FreshRSS

🔒
❌ About FreshRSS
There are new articles available, click to refresh the page.
Yesterday — January 22nd 2021DIY : Miam

Purée de pommes de terre à l’ail rose de Lautrec et huile d’olive

January 22nd 2021 at 11:00
Ail rose de Lautrec

Ail rose de Lautrec

Connaissez-vous l’ail rose de Lautrec ?

Lautrec, l’un des plus beaux villages de France, est une cité médiévale située dans le Tarn, entre Albi et Castres en Occitanie. La légende raconte que l’ail rose est arrivé ici au moyen-âge. Un marchand ambulant l’aurait utilisé comme monnaie d’échange pour payer son repas. Depuis lors, lail rose de Lautrec est cultivé dans la région. Il bénéficie depuis 1966 d’un label rouge et depuis 1996 d’une Indication Géographique Protégée (IGP). Résultant d’un savoir-faire ancestral transmis de générations en générations et d’un terroir argilo calcaire, il est très reconnaissable à ses caïeux (gousses) à la couleur rose assez soutenue. Vous le trouverez dans le commerce, soit vendu en têtes, soit encore en grappes (appelées manouilles). Son étiquette vous permet d’obtenir la traçabilité complète (nom du producteur, date et lieu de récolte etc.) et sachez, petite information bonus, qu’il se conserve très bien dans nos placards.

C’est un ail qui est très intéressant en cuisine car il est parfumé, savoureux et très doux. Il n’est ni agressif ni amer mais au contraire tout en subtilité. Il est absolument délicieux. J’ai choisi de l’utiliser pour parfumer une simple purée de pommes de terre à l’huile d’olive et c’était excellent. Je vous recommande vraiment de tester cette recette.

Purée de pommes de terre à l’ail rose de Lautrec et à l’huile d’olive

Purée de pommes de terre à l'ail rose de Lautrec et huile d'olive

Purée de pommes de terre à l’ail rose de Lautrec et huile d’olive

Pour 4 personnes :

  • 800 g de pommes de terre 
  • 6 gousses d’ail rose de Lautrec
  • 30 ml d’huile d’olive, plutôt fruitée
  • 100 ml de lait 1/2 écrémé
  • 1 cuillère à café de gros sel
  • 1 pincée de sel
  • 1 pincée de poivre
  • 1 cuillère à café de persil plat ciselé

Épluchez les pommes de terre et lavez-les. Pelez les gousses d’ail. Portez à ébullition dans une grande casserole un grand volume d’eau additionnée d’une cuillère à café de gros sel. Plongez-y les pommes de terre et les gousses d’ail puis laissez cuire 20 à 25 minutes, le temps que les pommes de terre deviennent fondantes. Vérifiez en plantant la lame d’un couteau, elle doit pouvoir s’enfoncer facilement.

Ail rose de Lautrec
Ail rose de Lautrec
Pommes de terre et ail rose de Lautrec
Pommes de terre et ail rose de Lautrec

Égouttez puis passez l’ail + les pommes de terre au presse-purée. Ajoutez l’huile d’olive, 1 pincée de sel et versez le lait que vous avez préalablement chauffé. Ne mettez pas le lait tout d’un coup, ajustez en fonction de la consistance de la purée désirée. Poivrez légèrement et servez la purée, saupoudrée de persil plat.

Purée de pommes de terre à l'ail rose de Lautrec et huile d'olive

Purée de pommes de terre à l’ail rose de Lautrec et huile d’olive

Succulent !

A consommer aussi bien avec un blanc de poulet poêlé, une côte de porc grillée ou encore une côte de bœuf à la plancha.

Pour en savoir plus sur l’ail rose de Lautrec, il y a un site internet : www.ailrosedelautrec.com, une page Facebook @ailrosedelautrec et un compte Instagram @ailrosedelautrec. Et si vous passez dans la région, sachez que la fête de l’Ail Rose de Lautrec se tient chaque année, les premiers vendredi et samedi du mois d’août.

 

Recette créée pour le Syndicat de Défense du Label Rouge et de l’IGP Ail Rose de Lautrec

 

 

Coleslaw sucré-salé, panais,chou-rave,carotte,pomme et raisins secs

January 22nd 2021 at 10:08
By: SPHIL

Et oui, on peut manger des salades en hiver !  Le Coleslaw est une salade composée d'un mélange de chou et de carotte assaisonnée de mayonnaise et de yaourt, à servir en entrée ou encore en accompagnement de grillades et que l’on retrouve [...]

Before yesterdayDIY : Miam

Menu de la semaine, Papilles et Pupilles : Semaine 4

January 21st 2021 at 17:31
Kilchurn Castle, Lochawe, Dalmally, Scotland ©connor-mollison unsplash

Kilchurn Castle, Lochawe, Dalmally, Scotland ©connor-mollison unsplash

Dernière semaine de janvier. Je trouve que ce premier mois de l’année est passé rapidement. Et pourtant, Dieu sait si les journées se suivent et se ressemblent. Mais finalement on trouve l’aventure n’importe où. Aller chez le coiffeur ou prendre sa voiture pour faire 3 courses est une vraie expédition. Enfin pour moi qui travaille depuis la maison et qui ait adopté le legging (Pardon #Cristina pour ce fashion faux-pas) et le gilet doudou.

Cette semaine je vous propose notamment un petit tour en Ecosse parce que le 25 janvier se tient la Burn’s night, la fête nationale écossaise commérant le célèbre poète Robert Burns. J’avais eu la chance d’assister à ce dîner spécial il y a quelques années au très chic hôtel Balmoral d’Edinburgh et j’en garde des souvenirs absolument incroyables. C’est la première fois que je dînais à côté d’un homme en kilt ayant un poignard planqué dans ses chaussettes :D.

Bref, voici le menu de la semaine, proposé cette fois-ci le jeudi. Finalement, vous m’avez dit que c’était mieux, cela vous laissait le temps de le lire avant d’aller faire vos achats.

Vendredi

Les pâtes c’est la vie 🙂 Alors pourquoi ne pas réaliser cette simple mais délicieuse recette de linguine aux crevettes et au citron. Vous pouvez bien sûr remplacer les linguine par des spaghetti.

Linguines aux crevettes et au citron

Linguines aux crevettes et au citron

Samedi

Cette soupe est délicieuse. Vous ne pensez pas forcément à associer ces deux produits mais je peux vous assurer que ce velouté de pois chiches aux épinards est un régal.

Velouté d'épinards aux pois chiche et cumin

Velouté d’épinards aux pois chiche et cumin

Dimanche

J’aime beaucoup les pintades. Je trouve que leur chair est goûteuse. Je vous propose donc de la cuisiner ce dimanche dans un plat tout en un : pintade au four et pommes de terre rôties.

Pintade au four et pommes de terre rôties

Pintade au four et pommes de terre rôties

Lundi

Comme je vous le disais plus haut, aujourd’hui, c’est la Burns Night en Ecosse. N’hésitez pas à préparer cette délicieuse cock a leekie soup, une soupe de poulet aux poireaux et pommes de terre agrémentée de pruneaux (oui oui). C’est facultatif au cas où vous trouviez ceci trop bizarre :D. Et si vous voulez rester en Ecosse, n’hésitez pas à préparer les shortbreads de l’hôtel Balmoral ou un dundee cake.

Cock a leekie soup (c) Robin Stewart shutterstock

Cock a leekie soup

Mardi

Repas facile aujourd’hui. Hop hop, on fait des Croque-Monsieur

Croque Monsieur ©D. Pimborough shutterstock

Croque Monsieur ©D. Pimborough

Mercedi

Un plat de lentilles cela vous tente ? Je vous propose un dhal de lentilles aux épices douces. Original et délicieux.

Dhal de lentilles

Dhal de lentilles

Jeudi

Comme je ne vous ai pas encore proposé de recette, sucrée, voici une petite douceur avec ces crèmes au chocolat maison. Elles sont faciles à faire et délicieuses.

Petites crèmes au chocolat

Petites crèmes au chocolat

Tarte renversée au chocolat et son caramel à la noisette

January 21st 2021 at 09:00
By: SPHIL

Nous avons ressorti notre moule à tarte renversée pour préparer cette tarte au chocolat très gourmande composée d'une pâte crousti-moelleuse à la noisette, d'un caramel au beurre salé à la noisette et d'une ganache au chocolat.  Pour cette [...]

Carottes à l’ail, miel et gingembre

January 20th 2021 at 10:00
Carottes miel ail gingembre

Carottes miel ail gingembre

Amis des internets, Netflix, c’est le mal 😀 .

S’il y a quelques années, j’avais lu la série des Bridgerton de Julia Quinn (que j’avais bien aimée, distrayante, amusante et sans prise de tête),  avant hier, j’ai commencé de visionner la série éponyme tirée des livres sur Netflix. ….

Et là …..

J’ai regardé les 8 épisodes de la saison 1 à la suite …..

La fille qui s’est couchée à 4h30 du matin, c’est moi. Inutile de vous dire que côté productivité, hier matin, ce n’était pas tout à fait cela :p. Et côté cuisine non plus. On a fait simple, je dis cela, je dis rien (les pâtes c’est la vie 😀 ).

Heureusement, j’avais cuisiné ce weekend cette délicieuse recette de carottes parfumées à l’ail, au gingembre, au miel, et à l’orange. Je les ai servies en accompagnement d’un magret de canard et c’était parfait. J’ai utilisé un mélange de carottes anciennes, oranges, violettes, blanches et jaunes, je trouve que c’est plus joli dans l’assiette.

Pour 6/8 personnes :

  • 1,4 kg de carottes
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 petites gousses d’ail
  • 1 morceau de gingembre de la taille des gousses d’ail
  • 1 cuillère à soupe de miel
  • 50 ml de jus d’orange (le jus d’une orange)
  • 1 bonne pincée de sel
  • 1 cuillère à café de sauce Sriracha (ou une bonne pincée de piment d’Espelette)
  • 500 ml de bouillon de volaille (ou de légumes pour une version vegétarienne)
  • 2 cuillères à soupe de persil plat, ciselé

Epluchez les carottes, lavez-les et coupez-les en rondelles.  Pelez l’ail et le gingembre et râpez-les. Pressez l’orange.

Mettez l’huile à chauffer dans une cocotte. Ajoutez l’ail et le gingembre, faites revenir 1 minute puis mouillez avec le jus d’orange. Décollez les sucs, ajoutez les carottes, le miel, le sel, la sauce Sriracha et mouillez avec le bouillon de volaille.

Mélangez, portez à ébullition, couvrez puis laissez cuire 40 minutes. A la fin, s’il reste beaucoup de liquide, découvrez les 10 dernières minutes.

Saupoudrez de persil et servez.

Bon appétit !

Scallop Terrine

January 19th 2021 at 06:00
By: Yumiko

Scallop Terrine is a perfect dish for a special occasion. As soon as you put a small piece into your mouth, you will know why it is so special. The flavour of the scallops is so sensational that you can’t help blurting out ‘wow!’.

Hero shot of Scallop Terrine on a plate served as a starter.

This recipe uses quite a bit of fresh scallops and I must admit that this is not a budget dish. But for a special occasion, I think it is worth it. Making of terrine can be complicated but this is surprisingly easy to make.

Strictly speaking, Scallop Terrine does not belong to RecipeTin Japan, which is meant to be a collection of Japanese dishes or the Japanese version of foreign dishes. This recipe is based on the Japanese recipe website called sou-recipe.com, and I modified the recipe slightly to suit to my palate and method. So, I decided to post this recipe on my blog site.

What’s in My Scallop Terrine

The following ingredients make 6 slices of terrine as a starter:

  • 300g / 0.7lb fresh scallops – only the white muscle, no frills, no roe (coral)
  • 60g / 2.1oz egg white – to bind the terrine ingredients
  • 4g / 0.1oz (about ⅔ teaspoon) salt
  • 120ml / 4.1oz cream
  • 60ml /2.0oz double cream
  • 80g / 2.8oz smoked trout slices – diced to 1cm / ⅜” square pieces

Ingredients of Scallop Terrine.

I used frozen sashimi scallops (I always keep them in my freezer). They come in a box of 500g / 1.1lb or 1kg / 2.2lb and are imported from Japan. You can buy them at Japanese/Asian grocery stores as well as some large fish shops.

The freezing method used for these scallops is so advanced and superior that you can eat them raw after thawing. To retain flavours of these scallops, there is a particular way of thawing them that is recommended by the Japanese scallop companies. See Note 11 in the recipe card.

Recommended method of thawing sashimi quality frozen scallops.

If you don’t have access to those, you can of course purchase raw scallops from fish shops.

The original recipe used just cream but the flavour lacked richness, so I replaced part of it with double cream. If you prefer, you can use just cream.

The smoked trout mixed into the terrine is also my idea. The original recipe added shrimps instead. The raw shrimps were made into a semi-paste in a food processor, with small bits left in the paste so that the cooked terrine had red dots scattered in the white base.

I initially made a scallop terrine as per the original recipe. But I found that the flavour of the shrimp was so strong that the scallop flavour was lost a bit. Smoked trout pieces do not interfere with the scallop flavour, and they give the similar effect of red dots in the terrine.

I used trout because the red colour of the flesh is brighter than smoked salmon. But you can use salmon instead.

Zoomed-in photo of Scallop Terrine, showing the inside.

How to make Scallop Terrine

Tools you need:

Firstly, you will need few tools to make Scallop Terrine.

  • Food processor or a stick blender with a bowl – I used a stick blender with a bowl.
  • A small terrine pan or a loaf pan lined with foil and buttered – dimension of my pan was 15cm x 9.5cm, 7.5cm / 6″ x 3¾”, 3″ deep.
  • A spatula – to mix and air the terrine paste.
  • A piping bag – to squeeze out the terrine paste and fill the terrine pan. Because terrine paste is quite thick and sticky, it is easier to use the piping method.
  • A large baking pan – for a water bath. It should be large enough to fit the terrine pan inside, with a bit of room around it. The depth of the pan should also be close to the terrine pan as a minimum.
  • Cardboard or plastic board cut to the shape of the opening of the terrine pan, wrapped in cling wrap. Place this beneath the weight so that the pressure on the terrine gets spread evenly.
  • 1kg /2.2 lb weight – I used a carton of beef stock.

Making Terrine:

Once all ingredients and tools are prepared, it’s quite fast to make a terrine paste and cook it in the oven.

Step-by-step photo of making Scallop Terrine.

  1. Using a food processor or a stick blender, blitz the scallops until it becomes a paste.
  2. Add salt and blitz in batches. Do the same with egg white.
  3. Add cream + double cream in batches and mix well to air the paste.
  4. Mix in the smoked trout pieces.
  5. Put the paste mixture into a terrine pan and cover with foil.
  6. Bake at 150°C / 302°F in a water bath for 40 minutes.
  7. Cool it down with a weight on the top, then chill it in the fridge without the weight.
Pressing down the cooked scallop terrine while cooling and cooled down terrine.

Top: Place a cardboard/plastic board beneath the weight. Down: After completely chilled in the fridge – ready to slice.

The recipe card is quite long because I added very detailed instructions and notes, however the process is not complicated nor difficult. And the final dish is very tasty.

Scallop Terrine is packed full of scallop flavours. The red dots of the smoked trout give the terrine a more attractive look. Adding just a sprig of parsley is sufficient to make the dish look great.

Serve a slice per person as a starter or serve it with crackers and have it like a pâté. Scallop Terrine keeps few days in the fridge.

Top-down photo of a slice of Scallop Terrine on a plateserved as a starter

YumikoYM_Signature

Print

Scallop Terrine

Scallop Terrine is a perfect dish for a special occasion. As soon as you put a small piece into your mouth, you will know why this is so special. The flavour of the scallops is so sensational that you can’t help blurting out ‘wow!’.
Total Time includes the time to cool it down sufficiently so that you can chill it in the fridge, but it does not include the time to chill the terrine in the fridge.
I referenced the recipe from the Japanese website sou-recipe.com.
Don't forget to see the section 'MEAL IDEAS' below the recipe card! It gives you a list of dishes that I have already posted and this recipe that can make up a complete meal. I hope it is of help to you.
Course Appetiser
Cuisine Japanese
Keyword scallop recipe, seafood terrine, terrine
Prep Time 10 minutes
Cook Time 40 minutes
Cooling time (to get ready to chill) 30 minutes
Total Time 1 hour 20 minutes
Servings 6 as appetiser
Author Yumiko

Ingredients

  • 300g / 0.7lb scallops without coral and frills, pat dried (note 1)
  • 4g / 0.1oz salt
  • 60g / 2.1oz egg white (about 2 eggs)
  • 120ml / 4.1oz cream (note 2)
  • 60ml / 2.0oz double cream (note 2)
  • 70-80g / 2.5-2.8oz smoked trout slices cut into 1cm / ⅜” square pieces (note 3)
  • Boiling water to fill the roasting pan/cake pan

Serving

  • Sprigs of parsley

Tools

  • A small 800ml / 1.7pt terrine pan/loaf pan (note 4)
  • A cardboard or plastic board cut to the same dimension as the opening of the terrine pan
  • 1kg / 2.2lb weight (can be a carton of juice/soup stock etc)
  • A food processor (note 5)
  • A spatula
  • A piping bag
  • A roasting pan/cake pan lined with kitchen paper (note 6)

Instructions

  • Heat oven to 150°C/ 302°F.

Preparing Terrine Pan

  • Wet inside of the terrine pan, then line with foil covering long sides and the bottom, leaving a sufficient length on both ends of the foil (so that they can cover the top later).
  • Remove creases of the foil by rubbing the surface, then butter all sides and the bottom of the pan.
  • Cover the cardboard/plastic board completely with clingwrap

Making Scallop Paste

  • Remove the tiny side muscle from each scallop (optional, note 7).
  • Put all the scallops in the food processor and blitz until the scallops become a paste. You may need to occasionally push down the paste stuck on the side with a spatula.
  • Add salt in a few batches and blitz.
  • Add egg white, small amount at a time, while processing the paste.
  • When the egg white is well mixed and the mixture becomes smooth, add about 1/5 of the cream to the scallop paste.
  • Use a spatula to mix well. Move the spatula quickly right and left several times, trying to get air into the mixture. This will help make the soft texture of the terrine.
  • Add the remaining cream in 4 batches and mix the paste in the same way.
  • Add the smoked trout to the scallop paste and mix in a cutting motion with the spatula initially to spread the trout pieces evenly (because they are stuck), then mix well.

Baking Terrine

  • Transfer the paste to a piping bag (note 8), cut the tip of the piping bag off to make an opening of about 1cm in diameter.
  • Fill the terrine pan with the scallop paste by squeezing the paste out of the bag, filling the bottom of the pan with 3-4 strands of the paste. Avoid air pockets as much as possible.
  • Fill the pan with the rest of the paste by squeezing out the paste in the same way on top of the existing layer (I made 3 layers). Smooth the surface with the spatula or the back of a spoon.
  • Lift and drop the pan onto a work bench a few times to remove the air pockets inside the paste.
  • Fold the excess foil on both sides of the pan to cover the surface of the terrine. Then cover the pan with two layers of aluminium foil.
  • Place the terrine pan on the kitchen paper in a roasting pan/cake pan and place it on the middle shelf of the oven.
  • Add the boiling water to the outer pan as high as possible.
  • Steam bake for 40 minutes (note 9).
  • Take the terrine out of the oven, remove it from the hot water bath.

Cooling and Serving

  • Place the board on top of the foil cover as if you are putting a lid on the terrine. Place a weight on it (note 10) and leave for 10-15 minutes until it cools down enough so that you can touch the pan by hand.
  • Remove the weight and the board, place the terrine pan into ice water to cool it down sufficiently so that you can put it in the fridge. Chill it in the fridge completely.
  • Remove the foil cover, lift the excess foil that was folded over the surface and transfer the terrine from the pan to a cutting board. Gently remove the foil from the terrine.
  • Cut the terrine into 6 slices and serve each slice on a plate with a sprig of parsley.

Notes

1. I used sashimi quality frozen scallops that came in a box of 500g or 1kg. These are imported from Japan. You can buy them at Japanese/Asian grocery stores and some fish shops.
There is a particular method of defrosting these sashimi quality scallops to retain flavours. It is recommended by the Japanese scallop companies. See note 11.
You can also use fresh scallops that are sold for sashimi or cooking.
2. Instead of mixing cream and double cream, you can use 180ml cream if you prefer a slightly lighter flavour.
3. As an alternative, you can use smoked salmon.
The original recipe uses fresh shrimps that are processed into a semi-paste. I found that the shrimp flavour was overpowering the delicate scallop flavour. But if you want to use shrimp instead, use 80g / 2.8oz of peeled shrimp.
4. My terrine pan was metal. The dimensions were 15cm x 9.5cm / 6" x 3¾" and 7.5cm / 3" deep. A terrine pan with different dimensions makes different size of sliced terrine.
5. Alternatively, use a stick blender with a bowl.
6. It should be large enough to comfortably place the terrine pan inside. The depth needs to be about the same as the terrine pan or deeper.
7. The original recipe suggests removing the side muscle as it is a tough piece of flesh. Removing them makes the texture of terrine marginally smoother. See the photo in Note 11.
If you are removing the tough muscles, you need to allow for extra scallops to make up to 300g.
8. Since the paste is quite thick, it is easier to fill the terrine pan with a piping bag. If you don’t have a piping bag, you can use a thick plastic bag, e.g. zip lock bag, as an alternative.
9. To check if the terrine is done, poke the centre of the terrine with a metal skewer for 5 seconds, then remove and check the temperature by putting the tip on your lips. If the tip is comfortably warm, it is done.
10. This will level the surface of the terrine. Prolonged weighting or using a heavier weight makes the terrine too dense.
11. Best way to thaw frozen sashimi quality scallops:
  1. Put 1½-2 cups of ice in a bowl. Sprinkle 2 teaspoons of salt over the ice.
  2. Place frozen scallops in the ice and cover the bowl with cling wrap.
  3. Leave it at room temperature for 3-5 hours (time varies depending on the size of scallops).
  4. When the scallop are almost thawed and the centre of the scallop is still little bit frozen, remove from the ice and pat dry with kitchen paper.
Thawing frozen scallops and showing the side muscle on a scallop.
12. Nutrition per serving.
serving: 103g calories: 163kcal fat: 12g (18%) saturated fat: 7.2g (36%) trans fat: 0.4g polyunsaturated fat: 0.6g monounsaturated fat: 3.1g cholesterol: 56mg (19%) sodium: 565mg (24%) potassium: 192mg (5%) carbohydrates: 2.5g (1%) dietary fibre: 0g (0%) sugar: 0.9g protein: 12g vitamin a: 11% vitamin c: 0.3% calcium: 2% iron: 1.9%

 

Meal Ideas

A typical Japanese meal consists of a main dish, a couple of side dishes, a soup and rice. I try to come up with a combination of dishes with a variety of flavours, colours, textures and make-ahead dishes.

Having Scallop Terrine as a starter of the meal, I tried to pick yōshoku (Western-style food) to go with it. Cabbage Rolls is a perfect match. The modest amount of meat in Cabbage Rolls gives a good balance with the Scallop Terrine.

Among my collection of soups that are traditional Japanese soups, I think Kenchinjiru is best suited for the dishes listed today. It goes well with bread.

Meal idea with Scallop Terrine.

The post Scallop Terrine appeared first on RecipeTin Japan.

Info Newsletter

January 20th 2021 at 10:07

Info Newsletter

0

Vous faites peut-être partis de ceux qui sont inscrits à ma newsletter et qui ont reçu hier une newsletter particulière comprenant 10 articles sur la couture dont la provenance vient de Petit Citron (mais l’adresse mail de réponse est bien la mienne et le corps du mail est identique à ma newsletter).

Je tenais à vous rassurer. Je suis en train de faire des recherches pour comprendre ce qui s’est passé. A priori, cela ne semble pas être un piratage de ma boîte mail, ni un mail frauduleux. Les liens amènent sur un blog qui semble tout à fait normal.

On penche davantage vers un bug de Feedburner, le service que j’utilise pour la newsletter. J’espère résoudre ce mystère rapidement. Et surtout que cela ne se reproduise plus.

Belle journée à tous !

Partager

Panais rôtis, caramélisés au soja et au sirop d’agave (ou miel)

January 19th 2021 at 10:56
By: SPHIL

Si vous recherchez une idée pour cuisiner le panais autrement qu’en soupe ou purée, nous vous recommandons vivement cette recette de panais rôtis et légèrement caramélisés au soja et au sirop d’agave. Une recette simple et très gourmande qui ravira [...]

Falafels de lentilles corail

January 18th 2021 at 14:15

Falafels de lentilles corail

0

À ce qu’il parait, ce serait le blue monday aujourd’hui, le jour le plus déprimant de l’année qui tomberait le 3ème lundi de l’année. En vrai, c’est purement marketing. Inventé pour une campagne publicitaire britannique. Blue monday ou non, les lundis sont toujours un peu difficiles, tout le long de l’année. ^^ Alors j’ai ce qu’il faut pour aborder cette nouvelle semaine avec un peu de soleil dans l’assiette : des falafels de lentilles corail, histoire de changer des pois chiches.

Ceux-là sont cuits au four (il y a peut-être la possibilité de les faire frire, je n’ai pas testé). La cuisson au four permet d’avoir un plat moins gras.

Pour 4 personnes (15 falafels) :

  • 200 g de lentilles corail
  • 2 cuillères à soupe de farine de pois chiche (ou blé)
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • ½ cuillère à café de cumin
  • ½ cuillère à café de curcuma
  • 1 cuillère à soupe de coriandre
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • Sel

1- Portez une casserole d’eau (non salée) à ébullition et faites cuire les lentilles corail 2 minutes de moins que le temps indiqué.

2- Egouttez bien (n’hésitez pas à les presser dans une étamine pour retirer l’excédent d’eau).

3- Epluchez et dégermez la gousse d’ail. Hachez-la finement.

4- Epluchez et hachez finement l’oignon.

5- Versez dans les lentilles mixées la farine, le cumin, le curcuma, la coriandre et l’huile d’olive. Salez et mixez au mixeur plongeant. Goûtez et n’hésitez pas à revoir les épices selon vos goûts.

6- Placez au frais pour 1 heure.

7- Façonnez entre vos mains des boulettes de la taille d’une balle de ping-pong.

8- Déposez les falafels sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Arrosez d’un filet d’huile d’olive.

9- Faites préchauffer à 200°C et enfournez pour 20 minutes.

Servez avec de la salade, des rondelles de citron et une sauce tahini ou un labneh.

Partager

Palmarès Guide Michelin 2021 : les nouveaux étoilés

January 18th 2021 at 13:00
Guide Michelin 2021

Guide Michelin 2021

C’est en ligne, sur YouTube et Facebook que s’est tenue la cérémonie dévoilant le palmarès 2021 du Guide Michelin présentée par Sophie Menut Yovanovitch (rédactrice en Chef de Cuisine & Vins de France), en direct du restaurant le Jules Verne. J’avoue que les commentaires sur le chat précédant la diffusion étaient pour le moins sceptiques vu le faible temps d’ouverture des restaurants lié à la pandémie. Avant la diffusion de la vidéo, il y avait même déjà des pouces vers le bas (Non … rien … ) 😀 .

Toujours est-il que Michelin a maintenu cette cérémonie. Gwendal Poullennec, le Directeur International du Guide Michelin, a expliqué qu’il y avait eu autant de repas pris cette année par les inspecteurs que les années précédentes, que ces derniers s’étaient adaptés aux circonstances (prise de congés pendant le confinement par exemple) et que ce millésime 2021 ne serait pas un millésime au rabais.

Voilà, cela c’est dit :p .

Vous trouverez donc ci-dessous les palmarès 2021. Je vous ai surligné ceux qui sont en Nouvelle Aquitaine (ma région <3). Je regrette toutefois qu’elle soit toujours aussi peu récompensée par les Inspecteurs du Guide.

3 étoiles

Un seul restaurant reçoit cette année la récompense ultime pour sa perfection d’exécution et sa régularité exemplaire.

Alexandre Mazzia

Alexandre Mazzia

Prix du Jeune Chef (moins de 31 ans) :

A noter que ces 2 chefs remportent leur première étoile en même temps.

2 étoiles

2 étoiles ce sont des tables qui valent le détour. Moins de 500 restaurants dans le monde sont concernés. Cette année 2 établissements ont été primés notamment pour la valorisation de leur terroir (les Landes et l’Alsace).

  • Marsan – Hélène Darroze – Paris (75006)
  • La Merise – Cedric Deckert – Laubach (67)
Helene Darroze ©Facebook MArsan
Helene Darroze ©Facebook MArsan
Restaurant La Merise © Facebook La Merise
Restaurant La Merise © Facebook La Merise

1 étoile

54 chefs ont reçu leur première étoile. 5 critères sont primordiaux pour les recevoir : Le choix des produits et leur qualité, les maîtrises des techniques culinaires, l’harmonie des saveurs, la personnalité du chef (qu’on retrouve dans l’assiette), la régularité.

Voici le Palmarès, par régions :

Auvergne Rhône-Alpes

  • Vincent Favre Félix, Annecy (74)
  • La Rotonde des Trésoms, Annecy (74)
  • Auberge du Cep, Fleurie (69)
  • La Table de la Mainaz, Gex (01)
  • Le Fantin Latour – Stéphane Froidevaux, Grenoble (38)
  • Miraflores, Lyon (69)
  • Rustique, Lyon (69)
  • Domaine du Colombier, Malataverne (26)
  • Le Panoramic, Tignes (73)
  • Auberge du Pont, Pont-du-Château (63)

Bourgogne Franche-Comté

  • Cibo, Dijon (21)

Bretagne

  • Moulin de Rosmadec, Pont-Aven (29)

Centre Val de Loire

  • Auberge Pom’Poire, Azay le Rideau (36)
  • L’Ardoise du Marché, Boulleret (18)
  • La Vieille Tour, Cellettes (41)
  • L’Opidom, Fondettes (37)

Grand Est

  • Au Gourmet, Drusenheim (67)
  • Les Plaisirs Gourmands, Schiltigheim (67)
  • Au Crocodile, Strasbourg (67)
  • Le Jardin Secret, La Wantzenau (67)

Hauts de France

  • Le Cerisier, Lille (59)
  • Le Verbois, St-Maximin (60)

Ile de France

  • Shabour, Paris 2e
  • Pantagruel, Paris 2e
  • Trente-Trois, Paris 7e
  • Gaya par Pierre Gagnaire, Paris 7e
  • Oxte, Paris 17e
  • MoSuke, Paris 14e
  • Ochre, Rueil Malmaison (92)

Normandie : 

  • Le Donjon – Domaine Saint-Clair, Etretat (76)

Nouvelle Aquitaine

  • Les Sources de Fontbelle, Angoulême (16)
  • ONA, Bassin d’Arcachon / Arès (33)
  • L’Observatoire du Gabriel, Bordeaux (33)
  • Les Foudres, Cognac (16)
Stéphanie de Boüard-Rivoal et Alexandre Baumard - L'observatoire du Gabriel, Bordeaux

Stéphanie de Boüard-Rivoal et Alexandre Baumard – L’observatoire du Gabriel, Bordeaux

Occitanie

  • Reflet d’Obione, Montpellier (34)
  • Pastis, Montpellier (34)
  • Leclere, Montpellier (34)
  • Duende, Nîmes (30)

Pays de la Loire

  • Castel Marie-Louise, La Baule (44)
  • Le Manoir de la Régate, Nantes (44)
  • Roza, Nantes (44)

Provence Alpes Côte d’Azur

  • Mickaël Féval, Aix en Provence (13)
  • Louroc, Antibes (06)
  • Pollen, Avignon (84)
  • La Mère Germaine, Châteauneuf du Pape (84)
  • Le Bistronomique, Manosque (04)
  • Signature, Marseille (13)
  • La Salle à Manger du Château de Mazan, Mazan (84)
  • La Table d’Antonio Salvatore au Rampoldi (Principauté de Monaco)
  • Les Agitateurs, Nice (06)
  • Colette, St-Tropez (83)
  • Villa Salone, Salon de Provence (13)
  • L’Or Bleu, Théoule sur Mer (06)
  • Château de Massillan, Uchaux (84)

Etoile verte :

Cette étoile verte récompense les établissements qui oeuvrent en fonction d’une gastronomie plus durable et valorisent les restaurants engagés. 33 d’entre eux ont été primés cette année.

Auvergne Rhône-Alpes

  • L’Ostal, Emmanuel Hebrard, Clermont-Ferrand
  • Tête doie, Christian Têtedoie, Lyon
  • Atmosphères, Alain Perrillat-Mercerot, Le Bourget-du-Lac
  • L’Auberge de Montmin, Florian Favario, Talloires-Montmin
  • Le Toi du monde(ajouter lien), Thomas Tricault, Flumet
  • Scratch Restaurant (ajouter lien), Andréas Baehr, Bourg-en-Bresse
  • Les Jardins Sauvages, Fabien Manzoni, Cournon

Bourgogne Franche-Comté

  • La Côte Saint-Jacques, Jean-Michel Lorain, Joigny
  • Le Saint Cerf, Xavier Choulet, Besançon

Bretagne

  • Maison Tiegezh, Baptiste Denieul, Guer
  • Ima, Julien Lemarié, Rennes
  • Holen, Tugdual Debéthune, Rennes
  • Empreinte (lien à ajouter), Baptiste Fournier, Vannes

Centre Val de Loire

  • Assa, Fumiko et Anthony Maubert, Blois
  • Vincent Cuisinier de Campagne, Vincent Simon, Ingrandes-de-Touraine

Grand Est

  • Auberge Frankenbourg, Sébastien Buecher, La Vancelle
  • Thierry Schwartz – Le Restaurant, Thierry Schwartz, Obernai
  • Au Vieux Couvent, Alexis Albrecht, Rhinau

Nouvelle Aquitaine

  • ONA, Claire Vallée, Arès (qui a 1 étoile classique)
  • La Meynardie, Adrien Soro, Salignac-Eyvigues (qui a déjà 1 étoile)
  • Le Skiff Club, Stéphane Carrade, Pyla-sur-Mer (qui a déjà 2 étoiles)
  • Choko Ona, Clément Guillemot, Espelette (qui a déjà 1 étoile)
  • Art’zain, Henri Amestoy, Irissarry

Occitanie

  • Reflet d’Obione, Laurent Cherchi, Montpellier
  • L’allée des Vignes, Claude-Emmanuel Robin, Cajarc
  • Domaine de Beaulieu, Maxime Deschamps/Stéphane Mazières, Auch
  • Le Riche (lien à ajouter), Sébastien Rath, Alès
  • Sandikala (lien à ajouter), Luke MacLeod, Galan
  • La Table de Nazère (lien à ajouter), Christopher Roussat, Avezan

Pays de la Loire

  • Manoir de la Régate, Mathieu Pérou, Nantes
  • Lait Thym Sel, Gaëtan Morvan, Angers

Provence-Alpes-Côte d’Azur

  • Le Jardin de Berne, Louis Rameau, Lorgues
  • La Mirande, Florent Pietravalle, Avignon

Faites-en bon usage !

Topinambours rôtis à l'ail et au parmesan

January 16th 2021 at 18:18
By: SPHIL

Aujourd'hui nous vous proposons de cuisiner un légume ancien, dit "oublié" et que l'on retrouve de plus en plus sur les étals des primeurs, le topinambour. Ce tubercule se cuisine comme une pomme de terre et possède une saveur proche de l'artichaut [...]

Lasagnes végétariennes aux légumes d’hiver

January 16th 2021 at 11:08
Lasagnes aux légumes

Lasagnes aux légumes

J’avoue que j’aime bien glisser du jambon cru dans mes lasagnes mais cette fois-ci c’est une version végétarienne que je vous propose. Et plutôt que la classique épinards ricotta, je vous propose une recette avec des poireaux et des carottes. C’est tout à fait délicieux. J’en prépare toujours un grand plat pour que nous en ayons pour 2 repas. Le second jour je fais réchauffer au four vapeur (pour le réchauffage c’est le bonheur), mais vous pouvez faire réchauffer au four classique, en couvrant d’un papier alu pour ne pas que les lasagnes ne se dessèchent.

Pour 8 personnes (ou 2 x 4 personnes) – Plat 24 x 30 cm

Préparation

Epluchez les oignons, les carottes et la gousse d’ail. Ôtez les extrémités des poireaux et les feuilles abîmées éventuelles, fendez-les en deux et lavez-les très soigneusement. Coupez-les en lamelles. Versez 1 cuillère à soupe d’huile d’olive dans une sauteuse, ajoutez les poireaux, 50 ml d’eau et faites cuire 30 minutes à feu doux.  Egouttez-les.

Lavez les carottes et coupez-les en rondelles. Faites les cuire dans un grand volume d’eau additionnée d’un brin de thym pendant 20 minutes. Elles doivent être tendres en fin de cuisson. Egouttez-les et ôtez le brin de thym.

Pendant ce temps, ciselez oignon et ail. Enlevez les extrémités de la branche de céleri, lavez-la et coupez-la en petits dés. Versez 2 cuillères à soupe d’huile d’olive dans une sauteuse. Faites-y revenir 5 minutes les dés d’oignon, d’ail et de céleri avant de verser le coulis de tomates. Laissez ensuite mijoter doucement une dizaine de minutes.  Au bout de ce laps de temps, ajoutez les carottes cuites.

Poireaux
Poireaux
Sauce tomate
Sauce tomate

Toutes ces opérations peuvent être réalisées à l’avance.

Montage et cuisson

Versez 2 cuillères à soupe d’huile au fond du plat. Déposez 2 feuilles de lasagne côte à côte pour tapisser le fond du plat. Tartinez de la moitié de la ricotta. Ajoutez la moitié des poireaux et versez 1/3 de la sauce tomate.

Remettez 2 feuilles de lasagnes, ajoutez l’autre moitié de la ricotta, l’autre moitié des poireaux et un 1/3 de la sauce tomate.

Remettez 2 feuilles de lasagnes, versez le dernier tiers de sauce tomate et saupoudrez de mozzarella râpée.

Lasagnes 1ere couche tomate
Lasagnes 1ere couche tomate
Lasagnes 2è couche poireaux
Lasagnes 2è couche poireaux
Lasagnes avant cuisson
Lasagnes avant cuisson

Enfournez dans un four préchauffé à 180°C pour 40 minutes de cuisson, chaleur tournante.

A la sortie du four, saupoudrez si vous aimez d’un peu de persil plat ciselé.

Lasagnes aux légumes

Lasagnes aux légumes

Délicieux !

Menu de la semaine, Papilles et Pupilles : Semaine 3

January 15th 2021 at 09:50
Menu de la semaine #3

Menu de la semaine #3

3è semaine de janvier et couvre-feu pour tous. J’avoue qu’avec cette pandémie, qu’il y ait couvre-feu, confinement ou pas, cela ne change pas grand chose à ma vie quotidienne. Je ne voyage plus, je ne vais plus au restau, et de fait, je ne sors quasiment pas de chez moi. Je télé-travaille, je cuisine peut être plus que d’habitude car nous sommes 4 à la maison matin midi et soir mais je ne vais pas pour autant faire mes courses plus ou moins souvent. Le premier confinement m’avait déroutée mais maintenant je suis mieux organisée.

J’imagine qu’il en est de même pour vous ?

En tout cas voici ce que je vous propose pour le menu de cette semaine. Je répète qu’il faut cliquer sur les liens en rose pour atteindre les recettes. Toutes les semaines des gens m’écrivent qu’ils ne trouvent pas les recettes. Mais comment font-ils ? 😀 .

Samedi

On profite des agrumes, c’est la pleine saison pour réaliser cette recette de poulet aux agrumes et aux graines de fenouil. Succulent.

Poulet à l'orange et aux graines de fenouil

Poulet à l’orange et aux graines de fenouil

Dimanche

Je vous propose cette recette de tarte salée aux poireaux et au Comté, parfaite pour un dimanche soir. Et pour les curieux, découvrez ici tous les secrets de la fabrication du Comté.

Tarte aux poireaux et au Comté

Tarte poireaux Comté

Lundi

Quoi de mieux qu’une soupe délicieuse pour démarrer la semaine. Voici donc la soupe carottes, curry et lait de coco. N’hésitez pas à doubler les quantités et à la resservir un autre soir de la semaine. Elle est excellente 🙂 .

Soupe carotte curry lait de coco

Soupe carotte curry lait de coco

Mardi

Que diriez-vous de préparer un délicieux plat de saucisses et de lentilles ? Choisissez des saucisses et des lentilles de bonne qualité. Fiez-vous aux signes de qualité : IGP, Label rouge etc.

Saucisse lentilles

Saucisse lentilles

Mercredi

Je vous propose un délicieux gratin de chou fleur et pommes de terre. Rien ne vous empêche d’y rajouter des lardons, des dés de chorizo etc.

Gratin de chou-fleur et pommes de terre

Gratin de chou-fleur et pommes de terre

Jeudi

La touche sucrée de la semaine, c’est cette compote pommes pruneaux. Nous aimons bien les compotes à la maison. Les combinaisons sont infinies et cela permet d’utiliser les fruits en fin de vie.

Compote pommes pruneaux

Compote pommes pruneaux

Vendredi

On termine avec cette salade d’endives au saumon fumé, pleine de fraîcheur.

Salade d'endives et saumon

Salade d’endives et saumon ©Perle du Nord

Bon appétit et bonne semaine !

 

Rôti de porc au cidre et aux deux pommes

January 14th 2021 at 09:04
By: SPHIL

Avec la baisse des températures, les bons petits plats mijotés sont à l’honneur dans les cuisines à l’instar de notre recette du jour, un rôti de porc au cidre aux deux pommes. Un plat légèrement sucré salé, savoureux et goûteux que nous avons beaucoup [...]

Consommation : le guide de l’anti-manipulation, Guillemette Faure et Adrienne Barman

January 13th 2021 at 13:44
Consommation - Le guide de l'anti-manipulation

Consommation – Le guide de l’anti-manipulation

Si je lis beaucoup et tout le temps, je ne suis pas hyper fan de bandes dessinées. Sortie de Tintin et Asterix, je n’ai pas une grande culture et ce n’est pas mon genre préféré, loin de là. Malgré cela, j’ai été captivée par la BD de Guillemette Faure et Adrienne Barman pourtant destinée, si j’en crois l’éditeur, aux enfants de 8 à 11 ans ^-^.

Je suis restée hyper jeune en fait 😀 .

Bref, moi je dirais que ce livre fonctionne à partir de 8 ans, parce qu’il est plein de bon sens (et Dieu sait que cela fait défaut aujourd’hui), qu’il reprend les bases de ce qu’on appelle la consommation, qu’il nous démontre que l’on est souvent (pour ne pas dire toujours) les jouets du marketing.

Guillemette Faure, l’auteure, journaliste au Monde, attire l’attention des lecteurs sur tous les pièges à éviter (et bon sang qu’il y en a) : Marketing genré, greenwashing, marketing de la rareté (on ne sortira que 12 consoles ou 4 paires de baskets, si tu en veux une commande-la TOUT DE SUITE), surconsommation, industrie de la mode (comment elle vous fait consommer plus en vous donnant bonne conscience), pression des anniversaires des enfants, essor du Black Friday … rien n’échappe à son œil avisé. C’est super bien fait, argumenté, documenté, amusant et très bien illustré par Adrienne Barman. De nombreux exemples très pragmatiques et pris dans la vie quotidienne sont donnés :

  • Saviez-vous par exemple que depuis que les supermarchés ont mis des paniers à roulette à disposition plutôt que les paniers que l’on porte, les ventes avaient augmenté de 12% ? Eh oui parce que comme cela parait moins lourd on achète plus.
  • Ou encore que quand Heinz avait remplacé le verre de ses flacons de Ketchup par du plastique, la consommation des enfants de moins de 5 ans avait crû de 50% parce que comme l’emballage était plus léger, ils pouvaient se servir eux-mêmes ?

C’est fou non ? Même quand vous pensez que vous êtes un consommateur averti et plutôt au fait de tous ces trucs-là, vous apprenez des choses.

Bref, ce livre décrypte les pratiques, démystifie les soldes et autres promotions trompeuses et nous ouvre les yeux. A acheter absolument, à partager et à offrir. Vous le trouverez dans toutes les bonnes librairies.

Consommation, le guide de l’anti-manipulation : Guillemette Faure et Adrienne Barman – Editions : Casterman – 12,95 €.

Vous pouvez voir sur Amazon 3 ou 4 des pages intérieures pour vous faire une idée supplémentaire du contenu et du graphisme.

Faites en bon usage !

40 ans (et une tarte aux pommes)

January 12th 2021 at 14:40

40 ans (et une tarte aux pommes)

Classée dans tartes sucrées

J’ai 40 ans aujourd’hui ! J’ai autant de mal à l’écrire qu’à le croire, dites donc 😉

Puisque c’est moi qui décide, j’ai choisi de savourer mon changement de décennie sur plusieurs jours, plusieurs formats et avec plusieurs petits plats… sans oublier les activités qui me nourrissent au plus profond de mon être, j’ai nommé les cabanes perdues au fond des bois, les balades en montagne sur un tapis de neige et les séances quotidiennes de yoga (en ce moment avec Ariane de Yoga Coaching, dont je vous recommande chaudement les vidéos ! – Merci Ariane de mettre à notre disposition toutes ces belles pratiques !).

Mais parlons cuisine, voulez-vous ? Pour moi, les fêtes et les anniversaires sont rarement l’occasion d’innover ou de tester de nouvelles recettes. C’est tout le contraire : il me faut des valeurs sûres, celles qui me ramènent à l’enfance et plaisent à tous !

Mon gâteau d’anniversaire, c’est le gâteau à l’orange de l’UNICEF, nappé de chocolat noir. J’attends que ma maman me l’apporte couvert de bougies 😉

En attendant, qui dit janvier dit galette des Rois, même chez moi… mais pas celle à la frangipane du pâtissier, vous pensez bien ! Cette année, la petite demoiselle et moi avons élu une véritable tourte aux pommes de terre (pâte feuilletée dessus/dessous, patates finement coupées, un peu de crème végétale, d’ail, de sel et de poivre : un vraie tuerie) dans laquelle nous avons caché l’incontournable fève. Et pour mon anniversaire, j’ajoute la galette des Rois savoyarde, la seule l’unique chère à mon cœur, j’ai nommé la brioche à l’anis !

Vu qu’il me restait de la pâte à brioche, j’ai refait ces briochettes chèvre/thym/miel, en version brioche roulée à la suédoise… Très chouettes pour accompagner le bouillon de légumes aux ravioles qui fera office de repas d’anniversaire ce soir.

En guise de dessert, une tarte aux pommes aussi bonne que simple, l’un de mes desserts intemporels favoris. Avec les chutes de pâte, je façonne des mini pains au chocolat (2 carrés de chocolat à pâtisserie dans un morceau de pâte, le tout emballé façon enveloppe), un régal de quand-j’étais-petite à croquer dès la sortie du four, dont j’ai transmis le goût à ma petite demoiselle plus-si-petite… Oh mon dieu, 40 ans ! 😉 Ces petits pains me font penser aux « patounes » de Tatup, la super boulangerie alternative dont j’ai interviewé les deux fondateurs dans le tout dernier épisode du podcast Champs d’action. Cet épisode est en deux parties, et dans la deuxième je m’immisce dans le fournil à 4h30 du matin… Il est collector, ne le ratez pas 🙂

Tarte pomme cannelle

Pour 6 personnes

160 g de farine T80
25 g de noisettes
1 c. à café de cannelle
4 c. à café de sucre complet
5 c. à soupe d’huile d’olive
8 pommes type reinette du Canada

Préchauffer le four à 180 °C. Placer la farine dans un saladier, ajouter les noisettes broyées, la moitié de la cannelle et du sucre, puis une pincée de sel. Mélanger, puis ajouter l’huile et pétrir du bout des doigts. Ajouter juste assez d’eau pour former une boule de pâte. Abaisser et foncer un moule à tarte de 24-26 cm de diamètre. Peler les pommes et couper en quatre. Oter les pépins. Couper chaque quart en trois tranches sans les séparer et déposer ainsi sur le fond de tarte. Bien combler tous les vides avec de petits morceaux de la dernière pomme. Saupoudrer de sucre et de cannelle. Enfourner pour 45 mn. Servir tiède.

4 commentaires

Laisser un commentaire

Chutney de coings et poires

January 12th 2021 at 11:54
Chutney poires coing

Chutney poires coing

J’ai tellement aimé mon chutney de poires que j’ai réitéré avec cette fois un mélange poires et coings. En fait, je pensais que mon chutney de poires me durerait au moins quelques semaines mais il s’est mangé ultra rapidement que ce soit avec du fromage (tip top avec ceux de brebis) ou avec des viandes froides. C’est vraiment excellent et une fois qu’on en a, on en trouve l’usage sans problème. Ce qui est intéressant en plus du fait que ce soit excellent, c’est que cela vous permet d’utiliser des fruits qui ne sont pas en super forme.

On ne gaspille pas ainsi les restes de fruits 😀

Pour ceux qui ne connaissent pas du tout, les chutneys ont une saveur aigre-douce liée à la présence de sucre et de vinaigre. Pour vous donner une idée, cela ressemble un peu à de la confiture d’oignons. Les chutneys sont caractéristiques des cuisines indiennes, pakistanaises et même, ai-je lu sur wikipedia, sud africaines.

Il vous faut (pour le 4 pots) :

  • 2 poires
  • 2 coings (600 g de chair épépinée et pelée)
  • 1 gros oignon rouge
  • 2 étoiles de badiane (anis étoilé)
  • 1/2 cuillère à café de cannelle
  • 300 g de sucre roux
  • 325 ml de vinaigre de cidre
  • 4 cuillères à soupe de vinaigre balsamique.
  • 2 cm de gingembre frais
  • 100 g de raisins sec
  • 1 cuillère à café  de sauce Sriracha (ou quelques gouttes de Tabasco)

Préparation

Epluchez les coings et les poires, épépinez-les et coupez-les en petits dés (5 mm de côté). Pelez l’oignon rouge et coupez-le lui aussi en petits dés de la même taille de 5 mm. Pelez le gingembre et râpez-le (j’évite le coeur s’il est trop ligneux).

Poires (c) kuvona shutterstock
Poires
Badiane (c)Daria-Yakovleva CC0 Pixabay
Badiane
Coings ©Melica shutterstock
Coings
Cannelle ©Bukhta Ihor ©shutterstock
Cannelle ©Shutterstock

Mettez dans la casserole les dés de coings, de poires, d’oignon rouge, ajoutez le gingembre râpé, le sucre roux, le vinaigre de cidre, le vinaigre balsamique, les étoiles de badiane, la cannelle, la sauce Sriracha et les raisins secs.

Portez à ébullition puis laissez cuire 1h15 à frémissement. Laissez refroidir puis versez dans des pots type pots à confiture que vous conservez au réfrigérateur.

En plus de le manger tel quel, vous pouvez l’incorporer à une recette : apporter du peps à une sauce, déglacer une poêle avec un peu de crème pour adoucir etc.

Bon appétit !

Copycat McDonald’s Teriyaki Burger

January 12th 2021 at 06:00
By: Yumiko

This is a copycat version of the Teriyaki Burger that you can buy at McDonald’s in Japan. The patty is dunked in a thick teriyaki sauce and topped with lettuce pieces, and lemon mayonnaise. It doesn’t have anything else between the sliced bun, but it tastes so good.

Hero shot of Copycat McDonald's Teriyaki Burger.

McDonald’s has outlets all over the world and each country has its specialty burgers with the flavour or appearance representing the country’s famous food. In Japan Teriyaki Burger is the one.

Teriyaki’ (照り焼き) is a cooking technique – grilling/broiling food with a sweet soy-flavoured sauce (teriyaki sauce). Everyone in the world who has had some exposure to Japanese food knows the word ‘teriyaki’ , and the dish cooked with teriyaki sauce is usually called teriyaki something such as Teriyaki Chicken and Teriyaki Salmon.

Traditional Teriyaki Sauce and Westernised Teriyaki Sauce

Traditional teriyaki sauce consists of just soy sauce, mirin, and cooking sake with/without sugar. The proportion of each ingredient varies household by household, but it is such a simple sauce.

However, as teriyaki sauce became popular among people outside Japan and the Japanese people sought variations to the traditional teriyaki sauce flavour, different ingredients were added to the basic sauce to give different flavours to the original version.

Adding ginger and/or garlic to the basic teriyaki sauce is the most common variation to the traditional sauce.

Given that McDonald’s burgers are American food, it makes more sense to use the Westernised version of the teriyaki sauce.

What’s in my Copycat McDonald’s Teriyaki Burger

After biting a Copycat McDonald's Teriyaki Burger.

My McDonald’s Teriyaki Burger consists of a burger bun, pork patty, teriyaki sauce, lettuce, and lemon flavoured mayonnaise. Burger patties are usually made with beef mince/ground beef but when it comes to the Teriyaki Burger, you need to use pork mince/ground pork. I think that pork goes better with teriyaki sauce than beef.

Burger bun and lettuce:

  • Burger bun of your choice – you can buy bread rolls sold as ‘burger buns’ but they are quite large so I used plain bread rolls for trial and brioche buns for the hero shots.
  • Lettuce – I used iceberg lettuce leaves by tearing them into the size of the bun. Try to use the thin and soft part of the lettuce leaves (outer leaves with frills). Alternatively, you can use butter lettuce/bibb lettuce leaves.

Pork Patty:

Ingredients for Teriyaki Burger patties.

  • Pork mince/ground pork
  • Finely chopped onion
  • Egg
  • Panko breadcrumbs soaked in milk
  • Nutmeg and pepper

Teriyaki Sauce:

Ingredients for Teriyaki Sauce.

  • Soy sauce
  • Mirin
  • Cooking sake
  • Sugar
  • Water
  • Grated ginger
  • Grated garlic
  • Tomato sauce/ketchup
  • Corn flour dissolved in water

You will find that the addition of ginger and garlic makes the teriyaki sauce taste quite different to the sauce used in my Teriyaki Chicken recipe.

Lemon Mayonnaise:

Ingredients for lemon mayonnaise.

  • Mayonnaise – I used Kewpie mayonnaise to make it authentic
  • Cream – instead of cream, you can use milk
  • Lemon juice
  • Sugar

How to make my Copycat McDonald’s Teriyaki Burger

You will spend most of your time making the patties but there is nothing special about them. Unlike my Hamburg recipe, I don’t sauté the onion before mixing it with the other patty ingredients.

Step-by-step photo of making a Copycat McDonald's Teriyaki Burger.

  1. Make Teriyaki Sauce.
  2. Make Lemon Mayonnaise.
  3. Mix the patty ingredients, shape into flat round patties.
  4. Cook the patties.
  5. Cut the burger buns in half and warm them.
  6. Dunk a patty in the Teriyaki Sauce and place it on the bottom half of the bun.
  7. Place lettuce pieces on the patty, drop lemon mayonnaise on them and put the top half of the bun on.

If you ever have made a hamburger, you will find that this is nothing much different from making other hamburgers. But the flavour is so different and so good.

The sweet soy flavour gives you the authenticity of Japanese food, while the punchy garlic and ginger flavour makes the teriyaki sauce a perfect flavour to go with the burger.

I strongly recommend making a Copycat McDonald’s Teriyaki Burger for a change.

Holding a Copycat McDonald's Teriyaki Burger.

YumikoYM_Signature

Print

Copycat McDonald’s Teriyaki Burger

This is a copycat version of the Teriyaki Burger that you can buy at McDonald’s in Japan. The patty is dunked in a thick teriyaki sauce, topped with lettuce pieces and lemon mayonnaise. It’s simple but very tasty!
Cook time assumes that patties are cooked in two batches.
Don't forget to see the section 'MEAL IDEAS' below the recipe card! It gives you a list of dishes that I have already posted and this recipe that can make up a complete meal. I hope it is of help to you.
Course Main
Cuisine Japanese
Keyword hamburger, teriyaki sauce
Prep Time 15 minutes
Cook Time 20 minutes
Servings 4
Author Yumiko

Ingredients

  • 4 soft burger buns or brioche buns (note 1)
  • 80g / 2.8oz lettuce leaves (note 2)

Pork Patties

  • 500g / 1.1lb pork mince/ground pork (note 3)
  • ½ onion finely chopped (about 2/3 cup)
  • 1 egg
  • 2 tbsp panko breadcrumbs
  • tbsp milk
  • 2 pinches of nutmeg powder
  • 2 pinches of ground pepper
  • 1 tbsp oil

Teriyaki Sauce (makes generous amount)

  • 2 tbsp soy sauce
  • 2 tbsp mirin
  • 2 tbsp cooking sake
  • 2 tbsp sugar
  • 1 tbsp water
  • 2 tsp ginger grated
  • 2 tsp garlic grated
  • ½ tbsp tomato sauce/ketchup
  • 2 tsp corn flour diluted in 1 tsp water

Lemon Mayonnaise

  • 3 tbsp mayonnaise
  • ½ tsp cream (or milk as an alternative)
  • ¼ tsp lemon juice
  • tsp sugar

Instructions

Lemon Mayonnaise & Teriyaki Sauce

  • Mix all the Lemon Mayonnaise ingredients in a small bowl.
  • Add all the Teriyaki Sauce ingredients, excluding cornflour, to a saucepan and bring it to a boil. Add the cornflour and quickly mix. When the sauce starts boiling again and thickens, turn the heat off.

Pork Patties

  • Put all the Pork Patties ingredients except oil in a bowl. Mix well until the mixture becomes sticky.
  • Divide the mixture into 4 equal portions and make flat round patties. The diameter of the patty should be slightly larger than the diameter of the bun (it shrinks when cooked).
  • Heat a large frying pan with the oil over medium heat. Place the patties in the pan and cook for about 4 minutes (note 4).
  • Turn them over and cook further 4 minutes or so until clear juice comes out of the patties. (note 5)
  • Transfer the patties to a plate.

Assembling

  • While cooking patties, split buns and lightly toast them in the oven/broiler or on a skillet.
  • Tear the lettuce leaves into smaller pieces (not too small, about the size of the bun).
  • Place the bottom part of a bun on a sheet of baking paper.
  • Dunk a pork patty in the Teriyaki Sauce, then place it on the bun. If you want, pour a small amount of teriyaki sauce on the patty.
  • Place ¼ of the lettuce leaves on the patty, then spread ¼ of the Lemon Mayonnaise over the lettuce.
  • Place the top half of the bun on. Repeat for the rest of the buns.

Notes

1. Any buns are OK. I tried with plain buns as well as brioche buns that did not have sesame seeds on the top.
To make the buns look like the McDonald’s bun with sesame seeds on it, I brushed the top of the bun with milk, sprinkle white sesame seeds on it and toasted it in the oven.
2. Japanese McDonald’s use iceberg lettuce so I used the same. But I personally think that butter lettuce/bibb lettuce would be easier to handle and might look better.
3. Teriyaki Sauce also goes well with chicken and you can use chicken mince/ground chicken if you want. But the chicken patty is not as juicy as the pork patty.
4. I cooked the patties in two batches as I could not fit all patties in my frying pan. Adjust the amount of oil when coking in batches.
5. Before you finish cooking, hold the patty with tongs and brown the side of the patty by rolling it. The patty looks more appetising without a whitish band around it on the side.

 

Meal Ideas

A typical Japanese meal consists of a main dish, a couple of side dishes, a soup and rice. I try to come up with a combination of dishes with a variety of flavours, colours, textures and make-ahead dishes.

Even if the hamburger has a Japanese flavour, Teriyaki Burger is a Western dish. So, I picked dishes from my collections that are not traditional authentic Japanese dishes where possible.

I included Marinated Chicken Tenderloin as a nibble. You only need a couple of slices. Serve plenty of vegetable sticks to go with the 7-Eleven Dip.

I also added a sundae to make it a complete meal so that it becomes like a combination of foods at McDonald’s.

Meal idea with Copycat McDonald's Teriyaki Burger.

The post Copycat McDonald’s Teriyaki Burger appeared first on RecipeTin Japan.

❌