floride, il y a six heures de décalage par rapport à la France métropolitaine. Le 12 juin, SpaceX a indiqué que la mise à feu statique de sa fusée Falcon 9 s’est déroulée normalement. Cette étape vise à s’assurer du bon comportement du lanceur avant le jour J.

Falcon 9 static fire complete—targeting Thursday, June 17 for launch of GPS III-5 from SLC-40 in Florida

— SpaceX (@SpaceX) June 12, 2021

Comment suivre le lancement en direct ?

Le lancement sera retransmis directement sur le site officiel de SpaceX. Il pourra être suivi directement ci-dessous une fois que la vidéo sera intégrée à l’article.

La suite en vidéo

Sosh baisse de moitié le prix de son abonnement fibre jusqu’à la fin du mois

June 14th 2021 at 16:22
- - Télécoms

[Le Deal du Jour] Après avoir proposé de nombreuses offres pour ses forfaits mobile, Sosh décide maintenant de baisser le prix de son abonnement à la fibre optique, qui passe de 29,99 euros à seulement 15,99 euros pendant un an.

Chaque jour, la rédaction sélectionne pour vous un bon plan repéré sur le web, qui a un rapport direct avec notre ligne éditoriale.

La Boîte Sosh (Livebox 4) avec la fibre optique (jusqu’à 300 Mbits/s) est en ce moment disponible presque à moitié prix durant toute la première année de l’abonnement, et c’est toujours sans engagement. Vous ne payerez donc que 15,99 euros par mois pendant les douze premiers mois, puis 29,99 euros pour tous les prochains. L’offre est disponible jusqu’au 28 juin 2021 à 8h du matin.

Les détails de l’offre Fibre optique // Source : Sosh.

Pour mieux comprendre l’offre

  • Que propose cet abonnement à la Fibre ?

L’offre Sosh en fibre optique donne un accès illimité à Internet par la Livebox 4 d’Orange, avec un débit théorique plafonné à maximum 300 Mbit/s, aussi bien en téléchargement qu’en envoi. Ce ne sont pas les débits les plus rapides du marché, mais la connexion sera bien plus constante que chez la concurrence.

On retrouve ensuite une ligne de téléphone fixe qui permet d’appeler en illimité vers les fixes de France Métropolitaine, mais aussi des DOM ainsi que plus de 100 destinations à l’internationale, en passant par le Maroc, le Canada ou encore les États-Unis.

  • Que savoir de plus ?

L’abonnement Fibre chez Sosh se concentre uniquement sur l’essentiel. Cependant, il est toutefois possible de compléter l’abonnement avec des offres payantes comme les appels illimités vers les mobiles pour 5 euros de plus.

C’est également 5 euros supplémentaires qu’il faut débourser pour accéder à plus de 140 chaînes sur votre téléviseur via un décodeur TV. Il est en revanche possible d’obtenir, gratuitement et sur demande, l’application « Appli TV d’Orange » pour regarder plus de 72 chaînes sur votre smartphone, tablette, PC ou Mac.

  • Et si je ne suis pas éligible à la fibre optique ?

Vous pourrez souscrire à la même offre pour le même prix, mais en ADSL. À partir de la seconde année, vous payerez 10 euros de moins que l’abonnement fibre.

Certains liens de cet article sont affiliés : si vous trouvez votre bonheur grâce à nous, nous touchons une petite commission. Les liens affiliés dans les articles n’ont aucun impact sur les choix éditoriaux de la rédaction de Numerama et l’angle des articles. On vous explique tout ici.

Avez-vous la connexion Internet la plus rapide de la galaxie ?

La suite en vidéo

Rançongiciel : un des gang les plus actifs disparait brutalement (et sans raison apparente)

June 14th 2021 at 15:35

Le gang Avaddon, particulièrement agressif ces dernières semaines, a brutalement disparu. Toutes les traces de son activité ont été effacées, et les clés de déchiffrement permettant de venir en aide aux victimes ont été envoyées gratuitement au Bleeping Computer.

« Ce matin, le Bleeping Computer a reçu un email anonyme qui prétendait provenir du FBI , et qui contenait un mot de passe ainsi qu’un lien vers un fichier ZIP protégé  ». Site de référence sur les rançongiciels avec un média exhaustif sur le sujet et un forum d’aide prisé, le Bleeping Computer

Le 11 juin, le site américain de référence sur les rançongiciels a récupéré 2 934 clés de déchiffrement créées par le gang Avaddon. Concrètement, chacune de ces clés correspond à une version du rançongiciel, et elles couvrent l’ensemble des victimes dont le système informatique a été chiffré par le logiciel malveillant.

Avaddon a-t-il disparu pour de bon ? // Source : Louise Audry pour Numerama

Confiées à l’entreprise de sécurité Emsisoft, les clés ont permis de créer un outil de déchiffrement gratuit dans la journée. Il sera particulièrement utile aux victimes les plus récentes du gang, qui étaient encore en phase de négociation ou qui avaient refusé le paiement de la rançon.

Les victimes les plus anciennes pourraient aussi y trouver un intérêt, si elles n’ont pas supprimé les dossiers chiffrés par Avaddon. Même lorsqu’une victime restaure son système à partir de ses sauvegardes, le système restauré n’est pas forcément identique à celui d’avant l’attaque. Les anciennes victimes pourraient ainsi retrouver des données qu’elles pensaient perdues.

Très actif avant sa disparition

La publication des clés de chiffrement ne vient pas seule : Avaddon semble tout simplement avoir disparu d’Internet. Son site de divulgation de données, ses serveurs ou encore ses messages et profils sur les forums de hackers, tout a disparu.

Parmi les chercheurs en sécurité, personne ne s’attendait à un effacement aussi brutal. Certes, le FBI et l’autorité australienne avaient émis récemment un avertissement aux entreprises sur l’activité du groupe. Mais justement, cette alerte était le signe d’un pic d’attaques de la part d’Avaddon.

Lancé en juin 2020 avec une campagne de phishing simple, mais efficace, Avaddon se hissait parmi les plus grandes figures du secteur. Comme le relève The Record Media, le groupe avait profité du démantèlement de Darkside à la suite de l’affaire Colonial Pipeline pour tenter de récupérer des parts de marché. Dans les chiffres, il a fait au moins 59 victimes depuis le 7 mai, ce qui faisait de lui le deuxième rançongiciel le plus actif sur la période.

Arrêt… ou redémarrage ?

Habituellement, lorsque les gangs rendent les armes, ils se fendent de communiqués pour en donner les raisons… qu’elles soient authentiques ou non. C’est l’occasion de faire de prétendus mea culpa censés calmer les enquêtes en cours. Par exemple, en février, un des administrateurs de Fonix Crypter prétendait arrêter l’activité du gang pour des raisons éthiques. Mais il semblerait que le groupe maitrisait mal son rançongiciel, et qu’il peinait à aider les victimes qui payaient la rançon.

Avaddon est un groupe bien plus sérieux que Fonix. Très réactif, il avait réparé une vulnérabilité de son malware à peine quelques heures après qu’un chercheur l’a pointée du doigt. Il était aussi connu pour répondre rapidement aux demandes de négociations et pour son automatisation de la publication des données de victimes. Il est donc étrange qu’un groupe si organisé disparaisse sans explication.

Semer les forces de l’ordre

Une des théories, relayée par The Record Media, suggère que le groupe va simplement se réorganiser et changer de nom. L’objectif ? Complexifier les enquêtes des forces de l’ordre et des entreprises privées. Sous l’impulsion des plus hautes sphères du pouvoir américain, les autorités se montrent plus agressives que jamais envers les gangs, et le président Joe Biden veut confronter son homologue russe Vladimir Poutine sur le sujet.

Les enquêteurs peuvent identifier les serveurs d’une organisation cybercriminels et suivre ses mouvements, décortiquer son mode opératoire, analyser en profondeurs ses malwares. Plus ils collectent d’informations, plus ils seront susceptibles de remonter aux personnes à la tête de l’organisation. Repartir sur des nouvelles bases serait pou Avaddon l’occasion de rendre une partie de ce travail obsolète ?

Avaddon ne serait pas le premier à changer de peau. Gandcrab est ainsi devenu REvil, Nemty est devenu Nefilim et dans une moindre mesure, la fin de Maze a fait émerger Egregor. Ces mues s’accompagnent d’une mise à jour importante du rançongiciel, mais l’équipe de développeurs ne change pas (ou très peu), et ils font généralement appel aux mêmes hackers affiliés.  Bref, il faudra attendre quelques mois pour savoir si cette disparition d’Avaddon est pour de bon.

Crédit photo de la une : Harry Potter à l'école des sorciers.

À propos de CyberGhost

CyberGhost, annonceur exclusif de Cyberguerre, est un fournisseur de VPN premium aux tarifs accessibles. Il dispose de milliers de serveurs sécurisés répartis à travers le monde, permettant de délocaliser son adresse IP et de contourner les géoblocages. CyberGhost ne conserve aucune trace de l'activité des utilisateurs. Son application VPN est disponible sur tous les systèmes d’exploitation et appareils connectés et se révèle la plus facile d'accès du marché.

En savoir plus sur la solution VPN de CyberGhost

Sabrina Ghayour, Simply : Une seule envie, tout tester !

June 14th 2021 at 15:08
Simply - Sabrina Ghayour

Simply – Sabrina Ghayour

Depuis quelques années, de nombreux livres de recettes surfent sur la tendance visant à simplifier la cuisine du quotidien. Je pense aux premiers livres de Jamie Oliver qui promettaient de cuisiner en 30 minutes chrono puis en 15 minutes (10 ans déjà), à ceux plus récents qui nous proposent de cuisiner avec seulement 4 ingrédients, voire 3 et même 2. Et puis il y a bien sur le succès international des livres d’Ottolenghi (notamment avec Simple), celui de Diana Henry, auteure confidentielle en France (et à ma connaissance pas encore traduite) mais très célèbre outre manche avec un succès de librairie là-aussi nommé Simple. Et comment ne pas citer en France la réussite phénoménale de Simplissime de Jean François Mallet (sans oublier toutes ses déclinaisons).

Il est vrai que les gens passent de moins en moins de temps en cuisine. Je ne sais pas si cette période de confinement qui aura remis beaucoup de français aux fourneaux est une pause dans cette tendance décroissante ou un début d’inversion mais quoi qu’il en soit, nous avons tous besoin de recettes faciles, fiables et gourmandes.

Ce nouvel ouvrage de Sabrina Ghayour, une auteure née en Iran et basée à Londres, est vraiment dans cette mouvance : Du simple et du bon. D’ailleurs 4 des 5 chapitres du livre s’appellent : Simple et sans stress, Simple avec une pointe de tradition, Simple avec des influences du monde, et Simple avec quelque chose de spécial.

Tout un programme non ?

Le dernier chapitre, pour les curieux, est consacré aux pains, pâtisseries et desserts.

Tomates rôties au thym et zaatar
Tomates rôties au thym et zaatar
Courgettes grillées au citron
Courgettes grillées au citron
Salade de fraises au fromage de chèvre frais et pistaches
Salade de fraises au fromage de chèvre frais et pistaches

J’aime cette cuisine facile, gaie, colorée, qui fait la part belle aux légumes et aux épices, mais pas que. Les ingrédients ne sont pas introuvables (un petit tour dans un rayon oriental et paf, vous avez le nécessaire). Les recettes sont alléchantes et gourmandes. J’avais commencé de mettre des post-it sur celles que je voulais tester, mais vu que j’en collais quasiment à toutes les pages, j’ai stoppé. Il m’était arrivé la même chose avec son précédent livre traduit en français, Festins (je vous avais d’ailleurs proposé sa salade de burrata, orange et grenade).

C’est une auteure que je vous recommande vivement. Pour ma part, je me demande ce que je vais tester d’abord : Les ailes de poulets, dattes et gingembre ? Les courgettes grillées au citron, à l’origan et au piment d’Alep ? Les haricots de Lima basse température à l’origan, tomate et ail ? Les frites de patate douce au zaatar et à l’ail ? Le saumon au yaourt et aux épices ? Les nectarines rôties au labneh, aux herbes et au miel ? …. Difficile de choisir 😀 . Oui, je sais, ma vie est trop dure 🙂 .

Simply – Sabrina Ghayour – Editions Hachette Pratique – 24,95 €

 

 

Nice cream à la fraise, coulis coco

June 14th 2021 at 14:15

Nice cream à la fraise, coulis coco

1

La nice cream, c’est une glace vegan à base de banane bien mûre qui va donner à la fois une consistance onctueuse et apporter le sucre nécessaire. Pas besoin d’avoir de sorbetière ou de turbine, avec les fruits surgelés et un bon mixeur on obtient une glace savoureuse. On peut préparer des nice cream à tous les parfums.

Bon à savoir : Si vous possédez un extracteur qui permet de faire des sorbets, c’est le moment de le sortir pour préparer cette recette. C’est encore plus simple !

Pour 4 personnes :

  • 250 g de fraises (poids équeutés)
  • 400 g de bananes bien mûres (poids épluchés)

Topping :

  • 8 carrés de chocolat noir
  • 12 fraises
  • Quelque copeaux de noix de coco
  • 20 cl de crème de coco
  • 2 cuillères à soupe de sucre glace

1- Coupez les fruits en petits morceaux (en rondelles pour la banane et en deux ou quatre pour les fraises) et placez-les à plat sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Placez au congélateur pour 4 à 6 heures.

2- Placez les fruits congelés dans un blender et mixez. Mélangez régulièrement avec un spatule pour aider le mixeur. Si votre mixeur manque de puissance, vous pouvez attendre quelques minutes que le fruits deviennent plus mous et ajouter un peu d’eau pour aider.

3- Remettez au congélateur 30 minutes.

4- Pendant ce temps, concassez les carrés de chocolat, coupez les fraises en deux et mélangez la crème de coco avec le sucre glace.

5- Servez la glace dans des bols, ajoutez le chocolat, les copeaux de noix de coco, les fraises et arrosez d’un peu de coulis de coco.

Partager

Aux États-Unis, les tentatives de suicide des adolescentes ont explosé pendant la pandémie

June 14th 2021 at 15:22

Une étude révèle qu'elles ont augmenté de plus de 50% chez les jeunes filles durant la crise du Covid.

Temps de lecture: 2 min — Repéré sur New York Post, USA Today

Les tentatives de suicide chez les jeunes américaines ont nettement augmenté pendant la pandémie de Covid-19. La situation s'est particulièrement aggravée lors de la deuxième vague, selon une nouvelle étude du Centers for Disease Control and Prevention (CDC), publiée vendredi. Les visites aux urgences pour des tentatives de suicide avaient d'abord diminué pour les 12-25 ans en mars et avril 2020, au début des premières mesures de confinement aux États-Unis. Mais à partir de mai, les chiffres ont augmenté.

Ainsi, chez les 18-25 ans, le nombre de visites aux urgences pour des tentatives de suicide présumées a d'abord baissé de 16,8% au printemps 2020, avant de de repartir à la hausse et d'être finalement plus élevé qu'en 2019, révèle l'étude du CDC. Mais l'évolution la plus inquiétante concerne les jeunes filles entre 12 et 17 ans, rapporte le New York Post. Le nombre moyen de visites aux urgences, sur une période d'un mois au cours de l'été 2020, était 26,2% plus élevé qu'à la même époque en 2019. À l'hiver 2021, les visites pour des tentatives de suicide présumées avaient bondi de 50,6%. L'écart avec les garçons est très marqué: chez eux, le nombre de visites a augmenté de 3,7%.

Anxiété accrue et manque de lien social

Comment expliquer une telle différence entre les filles et les garçons? Les femmes sont plus suceptibles de signaler une tentative de suicide ou des actes d'auto-mutilation que les hommes, a expliqué le Dr Neha Chaudhary, pédopsychiatre au Massachusetts General Hosipital et à la Harvard Medical School. Les jeunes femmes présentaient d'ailleurs des taux de visites aux urgences plus forts et en augmentation par rapport aux garçons, ajoute USA Today.

D'après cette étude, le risque serait plus élevé chez les jeunes car ils ont pu être durement touchés par les mesures sanitaires, en témoigne le manque de liens avec l'école, les enseignants et leurs camarades. S'ajoute à cela une anxiété accrue concernant la santé de leur famille et les préoccupations économiques. «Les résultats de l'étude suggèrent une détresse plus sévère chez les jeunes femmes que ce qui avait été identifié dans les rapports précédents, ce qui renforce la nécessité d'y accorder plus d'attention et de faire plus de prévention chez cette population», a déclaré le CDC.

Cette hausse peut également s'expliquer par le fait que les parents ont passé plus de temps avec leurs enfants: certains ont pu prendre conscience de pensées et comportements suicidaires et ont donc été plus enclins à emmener leurs ados chercher de l'aide.

Le CDC a précisé que la hausse des tentatives de suicide pendant la crise sanitaire ne signifie pas que les morts par suicide ont augmenté. D'ailleurs, les données provisoires sur la mortalité ont montré une diminution globale du taux de suicide entre l'automne 2019 et l'automne 2020, note le rapport.

Knockout Home Fitness for Switch coming west this fall

June 14th 2021 at 14:52
Switch

Knockout Home Fitness for Switch coming west this fall

Released as FiNC HOME FiT in Japan.

3 seconds ago0 Comment0

Knockout Home Fitness

Publishers XSEED Games and Marvelous Europe will release Knockout Home Fitness, known as FiNC HOME FiT in Japan, for Switch this fall in North America and Europe, the companies announced.

“We all know how challenging it can be to stick to a fitness routine,” said XSEED Games executive vice president Kenji Hosoi in a press release. “We’re happy to add Knockout Home Fitness to our E3 2021 lineup. With the fun martial arts-based workouts in v, people can get an intense daily workout in around 15 minutes, helping keep motivation high so they keep coming back for more day after day.”

Here is an overview of the game, via XSEED Games:

About

Grab a Joy-Con in each hand and get ready to achieve great results fast with a workout program developed specifically for the Nintendo Switch. Deliver a knockout blow to inactivity with short, intense full body workouts designed by experts to maximize calorie-burning with strikes based not just on boxing, but also other martial arts such as Muay Thai, karate, and kung-fu! Track your progress and strive for long-term goals with Personal Training Mode, or dive into the high-efficiency 3-Minute Fitness Mode to blow off some steam. Knockout Home Fitness features over 25 diverse music tracks and four personal trainers, each with their own training style and personality.

Key Features

  • Real Full Body Fitness, 60 courses – Intense calorie-burning exercises with moves based on boxing and other martial arts such as karate, kung-fu, and Muay Thai with plenty of courses created for all fitness levels.
  • Daily Workouts in About 15 Minutes — Providing options for any lifestyle or schedule, players can choose from 3-Minute Fitness Mode, offering selectable high-intensity workouts, or a pre-programmed Personal Training Mode that offers a varied selection of daily exercise routines including stretches that can be completed in about 15 minutes.
  • Track Progress and Stay Focused on Results – The sleek “My Report” function provides stats on workout frequency, length, calories burned, and logs completed actions all in one place.
  • Four Personality-Driven Trailers – Four personal trainers with personalities to fit a player’s coaching style ranging from friendly to strict, deliver customized daily routines aligned with individual goals and keep things fresh with new activities each day.

Watch a trailer below. View a set of screenshots at the gallery.

Use the coupon code "GEMATSU" for 5% off.

comment policy

Comment Policy

Comments are welcome and encouraged on Gematsu. However, we ask that you follow a simple set of guidelines:

  • Read the full article before commenting.
  • Stay on topic.
  • No drive-by comments, including trolling, baiting, or shit-posting.
  • Know when not to comment. If you do not care about a topic, you do not need to comment.
  • No offensive comments. This includes abusive, threatening, pornographic, misleading, or libelous content / language, as well as general harassment and individual attacks.
  • No port-begging.
  • No console wars.
  • Use spoiler tags when posting spoiler or NSFW (non-nude-only) content. For example: <spoiler>Woe is Leomon.</spoiler> State the subject of the content outside of the spoiler tags.
  • Be respectful towards other commenters. You do not have to agree with each other, but debate politely. If you find that a commenter is not following this simple etiquette, do not carry on the conversation—simply report it.

Gematsu reserves the right to edit or delete any comments without notice. This comment policy is subject to change at any time.

Open Forum #34212 seconds agoSquare Enix and Team Ninja announce Stranger of Paradise: Final Fantasy Origin for PS5, Xbox Series, PS4, Xbox One, and PC2 minutes agoOpen Forum #3422 minutes ago1980s arcade game collection Taito Milestones announced for Switch4 minutes agoOpen Forum #3424 minutes ago

Au Royaume-Uni, Deliveroo forme ses livreurs à détecter les délits

June 14th 2021 at 14:19

Grâce à cette formation facultative, ils pourront reconnaître des signes de harcèlement de rue, d'esclavage moderne ou de trafic d'êtres humains.

Temps de lecture: 2 min — Repéré sur BBC

Alors que les conditions de travail de ses employés sont toujours vivement critiquées, Deliveroo lance au Royaume-Uni, une formation facultative pour ses livreurs afin qu'ils soient capables de repérer des délits comme les violences domestiques et les trafics de drogue lors de leurs courses, rapporte la BBC.

«Les coursiers ont rempli un rôle essentiel pendant la pandémie et peuvent tirer profit de cette expérience pour repérer toute préoccupation dans les quartiers dans lesquels ils travaillent et vivent», explique Will Shu, le fondateur de Deliveroo. Les employés qui souhaitent participer à ce nouveau programme devront suivre une formation créée par Neighbourhood Watch, un système de surveillance de voisinage très courant dans les pays anglo-saxons pour prévenir la délinquance et les cambriolages, et validée par le Metropolitan Police Service, le service de police responsable du Grand Londres, excepté la Cité de Londres.

Les livreurs seront notamment formés à la sécurité et sensibilisés à différents délits, ce qui les aidera à mieux reconnaître les signes de violence familiale, de harcèlement de rue, d'esclavage moderne et trafic d'êtres humains ou encore de trafic de drogue, précise la radio britannique.

Des livreurs eux-mêmes victimes d'agression physique ou verbale

Ce programme ne fait pourtant pas l'unanimité. Il risque même de créer «une armée de fouineurs mal formés», affirme Jake Hurfurt, responsable des recherches et enquêtes de Big Brother Watch, un organisme de défense des libertés civiles et protection de la vie privée. Le journaliste n'est également pas certain que les citoyens britanniques veuillent que les livreurs Deliveroo «deviennent un quasi-service de police privatisé». En clair, pour lui, cette opération est «mauvaise pour les travailleurs, mauvaise pour les communautés et mauvaise pour la réputation de l'entreprise».

D'autant que Deliveroo a déjà des problèmes à gérer en interne. Selon le Syndicat britannique des travailleurs indépendants (IWGB en anglais), plus de huit coursiers sur dix ne se sentent pas en sécurité au travail et ont déjà été victimes d'agression soit verbale, soit physique. Pire, «lorsque les coursiers signalent des incidents à Deliveroo et à d'autres compagnies de livraisons, l'état du colis passe souvent avant le bien-être du livreur», indique Ahmed Hafezi, membre du syndicat.

L'année dernière déjà, plus de 7.000 coursiers Deliveroo ont été formés à repérer et signaler les signes de maltraitance des enfants, dans le cadre d'un partenariat avec la National Society for the Prevention of Cruelty to Children, une organisation caritative britannique pour la protection de l'enfance.

Face à l'extrême droite et à sa violence : « Les réponses viennent avant tout de la société civile »

June 14th 2021 at 13:54

Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté samedi contre l’extrême droite. Comment la société civile, les gouvernements, l’État ont-ils réagi aux mouvements de droite radicale au fil des décennies ? Réponses avec la chercheuse Bénédicte Laumond.

Basta !  : Vous avez étudié la réponse de l’État aux droites radicales depuis les années 1950. La question se posait déjà alors ?

Bénédicte Laumond [1] : Aux élections de 1956, le parti poujadiste, l’Union de la défense des commerçants et des artisans, qui est une formation partisane radicale de droite, fait son entrée à l’Assemblée nationale. Un front républicain se forme déjà à l’initiative des partis de gouvernement, particulièrement de la gauche et du centre. La tactique consiste à ostraciser des partis considérés radicaux de droite, avec une volonté de les exclure parce qu’ils se réclament d’une idéologie qui a été particulièrement meurtrière les décennies précédentes. L’idée est alors présente chez de nombreux acteurs politiques qu’il faut se prémunir de ce type d’idéologie.

Ensuite, des groupes qui ne sont pas des partis, mais souvent des associations, ont fait l’objet de dissolutions. L’outil de la dissolution a été utilisé régulièrement ces soixante-dix dernières années en France [2]. Dans les années 1950, des associations qui se réclament d’une idéologie nationaliste, autoritaire et fondamentalement anticommuniste, sont dissoutes. Il y a un jeu du chat et de la souris de reformation des groupes dissous. Se pose donc la question de l’efficacité de cet outil.

Quelle a été la réaction de l’État, du gouvernement, quand est né le Front national ? Est-ce qu’il a été discuté de son interdiction ?

Le Front national (FN) se créé au début des années 1970. Mais il a connu une traversé du désert jusque dans les années 1980. En France, on est dans un schéma où tant que la formation politique en question ne fait pas de vague, on ne va surtout pas chercher à la dissoudre. Dans les années 1970, le Front national a des résultats très bas, souvent en dessous de 1 %. Ça n’interpelle pas grand monde, même si la décennie est marquée par des violences racistes importantes. Une partie de la société civile – des groupes antifascistes, des associations antiracistes, des personnes syndiquées – s’organisent alors pour protester contre les crimes et les agressions racistes qui se multiplient. Ces agressions ne relèvent pas nécessairement et directement de la responsabilité du Front national mais on sait qu’il y a une porosité en termes de militantisme dans ce domaine. Si réaction il y a alors, elle vient avant tout de la société civile. En démocratie, la droite radicale n’est pas seulement régulée par l’État, elle l’est aussi par la société. C’est important de le souligner.

Je lis, j’aime, je vous soutiens

Pour rester en accès libre, Basta ! a besoin de vous, lecteurs !

Soutenez l’indépendance de Basta! en faisant un don.

La situation change-t-elle quand le FN apparaît dans le paysage électoral, à partir des élections européennes de 1984, où la liste de Jean-Marie Le Pen attire 11% des voix ?

Au début des années 1980, le FN a cette capacité d’aspirer le potentiel militant de la droite radicale en France. Il connaît ses premiers succès électoraux, comme lors des élections municipales de Dreux en 1983 [3]. La figure de Jean-Marie Le Pen émerge alors. Face à cela, on voit deux types de réponses. D’une part, des mobilisations de la société civile entendent lutter contre ce nouveau parti. Ce sont des mobilisations souvent marquées à gauche, souvent issues de la culture antifasciste, par des associations comme Ras l’Front, mais aussi au sein des partis. Des élus du PS se mobilisent aussi, participent à des manifestations, écrivent des communiqués contre le FN.

Les réponses de l’État au FN s’inscrivent alors dans un registre assez tolérant. On ne traite pas le Front national de manière extrêmement répressive. Ce qui tranche fortement avec les débats qu’il y a à la même époque en Allemagne autour de partis comme Die Republikaner [cofondé par un ancien de la Waffen-SS, ndlr]. Ce parti est surveillé par les services de renseignements. Il y a des débats au sujet de son éventuelle dissolution. Il n’a finalement pas été dissous parce qu’il s’est cassé la figure rapidement. Auparavant, dans les années 1950, en Allemagne de l’Ouest, le parti communiste et un parti néonazi ont été dissous. Mais il n’y a plus eu de dissolutions de partis allemands depuis 1956. En Allemagne, la pression sur les forces de droite radicale pour ne pas s’organiser en parti reste toutefois très forte. Parfois, il suffit de menacer de surveiller un parti pour inciter les sympathisants ou militants potentiels de cette famille politique à se détourner vers d’autres formes d’organisations.

En France, quelques membres du FN-RN peuvent être surveillés par les services de renseignement. Cela reste marginal et il n’y a pas de publicisation de ces questions. En Allemagne, les services de renseignement sur l’extrémisme politique ont l’ obligation de publier leur activités. Tous les ans, des rapports sortent sur ce que font les partis et groupes surveillés. Cela peut avoir pour effet d’en démobiliser les électeurs.

En France, à la fin des années 1990,une commission d’enquête parlementaire a quand même été mise en place sur le service d’ordre du FN, le DPS (Département protection sécurité), accusé de plusieurs exactions et de se comporter comme une milice...

Cette commission mise en place par la majorité socialiste avait été décriée à l’époque par l’opposition de droite, qui dénonçait l’opportunisme de cette mesure. Pendant cette commission d’enquête, la question de savoir s’il fallait dissoudre ce service d’ordre du Front national s’est posée. Mais la question de la dissolution ne s’est jamais posée sérieusement pour le parti lui-même.

Vous écrivez que l’Allemagne a une véritable politique publique de lutte contre les formations de droite radicale. Ce n’est pas le cas en France ?

Il existe en effet en Allemagne une politique publique contre ce que les Allemands appellent l’extrémisme politique, qui n’est pas seulement l’extrémisme de droite, mais aussi de gauche et islamiste. Cette politique a été marquée jusque dans les années 1990 par le seul pan répressif, qui consistait soit à surveiller ces groupes, soit à les dissoudre. Pendant longtemps, il s’agissait d’abord de groupes d’extrême gauche et communistes. Les groupes radicaux d’extrême droite qui ont recours à la violence voire au terrorisme sont des groupes qui, aussi bien à l’Est qu’à l’Ouest, ont commencé à développer leur pratiques militantes dans ces années-là. C’est une des conséquences du fait que l’État se soit presque exclusivement concentré sur l’extrême gauche jusqu’aux années 1980.

On observe ensuite un changement dans les politiques publiques allemandes, qui ont pris conscience du fait que l’extrémisme politique se régule aussi par l’activisme de la société civile. L’État a donc tenté d’intégrer beaucoup plus largement les citoyens à cette régulation, aussi parce qu’on avait alors des territoires, particulièrement à l’Est, où l’État était complètement dépassé par des skinheads et des fractions de la population séduites par les groupes d’extrême droite. Depuis, l’État fédéral et les Länder financent des programmes de prévention très importants, qui viennent soutenir l’action d’associations pour l’éducation, mais aussi encourager des personnes impliquées dans ce type de militantisme à en sortir, en déménageant, en changeant d’emploi...

À la fois en Allemagne et en France, la menace du terrorisme d’extrême droite est devenue plus visible ces dernières années. Cela a-t-il changé la donne en terme de réponses de l’État ?

En Allemagne, la découverte du groupe NSU [Nationalsozialistischer Untergrund, un groupe terroriste néonazi qui a assassiné au moins neuf personnes issues de l’immigration et une policière entre 2000 et 2007 [4], ndlr], a changé les choses. Cette affaire a poussé des politiciens conservateur à réaliser que l’extrême droite est aujourd’hui l’une des plus grandes menaces pour la sécurité intérieure allemande, au moins au même niveau que la menace terroriste islamiste. Ces révélations autour du NSU ont eu aussi un effet très important sur la société civile, qui a exercé une pression sur les pouvoirs politiques pour qu’ils s’engagent plus fortement, qu’ils se remettent en question, et soutiennent la prévention. Dans la foulée, l’action des services de police et de renseignement concernant la surveillance des groupes d’extrême droite a été contrôlée dans les parlements des Länder et vigoureusement discutée ces dernières années. Ce qui n’est à mon avis pas du tout le cas en France.

Je lis, j’aime, je m’abonne

Pour avoir accès à une information qui a du sens, restez connectés avec Basta !

Abonnez-vous à notre newsletter

En France, le militantisme d’extrême droite violent semble aussi gagner en importance, comme le donnent à voir les enquêtes de Mathieu Suc sur Mediapart par exemple [5]. Si on essaie de quantifier les militants de cette filière, on arrive à environ 3000, un chiffre qui est loin d’être négligeable. En Allemagne, c’est plutôt 25 000, dont la moitié potentiellement violents. Ce qui ne veut pas dire que la question n’est pas sérieuse en France. Quand on lit par exemple les compte-rendus d’audition parlementaires de responsables de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), on voit que la question est prise au sérieux. Par la société aussi, puisqu’il y a des manifestations contre l’extrême droite. Dans des moments où l’on sent qu’un militantisme d’extrême droite peut réémerger, on voit que les réponses viennent avant tout de la société civile. En termes de politiques publiques de prévention, je n’observe pas grand chose en France. Je vois surtout des acteurs de la police et de la justice qui commencent à tirer la sonnette d’alarme, mais la réaction de l’exécutif se fait encore attendre.

Recueilli par Rachel Knaebel

Photo : lors de la marche des libertés et contre les idées d’extrême droite le 12 juin, à Paris / © Anne Paq

❌