FreshRSS

🔒
❌ About FreshRSS
There are new available articles, click to refresh the page.
Before yesterdayBridge> Mieux vivre autrement

Serviette hygiénique lavable : l’alternative santé – zéro déchet

Serviette hygiénique lavable : l’alternative santé – zéro déchet

Par Léa Bergman

Pourquoi j’utilise maintenant des serviettes hygiéniques lavables ? Auparavant, le côté pratique des protections jetables me convenait. Cependant, j’avais régulièrement des irritations. Je me suis alors demandé si mes protections périodiques n’étaient pas la cause de ces désagréments. Après quelques recherches sur internet… j’ai découvert les risques importants pour ma santé et l’impact désastreux des serviettes jetables pour l’environnement. Ce que je veux, c’est une solution zéro déchet qui préserve ma santé !

Choisir une serviette hygiénique lavable : un choix zéro déchet bon pour la santé !
Connaissez-vous la composition de vos protections hygiéniques ? – crédit image : Depositphotos

Des risques pour la santé

En juillet 2018, l’ANSES (agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) est chargée par le gouvernement d’évaluer le risque des protections intimes sur la santé. Les résultats ne sont vraiment pas bons. L’agence recommande alors aux fabricants « d’éliminer ou, à défaut, de réduire autant que possible, la présence de substances, en particulier celles présentant des effets « cancérogènes, mutagènes ou reprotoxiques » (CMR), perturbateurs endocriniens ou sensibilisants cutanés ».

Des substances chimiques dangereuses au contact de mon intimité… comment cela est-il possible ? Sans doute parce que, dénonce l’agence, « il n’existe pas de réglementation spécifique encadrant la composition, la fabrication ou l’utilisation des produits de protection intime ». Et ne cherchez pas sur l’emballage, car rien n’y est écrit. Les fabricants n’ont même pas l’obligation de mentionner leur composition.

Mais ce n’est pas tout : leur impact est désastreux pour l’environnement.

Un désastre pour l’environnement

11000. C’est environ le nombre de protections hygiéniques que nous utiliserons chacune pendant toute une vie de cycles menstruels. À l’échelle de la planète et sur une génération, cela représente un nombre effarant de plusieurs milliers de milliards !

Le problème c’est qu’elles ne sont pas biodégradables. Une seule serviette hygiénique jetée dans la nature met 500 ans avant de disparaître complètement. Sinon, la plupart finissent « au mieux » incinérées ou enfouies. Bref dans tous les cas, c’est pollution assurée. 🙁

Quand on sait combien l’avenir de notre planète est compromis par cette pollution du quotidien, c’est pour moi une raison supplémentaire de ne plus les utiliser. Dès lors, je dois trouver la meilleure alternative.

L'avenir de la planète compromis par la pollution.
Protections jetables : des déchets supplémentaires qui pèsent sur l’environnement. – crédit image : Depositphotos

Des solutions alternatives aux jetables

Je me suis donc renseignée. OK, des solutions alternatives existent. Cependant, le niveau de confort ou l’aspect pratique des différents procédés ne saute pas aux yeux. Par exemple :

  • La coupe menstruelle. Un procédé qui ne convient pas aux règles abondantes, pouvant occasionner des fuites.
  • Le flux instinctif libre. Attention quand on tousse ou éternue, les contractions peuvent s’avérer catastrophiques.
  • L’éponge menstruelle. Déjà, elle n’a pas de ficelle. Et puis il y a le risque d’y retrouver des « traces de sable, de poussière, de bactéries, de levures et de moisissures ». Excusez du peu !

… et je découvre la serviette hygiénique lavable

De toutes les alternatives que j’ai pu trouver, la serviette hygiénique lavable est, de loin, celle qui me paraissait la plus facilement envisageable. J’ai donc commandé sur internet un modèle adapté à mes besoins.

Elle ressemble un peu à une serviette hygiénique classique. Après l’avoir lavée puis séchée, je la positionne et la clipse à ma culotte à l’aide du bouton pression.

Son maintien est impeccable, meilleur que les serviettes jetables. Le premier contact est un peu surprenant, mais après quelques minutes, je m’y suis habituée sans difficulté jusqu’à l’oublier totalement.

Modèles de serviette hygiénique lavable des marques "Hanna", "Dans ma culotte", "Plim".
Les serviettes hygiéniques lavables : en plus d’être efficaces, elles ont style. – crédit image : Depositphotos

Des modèles pour chaque besoin

Il existe des protections jour ou nuit, des protège-slips ou des modèles plus absorbants (post-accouchement). Leur pouvoir absorbant est excellent. Il varie selon leur taille, la matière et leur conception.

Les tarifs vont du simple au double. On trouve des modèles avec différentes qualités de matières, biologiques ou non. Certains modèles sont réalisés à la main. Au final, je constate que le confort ressenti dépend pour beaucoup des matières utilisées.

On les trouve à l’unité, en coffret ou pack en fonction de la marque et sans emballage plastique pour certaines.

Des protections en matières biologiques certifiées

Il existe de nombreuses marques, je ne les ai pas toutes essayées. À partir du moment où j’ai trouvé celles qui me convenaient, je ne suis pas allée voir plus loin.

Comme pour tout achat important… faites attention ! En effet, toutes les serviettes hygiéniques lavables ne se valent pas. Et « lavable » ne veut pas dire « exempte de produit toxique ou allergisant » !

Alors, si vous décidez de changer vos habitudes pour des serviettes hygiéniques lavables, il serait dommage de ne pas viser ce qu’il y a de mieux. Ainsi, vous pouvez les choisir en coton biologique certifié, ou en soie respectueuse de l’environnement – grâce à un procédé avec lequel on ne tue pas la chrysalide contenue dans le cocon.

Je vous mets ci-dessous 3 liens de marques dont j’ai apprécié les modèles. Je précise que je ne touche aucune commission et que d’autres marques écoresponsables existent :

Si vous n’avez jamais essayé la serviette hygiénique lavable, vous devez vous poser quelques questions… Ça tombe bien, en un peu plus d’un an, j’ai pu faire à peu près le tour de la question.

La serviette hygiénique lavable en pratique

Quand elle est usagée, je la plie et la place dans un petit sac hermétique à glissière, en attendant le lavage.

Pour l’entretien, j’essaie toujours de les laver le soir même. Ainsi, je peux les porter dès le lendemain. Je les laisse d’abord tremper 1 heure dans l’eau froide. Je les lave ensuite à la main, à l’eau tiède. Ça me prend à peine quelques minutes. Elles peuvent aussi se laver en machine à 40 ou 60°C. Mais personnellement, je ne préfère pas les mélanger avec le reste du linge.

J’utilise une solution de lavage respectueuse pour ma santé et l’environnement. Si cela vous intéresse, je vous remets les liens de 2 articles présentant des solutions lavantes hypoallergéniques, écologiques et économiques :

>> Le Terrawash, une solution pour laver son linge sans lessive

>> Préparez vous-mêmes une lessive écologique et économique en quelques minutes

Verdict après un an d’utilisation

Vraiment très convaincue ! Elle est plus absorbante qu’une serviette classique et pour ne rien gâcher, elle est très confortable. Par exemple, lorsqu’il fait chaud, je n’ai plus cette sensation d’étuve désagréable due au contact des matières synthétiques. Je me sens bien plus à l’aise, plus fraîche.

Des milliers d’euros d’économie !

Avec une moyenne de 11,000 protections périodiques portées par chaque femme au cours de sa vie, la facture peu facilement atteindre quelques milliers d’euros !

Pour une serviette hygiénique lavable de bonne qualité, comptez environ 15 à 20 €. Mais au final, cela revient 2 à 3 fois moins cher que les jetables !

Maintenant que je connais parfaitement mes besoins, je les achète en coffret, pack ou box. Le prix unitaire est avantageux. Mieux encore, avec ma copine Clara, on s’est mises au défi de les confectionner nous-mêmes, un peu à la manière des lingettes lavables démaquillantes à fabriquer soi-même. On va bien trouver un tuto sympa sur internet, au pire on essaiera de reproduire les modèles qu’on apprécie. À suivre…

Préserver ma santé, la planète et mon porte-monnaie !

La serviette hygiénique lavable est une excellente alternative. Ça va faire plus d’un an que je l’utilise. Mes irritations ne sont plus qu’un mauvais souvenir. Question confort et efficacité, vraiment rien à redire.

Côté pratique, je me suis habituée à les laver chaque soir. Des fois, je m’en passerais bien, c’est sûr. Mais ce petit désagrément est largement compensé. Aujourd’hui, mon intimité n’est plus en contact avec des produits chimiques dangereux. Aujourd’hui, grâce à la serviette hygiénique lavable, je crée moins de déchets et j’en suis fière. 🙂

Festival international du conte de Gramont : entre druides et marabouts…

Festival international du conte de Gramont : entre druides et marabouts…

Par Fabrice Renault

Dans un petit village du Tarn-et-Garonne vivent d’infatigables passionnés d’histoires merveilleuses. Gramont, son château du Moyen âge et ses quelques 200 âmes s’apprêtent à accueillir les 9 et 10 août, conteuses et conteurs d’ici et d’ailleurs. Un festival interculturel du conte pour des Oreilles Heureuses !

festival interculturel du conte

A l’ombre des baobabs et des menhirs…

Des druides et des marabouts rivalisant de pouvoirs magiques, des bateaux pirates et des pirogues sillonnant les flots… Un tourbillon d’images merveilleuses se prépare à déferler dans les ruelles du charmant village médiéval de Gramont. Pour sa troisième édition du festival du conte en effet, Gramont attend des conteurs venus d’Afrique. Ils emmènent avec eux quelques-uns des personnages les plus mystérieux dont les histoires se transmettent depuis la nuit des temps à travers une forte tradition d’oralité.

festival du conte de gramont
Cliquer pour agrandir

Avec Koffi Bessan du Togo, Thérèse Adjoua Yao de Côte d’Ivoire et Albertine Kom du Burkina Faso : c’est certain, à Gramont, les oreilles vont se délecter d’histoires extraordinaires encore jamais entendues dans nos contrées !

Pour compléter ce tableau international, Stephane Vignon est également invité à Gramont. Ce conteur installé sur les rives de la Garonne, nous présente en avant-première, son spectacle d’ouverture du 25e Festival Interculturel du Conte sur l’ile de Vassivière (17 au 25 août).

Ajoutez au programme le duo Nikoroba aux parfums Italo-Franco-Burkinabais. Une scène ouverte également installée qui pourrait bien nous réserver quelques belles surprises. Mais aussi des marionnettes, de l’accordéon… la fête s’annonce grandiose à Gramont !

Le conte à Gramont : de ballades en festival…

Depuis 12 ans déjà, des passionnés réunis dans l’association Bien vivre à Gramont, organisent des ballades contées. Devant ce succès sans cesse renouvelé, l’organisation d’un Festival de Conte au village s’est imposée comme une évidence. Nouveauté cette année : le conte entre dans l’enceinte du château de Gramont !

conte à Gramont
Retraite au flambeau à l’occasion d’une ballade contée à Gramont.

Certains passionnés au village ont même suivi une formation, pour pousser plus loin l’art de mettre en mots les histoires. D’ailleurs à l’occasion de ce festival, une formation à l’art de conter est également proposée les 6-7-8 août par Oliviero Vendraminetto.

Oreilles Heureuses en pratique

Cliquez pour agrandir

Bienvenue à Tous ! Un apéro animé offert par l’association Bien vivre à Gramont le vendredi et le samedi à 19h.

Tarifs : à partir de 7€ le spectacle. Gratuit pour les enfants jusqu’à 10 ans. Forfait repas + spectacle 25€ – Forfait Journée 30€

Se restaurer – Un repas de la gastronomie locale est proposé le vendredi. Le samedi, c’est un repas africain qui vous sera servi, à 20h.

Dormir – Vous pouvez réserver un emplacement au camping tout proche.

Renseignements – appelez le 06 14 77 93 98 ou le 05 63 94 00 08. Vous pouvez également consulter la page Facebook des Oreilles Heureuses. Consulter la page

Qui du Grand méchant loup ou du Roi de la jungle vous fera-t-il le plus frémir ? Venez le découvrir à ces festivités aux consonances multiculturelles. Venez écouter des histoires extraordinaires mêlant imaginaire et réalité, une aventure unique pour des Oreilles Heureuses !

Bridge returned error 0! (18001)

Wordpress Bridge was unable to receive or process the remote website's content!
Error message: `The requested resource cannot be found!
Please make sure your input parameters are correct!
cUrl error: SSL: no alternative certificate subject name matches target host name 'www.mieux-vivre-autrement.com' (51)
PHP error: `
Query string: `action=display&bridge=WordPress&url=https%3A%2F%2Fwww.mieux-vivre-autrement.com%2F&format=Atom`
Version: `dev.2019-02-19`

  • Press Return to check your input parameters
  • Press F5 to retry
  • Open a GitHub Issue if this error persists

aledeg

Une éponge végétale qui pousse dans mon jardin

Une éponge végétale qui pousse dans mon jardin

Par Fabrice Renault

Éponge végétale ou éponge synthétique ? Si seulement on avait le choix ! Car les éponges les plus couramment utilisées sont des produits dérivés du pétrole. Le problème, c’est qu’arrivées en fin de vie, elles finissent immanquablement à la poubelle. Une gageure écologique supplémentaire du quotidien, dans laquelle nous sommes pris bien malgré nous. Heureusement : une éponge naturelle permet de faire autrement…

éponge végétale

L’éponge végétale 100 % naturelle meilleure pour l’environnement

Précédemment, nous vous présentions le tawashi, l’éponge zéro-déchet japonaise lavable et réutilisable. Aujourd’hui, je vous parle d’une autre alternative aux éponges classiques, totalement naturelle…

En effet, il est possible de faire pousser des éponges végétales dans son jardin !

Pour obtenir une éponge végétale, vous n’avez besoin que de graines de luffa et… d’un peu de patience.

Le luffa -ou loofah- peut venir orner de façon originale une clôture de votre jardin. Cette cucurbitacée peut également habiller joliment la barrière d’un balcon.

>> Découvrez en Vidéos/tuto – Le Tawashi : réaliser mon éponge écolo lavable et réutilisable

Ses fruits verts allongés se consomment jeunes. Ensuite, leur consistance devient fibreuse. C’est cet état qui nous intéresse pour obtenir une éponge végétale.

éponge végétale

Comment faire pousser mon éponge végétale ?

1. Commencer par récupérer des graines de Luffa aegyptiaca

Le mieux est d’avoir une connaissance qui pourrait vous fournir des graines. Sinon vous trouverez facilement des graines de Luffa aegyptiaca dans le commerce, ou sur internet ; pour faire pousser une éponge naturelle.

Faites ensuite vos propres semis dans des petits godets biodégradables. La période idéale est le début du printemps. Certains peuvent commencer dès la fin mars, mais en général c’est en avril et mai qu’on s’y colle. En effet, il est nécessaire que vos semis profitent d’un endroit lumineux, la température idéale est autour des 12 °C.

>> Réalisez Des semis faits-maison 100% organiques et biodégradables

2. Transplantez les semis

Environ un mois s’est écoulé. Il est temps de transplanter les jeunes pousses en pleine terre. Vous pouvez aussi les disposer dans une jardinière. C’est là que l’intérêt du godet biodégradable se fait sentir. Vous allez en effet pouvoir le mettre directement en terre avec la pousse. Ses jeunes racines sont ainsi préservées au maximum.

Pensez à leur laisser suffisamment de place. Un mettre ou deux entre chaque plant est souhaitable. En effet, comme toutes les cucurbitacées, elles ont tendance à s’étaler beaucoup.

éponge naturelle

3. Récoltez les fruits

Vous arrosez régulièrement votre plante tout le long de sa croissance. Quand elle a soif, ses feuilles flétrissent, affichant ainsi son besoin d’eau. Vous aurez alors le plaisir de voir se développer entre trois et cinq fruits par plant.

Les fruits matures se récoltent en automne. Dans un premier temps, faite​s-les bien sécher dans un endroit sec et aérer. Ensuite, faites-les tremper quelques jours dans une bassine d’eau.

4. Obtenez votre éponge naturelle

Quand ils ont suffisamment détrempé, enlevez la pulpe autour et les graines au milieu du fruit. Pensez à conserver les graines pour l’année suivante et les partager avec vos amis.

Il faut ensuite faire blanchir ce qu’il reste du fruit. Pour cela, plongez-les dans de l’eau bouillante quelques secondes. Quand ils auront séché, vous aurez dans les mains un étonnant cylindre fibreux et abrasif.

Il suffit de couper le cylindre à la longueur souhaitée pour utiliser votre éponge naturelle.

Utilisation de mon éponge naturelle

Votre éponge naturelle peut s’utiliser pour tout nettoyer à la maison, du sol au plafond ! Un argument publicitaire bidon, je vous l’accorde, mais c’est pas grave. De toute façon… vous ne l’avez pas achetée ! 🙂

>> Découvrez Des recettes naturelles pour tout nettoyer à la maison

Vous pouvez également utiliser cette éponge pour la toilette. En effet, elle peut avantageusement remplacer le gant de crin.

Après chaque utilisation, rincez votre éponge naturelle pour la débarrasser des résidus qui peuvent s’y trouver. Vous pouvez aussi la mettre à tremper régulièrement dans du vinaigre blanc dilué dans de l’eau pour l’assainir.

Dans tous les cas, prenez soin de lui permettre de bien s’égoutter et de bien sécher. En effet, comme toutes les éponges, l’humidité stagnante pourrait favoriser la prolifération des bactéries.

Mon éponge végétale en fin de vie

C’est fait, après plusieurs semaines de bons et loyaux services : votre éponge végétale n’en peu plus. Cependant, elle n’est pas un déchet ordinaire. Vous allez en effet pouvoir la composter avec les restes de la cuisine.

>> Apprenez-en davantage sur le Zéro Déchet : par où commencer ?

Pas le temps, pas envie de la faire pousser ?

L’idée de l’éponge végétale vous séduit ?… Ça se comprend. Alors, si la place, le temps ou la patience vous manque, allez voir du côté de chez Comme Avant qui propose une gamme de produit cosmétiques 100% naturels
fabriqués à la main. Vous pouvez aussi commander une Éponge naturelle de la mer méditerranée.

Notre planète croule sous nos déchets. Chaque petit pas en avant réalisé par chaque individu vers le zéro-déchet est une petite victoire pour préserver l’environnement. Faites connaître l’éponge végétale à vos amis :

22 utilisations astucieuses de la pomme de terre au quotidien

22 utilisations astucieuses de la pomme de terre au quotidien

Par Sophie Guittat

La pomme de terre n’est pas uniquement facile et savoureuse à cuisiner. En effet, dans sa version multi-usage naturelle et écologique, elle s’avère efficace pour le ménage, le linge ou au jardin. Mais ce n’est pas tout, car elle possède également de nombreuses vertus pour le soin, la beauté et la santé. Découvrez ses propriétés et 22 utilisations parfois étonnantes de la pomme de terre au quotidien.

pomme de terre
crédit image : Depositphotos

22 utilisations astucieuses de la pomme de terre au quotidien

La pomme de terre : de l’assiette au ménage écologique

Facile à cuisiner et savoureuse, la pomme de terre se décline à l’infini dans nos recettes. Sa haute valeur nutritive en fait un tubercule polyvalent aux propriétés curatives, médicinales et cosmétiques. Elle contient en effet une grande quantité de vitamines A, C, B1, B2, B6 et B9. Elle regorge également de minéraux et oligo-éléments, comme le potassium, calcium, magnésium, phosphore, soufre et cuivre. Elle est aussi riche en antioxydants. Enfin, elle est principalement constituée d’amidon, un glucide complexe.

Son intérêt nutritionnel est déjà remarquable. Mais ses vertus ne se cantonnent pas à ce seul domaine alimentaire. En effet, la patate revêt également un intérêt certain pour le ménage, le linge et au jardin.

La pomme de terre fait partie des incontournables du ménage au naturel, au même titre que le bicarbonate, le vinaigre blanc ou le savon noir. Très efficace au quotidien dans la maison, écologique et économique, la pomme de terre est un excellent dégraissant et nettoyant. Multi-usage, elle est aussi utile pour la maison, la cuisine, le jardin que pour le soin du corps.

Véritable concentré de nutriments  et riche en amidon végétal, la pomme de terre a également des propriétés cosmétiques et curatives. Antiseptique, anti-inflammatoire, calmante, décongestionnante et émolliente : la pomme de terre s’avère être un excellent remède médicinal.

pomme de terre
crédit image : Depositphotos

Les utilisations astucieuses de la pomme de terre en cuisine

C’est vrai qu’elle est facile à accommoder dans nos plats au quotidien, mais la pomme de terre peut faire bien plus encore. Elle peut en effet rendre de nombreux services au quotidien. Jugez plutôt…

1 . Raviver une salade flétrie

Une salade qui commence à se flétrir ? Pour éviter le gaspillage, armez-vous d’une pomme de terre pour la raviver. Avec cette astuce, votre salade retrouvera tout son croquant.

Comment faire ?

  1. Remplissez un récipient d’eau froide.
  2. Ajoutez 4 glaçons et une pomme de terre coupée en rondelles.
  3. Placez votre salade dans le récipient et laissez tremper pendant 20 minutes.
  4. Essorez et dégustez !

2 . Réussir une mayonnaise maison

La mayonnaise faite-maison c’est bien meilleure que celle achetée dans le commerce. Encore faut-il la réussir… Si vous montez votre mayo à la main, cette astuce de grand-mère vous permettra de réussir à tous les coups. L’astuce réside dans l’eau froide contenue dans la pomme de terre. Elle accélère la réaction des ingrédients et permet une meilleure absorption de l’huile par les œufs.

pomme de terre

Comment faire ?

  1. Piquez un cube de pomme de terre froide, pelée et crue au bout de votre fourchette.
  2. Montez votre mayonnaise comme d’habitude en utilisant cette fourchette.

3 . Rattraper un plat trop salé

Si vous avez eu la main lourde sur le sel, ne vous inquiétez pas. En absorbant le trop-plein de sel, la pomme de terre sera votre alliée pour sauver votre recette.

Comment faire ?

  1. Épluchez une pomme de terre.
  2. Plongez-la au milieu de votre plat.
  3. Laissez revenir 10 minutes, puis retirez la pomme de terre.

>> Découvrez comment Remplacer le sel en cuisine : Guide des 20 substituts sains et vertueux

4 . Réaliser des chips maison avec les épluchures de pomme de terre

pomme de terre

La peau des pommes de terre est riche en vitamine B et C, fer, calcium et potassium.

Les épluchures ont une valeur nutritionnelle importante, qui parfois, surpasse celle de l’aliment dont elles sont issues.

Attention toutefois à ne consommer que des pommes de terre provenant de l’agriculture biologique, ou de votre jardin. 

Comment faire ?

  1. Gardez les épluchures de vos pommes de terre.
  2. Préchauffez le four à 180°C.
  3. Déposez-les sur votre plaque de four recouverte d’un papier cuisson.
  4. Accommodez à votre convenance (sel, épices, herbes aromatiques, huile d’olive, etc.)
  5. Enfournez 15 minutes.

>> Découvrez d’autres astuces et recettes d’épluchures dans notre article

Utiliser la pomme de terre au quotidien dans la maison

La pomme de terre est très utile dans l’entretien de la maison. 100 % écologique et naturelle, elle dégraisse, nettoie et absorbe les odeurs.

5 . Dégraisser et nettoyer les sols carrelés

L’eau de cuisson des pommes de terre est un excellent dégraissant et nettoyant qui redonne de l’éclat aux carrelages. Bien évidemment, il ne faut pas utiliser une eau de cuisson dans laquelle vous avez ajouter de l’huile et du sel.

Comment faire ?

  1. Versez l’eau de cuisson des pommes de terre encore chaude sur le sol.
  2. Frottez avec votre balai-brosse.
  3. Laissez agir sur le sol pendant 10 minutes.
  4. Rincez à l’eau claire et froide avec une serpillière.

6 . Nettoyer l’argenterie, l’inox et les objets en étain

Grâce à l’amidon, l’eau de cuisson des pommes de terre est efficace pour nettoyer l’argenterie et les objets en étain.

Comment faire ?

  1. Placez les couverts ou objets, pendant quelques minutes, dans un récipient rempli d’eau de cuisson de pommes de terre.
  2. Essuyez-les soigneusement.
  3. Vous pouvez aussi tremper un chiffon dans l’eau de cuisson et frotter simplement.

7 . Enlever les traces de calcaire

L’eau de cuisson des pommes de terre est efficace pour détartrer la vaisselle qui ressort toute blanche après lavage. Elle peut également s’appliquer sur le calcaire des robinetteries.

8 . Détacher et nettoyer

Pour nettoyer les tapis, taches d’herbe sur les vêtements, traces de doigts sur les interrupteurs, murs, portes, etc., rien de tel qu’une pomme de terre. L’amidon va agir comme nettoyant et ôter en un geste toutes les traces et taches indésirables.

Comment faire ?

  1. Coupez une pomme de terre crue en deux.
  2. Frottez-la, en petits mouvements circulaires sur les taches.
  3. Essuyez avec un chiffon propre et sec.

Vous pouvez aussi utiliser les épluchures ou l’eau de cuisson comme détachant.

9 . Laver les doudous des enfants

La pomme de terre est très utile pour nettoyer les textiles délicats et les peluches qui ne passent pas en machine.

Comment faire ?

  1. Faites cuire quelques pommes de terre dans l’eau.
  2. Réduisez-les en purée pour obtenir une pâte.
  3. Recouvrez le doudou.
  4. Laissez agir et sécher pendant quelques heures, jusqu’à ce que la pâte craquelle.
  5. Frottez bien pour enlever toute la pâte séchée.
  6. La peluche est propre et débarrassée des microbes et bactéries.

>> Découvrez notre article, Vos eaux de cuisson ont de la valeur : voici comment les réutiliser

Utiliser la pomme de terre dans les activités ludiques et créatives


10 . En tampon, pour remplacer les pinceaux

pomme de terre

Au lieu de jeter une pomme de terre un peu flétrie, transformez-la en pinceau. Les enfants adorent peindre et s’amuser à découvrir des empreintes et formes différentes.

Comment faire ?

  1. Coupez une pomme de terre dans la forme souhaitée (carré, triangle, cœur, étoile, etc.)
  2. Trempez-la dans la peinture.
  3. Utilisez-la comme pinceau ou tampon original.

11 . Fabriquer une peinture 100 % naturelle

La recette de la peinture à la pomme de terre date du 17ème siècle. Écologique, résistante et naturelle, elle est idéale pour peindre les murs. D’un rendu mat, elle peut se teinter selon les envies.

Comment faire ?

  1. Pour réaliser 50 ml de peinture, faites cuire 200 g de pommes de terre.
  2. Réduisez-les en purée pour obtenir une pâte lisse et sans morceaux.
  3. Versez la purée dans 4 dl d’eau bouillante, et mélangez jusqu’à obtention d’un mélange visqueux et homogène (une colle naturelle à l’amidon).
  4. Dans un récipient, versez 150 g de Blanc de Meudon (une craie naturelle) dans 1,5 dl d’eau froide.
  5. Dans un autre récipient, mélangez 50 g de pigments (de votre choix) dans à 0,5 dl d’eau froide.
  6. Délayez la préparation pigmentée à celle du Blanc de Meudon.
  7. Ajoutez la colle et mélangez.
  8. Votre peinture est prête à l’emploi.
  9. Attendez 6 h entre les couches.

>> Découvrez également la Peinture naturelle à la farine : l’alternative écologique efficace pour vos boiseries

12 . Réaliser une colle naturelle

Rapide à faire et non toxique, la colle naturelle à la pomme de terre est constituée principalement d’amidon. Elle est idéale pour les petits bricolages d’intérieur et les activités manuelles. Naturelle, écologique et sans solvants, elle ne dégage aucun composé toxique volatile.

C’est une excellente alternative à la colle industrielle. Elle est conseillée pour toutes les activités artistiques avec les enfants.

Cette colle est efficace et se nettoie facilement. Elle s’utilise pour la tapisserie, sur le bois, pour les travaux de décoration, le scrapbooking, le papier mâché, les cartons, etc.

Comment faire ?

  1. Épluchez et râpez une pomme de terre.
  2. Ajoutez 3 c.à s. d’eau et mélangez.
  3. Laissez reposer quelques minutes.
  4. Pressez la pomme de terre râpée avec une cuillère, pour récupérer la fécule.
  5. Faites chauffer 4 c.à s. de cette fécule avec 4 c.à s. d’eau, en mélangeant régulièrement jusqu’à obtenir un liquide épais.
  6. Laissez refroidir avant de l’utiliser.

Utiliser la pomme de terre au jardin


13 . Pour désherber naturellement

Très riche en amidon, l’eau de cuisson des pommes de terre agit comme un désherbant naturel très efficace.

Comment faire ?

  1. Versez l’eau chaude sur les indésirables, en prenant garde de ne pas en verser sur les autres plantes.
  2. Attention aussi à l’excès de sel. S’il est efficace comme désherbant, en grosse quantité il agresse les micro-organismes.

Utiliser la pomme de terre en soin et beauté


La pomme de terre est un concentré de nutriments : potassium, calcium, manganèse, zinc, fer, vitamine C, thiamine, riboflavine et niacine soluble.

Elle a des propriétés antiseptiques, anti-inflammatoires, calmantes, décongestionnantes et émollientes.

14 . En après-shampoing

Grâce à son apport en amidon, la pomme de terre est bénéfique pour les cheveux. Utiliser l’eau de cuisson en après-shampoing aide à renforcer et freiner les problèmes de chute et de sécheresse des cheveux.

La niacine soluble, présente dans la pomme de terre, est également excellente pour le soin capillaire, car ces nutriments nourrissent en profondeur et exercent une action antioxydante qui éloigne les affections.

Comment faire ?

  • Appliquez l’eau de cuisson tiédie, 2 fois par semaine, pour une chevelure plus forte et brillante.

15 . En bain de pied

L’eau de cuisson des pommes de terre a des propriétés relaxantes et rafraîchissante. Idéale en bain de pieds avant ou après une grosse journée ou soirée.

16 . Soulager les maux de têtes et les lendemains de soirée

La pomme de terre est un des aliments les plus riches en potassium (721 mg), un sel minéral idéal pour soulager les maux de têtes.

Pour faire passer un simple mal de tête ou celui d’un lendemain trop arrosé, il suffit de manger des pommes de terre avec la peau. L’alcool déshydrate et élimine également une grande quantité de potassium de notre corps, provoquant ainsi les douleurs céphalées.

Comment faire ?

  1. Nettoyez soigneusement la peau de 4 ou 5 pommes de terre, sous l’eau.
  2. Faites-les cuire avec leur peau, à la vapeur ou à l’eau.
  3. Mangez-les.
  4. Vous pouvez également utiliser les pommes de terre directement en les déposant sur vos tempes pour calmer les maux de tête.

>> Pour calmer les Maux de tête : des solutions douces à base de plantes et des astuces

17 . Anti-cernes

La pomme de terre, riche en eau, permet de réhydrater la peau autour des yeux et constitue un véritable anti-cernes. Elle permet également de décongestionner les poches sous les yeux fatigués.

Comment faire ?

  1. Coupez finement une rondelle d’une petite pomme de terre crue et épluchée.
  2. Découpez chaque rondelle en deux.
  3. Déposez les demi-rondelles sur vos cernes et laissez agir pendant 10 minutes.
  4. Rincez à l’eau froide.

>> Ici, des astuces Anti cernes : 12 solutions 100 % naturelles

18 . Soulager les brûlures, gerçures et coups de soleil

Riche en amidon, les pelures de pomme de terre calment les brûlures, gerçures, engelures, rougeurs et coups de soleil.

Comment faire ?

  1. Coupez une pomme de terre en deux.
  2. Passez-la délicatement et sans frotter sur la zone concernée.

19 . En cataplasme pour les douleurs articulaires et arthrose

pomme de terre

La pomme de terre est un excellent remède médicinal. En application externe, les pommes de terre sont très efficaces pour soulager les inflammations articulaires, entorses, lumbagos, etc.

Crues ou cuites (et bio), en application chaude ou froide, la pomme de terre est idéale pour traiter les irritations et inflammations internes ou externes.

Comment faire ?

  1. Finement râpées ou cuites et écrasées, mélangez les pommes de terre avec du lait pour en faire une bouillie épaisse.
  2. Appliquez la préparation sur une compresse, pliez-la en deux puis posez-la sur la zone à traiter.
  3. Laissez agir pendant environ 2 heures.
  4. Recommencez 2 à 3 fois par jour.

>> Découvrez différents Cataplasmes naturels : 10 ingrédients et remèdes incontournables qui soulagent

20 . Soulager les démangeaisons et piqûres d’insectes

L’amidon contenu dans la chair de la pomme de terre calme les irritations et soulage les démangeaisons de la piqûre.

Comment faire ?

  1. Coupez une pomme de terre crue en 2.
  2. Frottez le côté ouvert sur la piqûre.
  3. Laissez le jus sécher.

>> D’autres astuces contre les Piqûres de moustique : 24 remèdes naturels pour soulager les démangeaisons.

21 . En masque de beauté anti-acné et anti-rides

Riche en amidon végétal, vitamines et antioxydants, la pomme de terre est excellente pour réaliser des soins cosmétiques. Elle est particulièrement idéale sur les peaux irritées et acnéiques.

Comment faire ?

  1. Lavez votre visage et/ou démaquillez-vous.
  2. Coupez une pomme de terre crue en rondelles.
  3. Appliquez-les sur votre visage, en mouvements circulaires.
  4. Laissez agir toute une nuit.
  5. Rincez à l’eau tiède et faites vos soins beauté comme d’habitude.
  6. Recommencez 1 fois par semaine.

>> Découvrez notre article, Acné : 12 solutions naturelles et recettes pour s’en débarrasser

22 . Hydrater des mains sèches et rugueuses

Les vitamines, minéraux et antioxydants de la pomme de terre ont également des vertus nourrissantes et réparatrices pour la peau des mains.

Comment faire ?

  1. Râpez une pomme de terre crue.
  2. Ajoutez 1 c.à s. d’huile d’olive et mélangez.
  3. Étalez le mélange sur vos mains et laissez poser 5 minutes.
  4. Rincez à l’eau tiède.
  5. Recommencez 1 fois par semaine.

La pomme de terre a plus d’un tour dans son sac. N’oubliez pas de profiter de ses bienfaits ! Et une fois utilisée, jetez les épluchures au compost, pour en faire une engrais naturel.

>> Cultivez facilement la pomme de terre chez vous grâce avec La tour à pommes de terre pour un rendement extraordinaire

Soyez écolo et malin, en utilisant la pomme de terre au quotidien. Faites profiter vos proches de ces astuces :

Ma recette de bounty maison : simple, rapide et gourmande

Ma recette de bounty maison : simple, rapide et gourmande

Par Sophie Guittat

Faire des bounty maison, c’est bien meilleur que de les acheter et leur préparation est un vrai jeu d’enfant. Pour les accros des petites barres chocolat et coco, voici une recette de bounty maison. Simple et gourmande, découvrez toutes les étapes de préparation.

bounty maison
crédit image : Mieux Vivre Autrement

Les bounty maison : un régal pur tous !

Ma recette de bounty maison : une alternative saine et naturelle

Faire ses bounty maison c’est bien plus judicieux que de les acheter tout fait. Quand on voit le prix de ces petites barres dans le commerce et surtout la quantité de sucre et d’additifs utilisés, on n’hésite plus.

Les bounty achetés en grandes surfaces contiennent en effet de nombreuses mauvaises surprises. Très sucrée, une mini barre de 28 g contient plus de 139 calories et représente 62 % de la quantité maximale des acides gras saturés recommandés pour une journée. S’ajoutent ensuite les arômes artificiels, émulsifiants et glycérine.

En préparant des bounty maison, on limite la teneur en sucre, on oublie les arômes artificiels et on maîtrise en totalité leur composition.

>> Réalisez vos Bonbons gélifiés faits maison : une recette 100% naturelle sans additifs

Pour les accros du bounty, les parents soucieux de la santé de leurs enfants et tous les gourmands, voici une recette de bounty maison.

Les ingrédients nécessaires pour la recette de bounty maison

Pour réussir les bounty maison, vous n’aurez besoin que de 4 ingrédients : noix de coco râpée, lait concentré non sucré, chocolat à enrober et huile de coco.

bounty maison
crédit image : Mieux Vivre Autrement

1 . Noix de coco

Elle est riche en vitamines, oligo-éléments et minéraux, des nutriments essentiels pour l’organisme. Elle apporte du magnésium, calcium, phosphore, fer, sodium, sélénium, zinc, iode, manganèse et fluor. Très riche en antioxydants, la noix de coco aide à lutter contre les radicaux libres et les inflammations. Elle contient également des phytostérols, reconnus pour leur propriétés anti-cholestérol, et des polyphénols, qui protègent nos cellules. La coco est pleine de ressources et excellente pour la santé.

2 . Le lait concentré

Il s’obtient par l’évaporation partielle (environ 60%) de l’eau contenue dans le lait frais. Plus onctueux que le lait, il ne comporte ni arômes, additifs et conservateurs. Le lait concentré peut être entier, demi-écrémé ou écrémé, sucré ou non sucré, voire même aromatisé.

  • Le lait concentré non sucré est issu de la pasteurisation du lait frais à température élevée. Puis il est concentré par ébullition dans des évaporateurs. Il est ensuite homogénéisé, refroidi, mis en boîte et stérilisé.
  • Le lait concentré sucré présente le même processus de pasteurisation, auquel est ajouté un sirop de sucre. Il n’est pas stérilisé car la saccharose est un conservateur naturel.

Pour 100 g, les produits laitiers apportent, en moyenne, une valeur énergétique de 141 calories. Le lait concentré en contient 199 calories. De plus, il est plus riche en vitamines que les laits.

3. Le chocolat

Très riche en phosphore, magnésium, fer, zinc, manganèse et cuivre, le cacao contient également du potassium, sélénium, des vitamines B2 et B3. Sa haute teneur en magnésium lui confère des propriétés anti-stress et antidépresseur procurant réconfort et bonne humeur.

100 g de cacao couvrent pratiquement les deux tiers de l’apport journalier de fer requis pour une femme et la totalité pour un homme.

Les vertus antioxydantes du chocolat noir sont 4 fois supérieures à celles contenues dans le thé noir. La cacao est l’un des aliments les plus riches en flavonoïdes qui ont des effets cardio-protecteurs.
Les flavanols contribuent à augmenter le cholestérol HDL («bon cholestérol») en favorisant la baisse du cholestérol LDL («mauvais» cholestérol). Le chocolat a également des propriétés pour stimuler la mémoire et la concentration.

>> Découvrez Le chocolat dans les recettes salées pour fondre de plaisir

4 . L’huile de coco

Elle est obtenue par pression des noix fraîches de coco selon un procédé artisanal. Elle se présente sous forme solide et se fluidifie une fois chauffée.

Riche en vitamines A et E, l’huile de coco possède une haute teneur en acides gras à chaîne moyenne, appelés triglycérides moyens (TCM). Ce sont de bonnes graisses qui permettent d’hydrater, réparer et d’être facilement absorbées par l’organisme.

L’huile de noix de coco possède également une haute teneur en agents antibactériens, qui aident à lutter contre les infections intestinales et micro-organismes incriminés dans certains troubles digestifs. Facile à digérer, elle favorise aussi l’augmentation de la production de probiotiques dans le système digestif.

>> Découvrez l’étonnante Huile de coco et ses 10 utilisations et bienfaits pour la santé et beauté

La recette de bounty maison


bounty maison
  • Temps de préparation : 30 minutes
  • Temps de repos : 40 minutes

Les ingrédients nécessaires pour environ 30 bounty maison

  • 300 g de chocolat d’enrobage (au lait ou noir)
  • 200 g noix de coco râpée
  • 400 g de lait concentré non sucré
  • 4 c.à s. d’huile de coco

La préparation

Étape n°1 – Préparer la garniture

  1. Faites fondre 2 c.à s. d’huile de coco.
  2. Dans un récipient, mélangez la noix de coco râpée et l’huile de coco fondue.
  3. Ajoutez progressivement le lait concentré.
  4. Mélangez pour bien homogénéiser.
bounty maison
crédit images : Mieux Vivre Autrement

Étape n°2 – Façonner les barres

  1. Façonnez les bounty maison en formant des petits rectangles aux coins arrondis avec vos doigts.
  2. Placez 30 minutes au congélateur pour durcir les bounty.

Vous pouvez aussi étaler le mélange sur 2 cm d’épaisseur dans un moule recouvert de papier cuisson, puis réservez au réfrigérateur pendant 2 heures. Puis coupez dans la forme voulue.

Étape n°3 – Faire fondre le chocolat

  1. Dans un bol, mélangez le chocolat en morceaux et 2 c.à s. d’huile de coco.
  2. Faites fondre le tout au bain-marie, en remuant régulièrement.
  3. Sortez les bounty maison du congélateur.
bounty maison
crédit images : Mieux Vivre Autrement

Étape n°4 – Enrober les bounty maison de chocolat

  1. À l’aide d’une fourchette ou d’un pic, plongez les bounty un à un dans le chocolat fondu.
  2. Recouvrez bien de chocolat.
  3. Récupérez votre barre avec la fourchette.
  4. Tapotez sur le rebord du bol pour enlever l’excédent de chocolat.
  5. Déposez vos bounty enrobés sur du papier cuisson.
  6. Placez les barres au réfrigérateur jusqu’à durcissement du chocolat (environ 10 minutes).

Voilà vos bounty maison sont prêts à être dégustés !

Conservation

  • Les barres bounty maison se conservent au réfrigérateur, dans une boîte hermétique. À température ambiante, elles vont ramollir.
  • Les bounty maison sont également délicieux en barres glacées. Vous pouvez donc les placer au congélateur.

Découvrez nos autres recettes :

Sources : Les Produits laitiersTable Ciqual

Les bounty maison sont tout simplement délicieux. Partagez la recette autour de vous :

Lavande vraie : la plus complète des huiles essentielles de lavande

Lavande vraie : la plus complète des huiles essentielles de lavande

Par Sophie Guittat

La lavande vraie, ou officinale, est une huile essentielle complète et incontournable en aromathérapie. Elle est reconnue par l’OMS pour ses nombreuses vertus. Elle agit notamment contre la nervosité et favorise l’endormissement. Ses propriétés antiseptiques, cicatrisantes, antalgiques et décongestionnantes sont reconnues. D’autre part, c’est l’une des rares HE adaptée aux nourrissons. Découvrez les bienfaits et 20 utilisations de l’huile essentielle de lavande vraie.

huile essentielle de lavande
crédit image : Depositphotos

20 utilisations de l’huile essentielle de lavande vraie

L’huile essentielle de lavande vraie : la plus complète

La lavande vraie est la plus connue et la plus complète des huiles essentielles (HE) de lavande. C’est l’une des huiles essentielles qui doit faire partie de notre pharmacie naturelle.

Elle regorge de bienfaits et est adaptée à un usage familial, dès l’âge de 3 mois. C’est d’ailleurs l’une des rares HE qui s’utilise chez les nourrissons et chez les femmes enceintes de plus de 3 mois.

La lavande vraie, appelée aussi lavande officinale ou fine, est une plante répandue dans tout le bassin méditerranéen. Son huile essentielle s’obtient en distillant les sommités fleuries.

Il ne faut pas confondre l’huile essentielle de lavande vraie avec ses 3 autres sœurs : la lavande aspic, lavande stoechade et lavandin super.

Il existe en effet plusieurs variétés de lavandes qui, une fois distillées, donnent des HE différentes. Bien qu’elles portent toutes le même nom Lavandula, elles se distinguent selon leur origine géographique et leur composition chimique. Les propriétés spécifiques et leur rôle varient donc en fonction des espèces.

huile essentielle de lavande
crédit image : Depositphotos

Les vertus de l’huile essentielle de lavande vraie

La lavande vraie est une des huiles essentielles les plus polyvalentes, au même titre que le Tea Tree.

Cette huile est surtout connue pour ses vertus apaisantes et réparatrices. Elle s’utilise pour ses propriétés relaxantes, sédatives et calmantes puissantes sur le système nerveux.

Son utilisation contre l’insomnie, le stress et l’agitation est reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la Commission E (commission allemande de phytothérapie) et par l’Agence Européenne des Médicaments (EMA).

Excellente pour l’esprit, l’huile essentielle de lavande vraie a également des vertus bienfaitrices pour le corps. Elle a des propriétés antalgiques, analgésiques, anti-inflammatoires, anti-bactériennes, antiseptiques et antispasmodiques.

L’huile essentielle de lavande vraie a de nombreuses vertus :

  • Stress, agitation et insomnie : calmante et sédative, elle aide à l’endormissement. Elle combat l’hyperémotivité et les sautes d’humeur et permet de chasser les idées noires.
  • Digestion : antispasmodique, elle facilite le transit intestinal, soulage les spasmes et facilite l’élimination des gaz.
  • Douleur et maux de têtes : elle contient du linalol, acétate de linalyle et terpinènes, des principes actifs qui agissent comme antidouleur.
  • Irritations cutanées, coups de soleil, bleus et cicatrices : antiseptique et antibactérienne, elle est indiquée pour apaiser les irritations et affections de la peau. Elle désinfecte les coupures et soulage les ecchymoses. Régénératrice et cicatrisante, elle agit contre les brûlures superficielles, petites plaies, couperose, eczéma, etc.
  • Crampes et douleurs musculaires : antispasmodique et antalgique, elle calme les contractures musculaires, torticolis, crampes, rhumatismes, etc.
  • Hypertension artérielle : vasodilatatrice, elle stimule la circulation et agit sur les problèmes d’œdèmes, phlébites, etc. Cardiotonique, elle calme les palpitations et réduit les problèmes cardiovasculaires.
  • Troubles ORL : spasmolytique et décongestionnante, elle facilite l’expectoration. Antibactérienne et antiseptique, elle permet également de fluidifier les sécrétions et dégager les sinus.
  • Anti-poux : son action antiparasitaire est idéal pour lutter contre l’apparition des poux.

Précautions d’emploi

huile essentielle de lavande

L’utilisation de l’huile essentielle de lavande vraie est autorisée pour les nourrissons de plus de 3 mois et les femmes enceintes après le premier trimestre de grossesse.

Elle est toutefoisdéconseillée aux personnes souffrant d’hypotension ou d’asthme (sauf avis médical contraire).

Conseils d’utilisation

L’huile essentielle de lavande vraie contient une grande quantité de linalol, un composé biochimique allergène.

Certaines personnes peuvent présenter un terrain allergique sans le savoir. Soyez vigilant et pensez à effectuer un test avant une application complète : placez 2 gouttes au creux de votre coude et attendez 24 h avant de constater une éventuelle réaction.

L’huile essentielle de lavande vraie  peut s’utiliser de différentes façons :

  • en application locale et cutanée,
  • inhalation,
  • en diffusion atmosphérique,
  • ou par voie orale

>> Attention : L’application cutanée chez le nourrisson et l’enfant de moins de 3 ans doit être diluée à 20 % dans une huile végétale.

>> L’utilisation pure est possible, en respectant bien le dosage prescrit.

>> Conservation : rangez votre flacon à l’abri de la lumière et refermez bien le bouchon hermétiquement.

20 utilisations de l’huile essentielle de lavande vraie

Grâce a ses nombreuses vertus, l’HE de lavande officinale offre une multitude d’utilisations possibles.

Les bienfaits de la lavande vraie pour la santé

huile essentielle de lavande
crédit image : Depositphotos

1 . Maux de tête

Les effets analgésiques, anti-inflammatoires et anti-douleurs de la lavande vraie constitue un excellent remède pour soulager les maux de tête.

  • En inhalation humide : Déposez 4 gouttes d’huile essentielle de lavande dans un bol d’eau très chaude, et inspirez la vapeur.
  • Ou en massage : Mélangez 2 gouttes d’HE de lavande vraie avec une noisette d’huile végétale, et massez-vous les tempes avec. En cas de fort maux de tête, massez directement les tempes avec 1 goutte d’huile essentielle pure.

>> Découvrez des astuces contre les Maux de tête : des solutions douces à base de plantes.

2 . Hypertension artérielle et palpitations

La lavande vraie calme les palpitations et réduit les problèmes cardiovasculaires.

  • En inhalation sèche : Imprégnez un mouchoir d’HE puis respirez-le, tout au long de la journée ou dès que vous en sentez le besoin. Vous pouvez aussi inhaler directement au flacon, ou déposer 1 goutte sur chaque poignet.
  • En massage : Diluez la lavande vraie à 20 % dans une huile végétale. Puis, massez-vous la colonne vertébrale, le plexus solaire, le haut du dos et la plante des pieds.

3 . Règles douloureuses

Antispasmodique, la lavande vraie soulage les spasmes et détend.

  • En massage : Diluez l’HE à 20 % dans une huile végétale. Puis, massez-vous le bas-ventre, plusieurs fois par jour.

>> Découvrez comment Soulager les règles douloureuses avec 20 solutions douces et naturelles.

4 . Bronchite et toux

  • En diffusion atmosphérique : Dans un diffuseur, déposez 3 gouttes dans un peu d’eau.
  • En massage : Diluez la lavande vraie à 20 % dans une huile végétale. Puis, massez-vous le thorax jusqu’à 4 fois par jour.

5 . Sinusite

  • En inhalation humide : Déposez 4 gouttes d’huile essentielle de lavande dans un bol d’eau très chaude, et inspirez la vapeur.
  • En massage : Mélangez 2 gouttes d’HE dans 1 c.à c. d’huile végétale. Appliquez ce mélange sur les tempes, front, joues et sur le nez. Renouvelez jusqu’à 4 fois par jour, en n’oubliant pas de nettoyer vos sinus.

>> Découvrez Mon baume respiratoire et décongestionnant fait-maison pour petits et grands.

6 . Otite

  • En massage : Mélangez 3 gouttes d’HE dans une c.à c. d’huile végétale, et massez derrière l’oreille atteinte. Attention de ne pas en mettre dans l’oreille. Renouvelez 4 fois par jour, jusqu’à amélioration.

7 . Spasmes et troubles digestifs

  • En massage : Diluez 2 gouttes d’huile essentielle de lavande dans 1 c.à s. d’huile végétale, puis massez-vous le ventre.

8 . Douleurs musculaires, crampes, rhumatismes

  • En application locale : Diluez 2 gouttes dans 1 c.à s. d’huile végétale et massez la zone douloureuse. Renouvelez 3 à 4 fois jusqu’à amélioration.

Les bienfaits de la lavande vraie sur le bien-être

huile essentielle de lavande
crédit image : Depositphotos

9 . Agitation, anxiété, stress

  • En inhalation sèche : Imprégnez un mouchoir d’HE puis respirez-le profondément. Vous pouvez inhaler directement au flacon. Renouvelez autant que nécessaire.
  • Pour une application locale : Diluez 2 gouttes dans ½ c.à c. d’huile végétale et massez-vous la nuque.
  • En bain : Préparez un bain d’eau chaude avec 20 à 30 gouttes d’HE de lavande vraie diluées dans un gel douche ou une huile végétale.
  • En massage : Massez-vous les pieds avec quelques gouttes d’huile essentielle de lavande diluée dans une huile végétale.

10 . Difficultés à s’endormir

  • En diffusion atmosphérique : Versez 4 gouttes d’huile essentielle dans un diffuseur. Respirez et relaxez-vous. Vous pouvez aussi diffuser de la lavande vraie dans votre chambre 30 minutes avant de vous coucher.
  • En bain : Avant de vous coucher, préparez-vous un bain d’eau chaude avec 20 à 30 gouttes d’HE de Lavande vraie, diluées dans un gel douche ou une huile végétale. .
  • En inhalation sèche : Déposez 2 gouttes sur votre oreiller ou sur un mouchoir. Vous pouvez aussi respirer directement au flacon avant de vous coucher.

11 . Oppression, spasmophilie

  • En inhalation sèche : Imprégnez un mouchoir d’HE, puis respirez-le profondément. Vous pouvez inhaler directement au flacon. Renouvelez autant que nécessaire.
  • En diffusion atmosphérique : Dans un diffuseur, déposez 3 gouttes dans un peu d’eau.

12 . Mal des transports, nausées

  • Par voie orale : Placez 1 goutte d’huile essentielle de lavande sur le bout de votre langue.
  • En inhalation sèche : Imprégnez un mouchoir d’HE puis respirez-le, dès que vous en sentez le besoin. Vous pouvez aussi inhaler directement au flacon.

Les bienfaits cutanés et beauté de la lavande vraie

huile essentielle de lavande
crédit image : Depositphotos

13 . En prévention des poux et tiques

Pour prévenir les tiques et l’apparition des poux, rien de tel que l’huile essentielle de lavande vraie.

  • En application locale contre les poux : Appliquez quelques gouttes d’huile essentielle de lavande sur le peigne avant de vous coiffer. Vous pouvez aussi mettre 1 goutte pure à la base des racines (tempes, derrières les oreilles). À renouveler chaque matin.
  • En application locale contre les tiques : Avant de vous promener en forêt ou en campagne, appliquez 1 goutte sur le col des manteaux, chemises, etc. et sur le bas des pantalons.

>> Découvrez notre article : Anti-poux : 4 solutions naturelles efficaces sans produits chimiques.

14 . Petites plaies, piqûres d’insectes, hématomes

  • En application cutanée : Déposez 2 gouttes pures sur la zone concernée. Massez le plus légèrement possible, sans frotter. Répétez jusqu’à amélioration. Dans ce cas, l’huile essentielle peut s’utiliser pure, sauf chez les tout-petits où on la préférera diluée dans un peu d’huile végétale. Renouvelez toutes les 2 heures, jusqu’à amélioration ou cicatrisation.

>> Soulagez les Piqûres de moustique : 24 remèdes naturels pour soulager les démangeaisons.

15 . Démangeaisons du cuir chevelu

  • En application locale : Mélangez 2 à 3 gouttes de lavande vraie à votre shampoing. Recommencez jusqu’à amélioration.

16. Irritations et démangeaisons de la peau

  • En application cutanée : Déposez 2 gouttes pures sur la ou les zones affectées. Renouvelez jusqu’à amélioration.

17 . Brûlures et coups de soleil

  • En application cutanée : Appliquez 8 gouttes d’HE directement sur les coups de soleil. Vous pouvez aussi hydrater votre peau en mélangeant 5 gouttes de lavande avec du gel d’aloe vera.

18 . Psoriasis, eczéma, zona, herpès

  • En application cutanée : Appliquez 2 gouttes de lavande vraie sur les zones affectées. Renouvelez tous les jours pendant 3 semaines, puis faites une pause d’une semaine.

19 . Acné

  • En application cutanée : Utilisez l’HE de lavande vraie à raison d’1 goutte pure, sur les boutons matin et soir et sur une peau préalablement nettoyée. Le traitement ne doit pas dépasser 3 semaines.

>> Découvrez notre article sur l’Acné : 12 solutions naturelles et recettes pour s’en débarrasser.

20 . Lèvres gercées

  • En application locale : Mélangez 5 gouttes d’HE de lavande vraie dans 1 c.à s. d’huile végétale. Appliquez 2 gouttes de cette préparation sur vos lèvres gercées, 2 à 3 fois par jour jusqu’à cicatrisation complète.

>> Découvrez comment Faire votre baume à lèvres maison pour évitez ceux du commerce qui sont nocifs.

Privilégiez la qualité des huiles essentielles utilisées

Attention de bien privilégiez la qualité des huiles essentielles utilisées. Il est indispensable de bien faire la différence entre les HE utilisées dans l’industrie cosmétique, et celles destinées à un usage thérapeutique. Sur l’étiquette, vous devez lire les mentions :

  • « huile essentielle » (et non « à base de… »),
  • « 100% pure et naturelle »,
  • Les abréviations HEBBD (huile essentielle botaniquement et biochimiquement définie), HEPCT (huile essentielle pure certifiée totale) ou HECT (huile essentielle chémotypée).

Où trouver l’huile essentielle de lavande vraie ?

Vous pouvez en acheter dans les pharmacies, para-pharmacies ou encore en magasins bio. Vous pouvez aussi vous en procurer sur Internet.

L’huile essentielle de lavande vraie est un véritable atout et trouve une place de choix dans notre pharmacie. C’est une alternative naturelle très efficace et un bon allié à avoir sous la main.

Pour en savoir davantage sur l’aromathérapie :

La lavande vraie est une huile essentielle incontournable. Dites-le autour de vous :

Ma recette de beurre fait maison simple et rapide

Ma recette de beurre fait maison simple et rapide

Par Sophie Guittat

Ma recette de beurre fait maison est rapide et simple à réaliser. Vous n’aurez besoin que de crème fraîche pour faire du beurre doux. Il suffit juste d’ajouter un peu de sel pour du beurre version demi-sel ou salé. Découvrez les étapes de préparation de votre beurre fait maison.

Recette de beurre
crédit image : Depositphotos

Ma recette de beurre facile et rapide

Faire un beurre maison sain et naturel

On le préparait autrefois dans les foyers, désormais, le beurre s’achète en grande surface. Avec ma recette de beurre fait-maison, vous allez pouvoir retrouver le plaisir de le réaliser vous-même.

Sur les tartines, en pâtisseries ou pour la cuisson, le beurre est un produit incontournable de nos cuisines. Il contient 82 % d’acides gras mono et polyinsaturés. Il est également riche en Vitamine A, qui participe à la croissance des os et des dents. En effet, il favorise aussi la fixation et l’assimilation du calcium sur les os, grâce à sa teneur en Vitamine D.

Que ce soit par plaisir du fait-maison ou en cas de pénurie de beurre dans le réfrigérateur, vous allez adorer préparer votre corps gras préféré. En plus, comme la recette n’est pas compliquée, vos enfants pourront mettre la main à la pâte.

Le beurre est un produit 100 % naturel, dont la méthode de fabrication n’a pas changé depuis des siècles. Il est obtenu à partir de crème fraîche agitée et fouettée jusqu’à ce que les particules de beurre se séparent du liquide, le petit lait (ou babeurre).

Recette de beurre
crédit image : Depositphotos

Les ingrédients nécessaires pour faire votre beurre maison

Faire du beurre maison ne demande qu’un seul ingrédient : la crème fraîche. Mais vous pouvez également ajouter du sel et/ou des aromates.

La crème fraîche : Le beurre se fabrique à partir de la crème fraîche issue du lait de vache. On utilise de la crème liquide et de la crème épaisse, mais pas de crème allégée. Elle doit contenir au minimum 30 % de matière grasse. En effet, plus la crème est riche, plus le beurre est facile à préparer. Notez que la crème devra reposer dans le réfrigérateur au moins 24 heures avant la préparation de cette recette de beurre.

Le sel : Pour ceux qui souhaitent faire du beurre demi-sel ou salé, vous pouvez rajouter de la fleur de sel. Ainsi, pour un beurre demi-sel, on incorpore de 0,5 à 3 g de sel pour 100 g de beurre. Au delà de 3 g de sel, on obtient alors du beurre salé.

Les aromates : Pour les plus gourmands, vous pouvez tout à fait accommoder votre recette de beurre avec des herbes aromatiques, épices, ail, échalote, zestes de fruits, etc.

Le matériel nécessaire

Pour réussir votre beurre maison, vous n’aurez pas besoin de beaucoup de matériel. L’essentiel se trouve sûrement dans votre cuisine. Afin de commencer, munissez-vous des ustensiles suivant :

  • Un bol et un bras mixeur (ou un robot pâtissier),
  • Un torchon propre ou un filtre à lait végétal (gaze, étamine, etc.)
  • Un récipient en céramique ou en verre de la forme voulue.

La recette de beurre fait-maison

Recette de beurre

Temps de préparation : 20 minutes

Les ingrédients pour 150 g de beurre maison

  • 30 cl de crème liquide (minimum 30% de matière grasse)
  • 20 cl de crème épaisse (minimum 30% de matière grasse)
  • de la fleur de sel (selon vos goûts et envies)
  • des aromates (facultatif)
  • de l’eau très froide

La préparation 

Étape n° 1 – Séparer le corps gras du babeurre

  1. Pour commencer, versez les deux types de crème fraîche dans le bol du mixeur.
  2. Fouettez ensuite la crème pendant au moins 10 minutes en vitesse rapide, pour séparer les éléments constituant la crème.
  3. Vous devez alors observer un liquide blanc qui se sépare du corps gras. En effet, la matière grasse qui constitue le beurre va progressivement se séparer du liquide qu’on appelle babeurre (ou petit-lait).
  4. Continuez à fouetter pendant encore 2 minutes, pour bien séparer la matière.
  5. Videz enfin le babeurre (liquide).
Recette de beurre
crédit images : Niccooks / Kroger

Étape n° 2 – Filtrer

  1. Versez ensuite le tout dans une passoire recouverte d’une gaze stérile (ou un tamis fin).
  2. Faites alors couler de l’eau très froide sur le beurre, pour enlever le maximum de babeurre.
  3. Puis laissez égoutter.
  4. Enveloppez alors le beurre dans une gaze ou un torchon propre.
  5. Puis pressez-le en le comprimant pour retirer le maximum d’eau.
Recette de beurre
crédit images : Niccooks / Depositphotos

Étape n° 3 – Ajouter le sel ou les aromates

  1. Ajoutez alors le sel ou les aromates, si désiré.
  2. Puis remuez pour bien les incorporer au beurre.

Étape n° 4 – Donner une forme au beurre

  1. Placez donc votre beurre dans un récipient en céramique ou en verre pour lui donner la forme voulue.
  2. Ou emballez votre motte de beurre (dans un film alimentaire lavable et réutilisable, par exemple)
  3. Laissez ensuite reposer au réfrigérateur pendant 1 journée, pour qu’il durcisse.
  4. Votre beurre est alors prêt à être consommé.

Comment conserver mon beurre maison ?

Le beurre fait maison contient un peu plus d’eau que ceux achetés dans le commerce. Il se conserve donc moins longtemps. Comptez environ 4 jours pour un beurre doux et 7 jours pour un beurre demi-sel.

Bonne dégustation !

Retrouvez d’autres recettes et astuces dans nos articles :

La recette de beurre fait maison est à la portée de tous. Partagez-la autour de vous :

Savon noir : Guide complet de ce savon ménager et cosmétique

Savon noir : Guide complet de ce savon ménager et cosmétique

Par Sophie Guittat

Le savon noir, écologique, naturel, hypoallergénique et antibactérien, est un produit multi-usages. Incontournable du ménage au naturel, il permet de tout laver dans la maison, du sol au plafond. En version cosmétique, il possède de nombreuses vertus pour la peau et les cheveux. Découvrez les propriétés et 17 utilisations parfois étonnantes de ce savon.

savon noir
crédit image : Mieux Vivre Autrement

17 utilisations du savon noir ménager et cosmétique

Le savon noir : un produit écologique multi-usages

Nous le savons, les produits ménagers du commerce sont composés de produits chimiques toxiques, nocifs pour l’environnement et notre santé.

Chargés en détergents, ils fragilisent les milieux aquatiques et, en contact avec notre peau, peuvent être à l’origine de réactions cutanées.

Le savon noir fait partie des incontournables du ménage au naturel, au même titre que le bicarbonate et le vinaigre blanc. C’est également un produit cosmétique 100 % naturel, comme les savons d’Alep ou Marseille.

Nettoyant naturel très efficace pour tout nettoyer dans la maison, écologique et économique, il remplace facilement plus d’une dizaine de produits ménagers. 

Surtout connu pour être un excellent dégraissant et nettoyant, ce savon est un produit multi-usages aussi utile pour la maison que pour le soin du corps. En effet, c’est un produit polyvalent et familial, 100 % naturel, écologique, biodégradable et économique.

savon noir
crédit image : Depositphotos

Les deux types de savon noir : ménager et cosmétique

Il existe deux types de savon noir composés différemment : le savon noir en tant que produit ménager et celui pour les cosmétiques.

Le savon noir ménager : On le trouve dans sa forme liquide ou en pâte dure très concentrée. Il permet de tout nettoyer dans la maison.

Hypoallergénique, il est composé d’huile végétales biologiques (lin, olive, coco, tournesol, etc.) et de glycérine. Il ne contient ni solvant, parfum, tensioactif ou conservateur. Il s’utilise aussi bien pour le nettoyage de toutes les surfaces que pour réaliser vos produits de ménage faits-maison.

Le savon noir cosmétique : Sous la forme d’un pain de savon végétal et huileux, ou liquide, il s’utilise pour le corps et les cheveux.

Il est composé d’huiles végétales biologiques et d’olives noires broyées et macérées dans du sel et de la potasse.

Il ne contient ni tensioactifs, solvants ou huile de palme.

C’est un savon très doux, naturellement riche en glycérine et en vitamine E, qui peut s’utiliser pour le corps et les cheveux.

10 utilisations du savon noir ménager

savon noir
crédit image : Starwax

1 . Pour laver tous les sols

Le savon noir est un nettoyant très efficace qui dégraisse, nourrit et assainit toutes les surfaces : carrelage, parquet, béton ciré, marbre, terre cuite, céramique, sol plastifié, lino, etc.

Comme il est sans solvants et produits chimiques, il est très appréciable si vous avez des enfants qui marchent à 4 pattes ou jouent sur le sol.

Comment procéder ?

  1. Diluez 2 c.à s. de savon noir liquide dans 5 L d’eau chaude.
  2. Lavez vos sols.
  3. Il est inutile de rincer.

2 . Pour nettoyer les vitres et les inserts (cheminée et four)

Dégraissant et lustrant, ce savon s’utilise également pour laver les surfaces vitrées. Il va ainsi déposer un léger film transparent qui protégera vos vitres des traces de doigts, pollution extérieure et intérieure.

Comment procéder ? 

  1. Diluez 1 c.à c. de savon liquide dans 2 L d’eau chaude.
  2. Nettoyez les vitres à l’aide d’une éponge ou d’une serviette microfibre, puis essuyez avec une raclette.
  3. Il n’est pas nécessaire de rincer.
  • Pour les inserts de cheminée et four : Versez quelques gouttes de savon noir sur une boule de papier journal. Puis frottez la vitre de l’insert sale avant de rincez à l’eau chaude.

>> Découvrez d’autres astuces ménage avec La cendre de bois recyclée de 7 manières utiles et écologiques

3 . Pour dégraisser et nettoyer la cuisine, salle de bain et sanitaires

Avec ses propriétés dégraissantes, le savon noir est idéal pour laver et nettoyer le mobilier et autres surfaces de votre maison.

Vous pouvez donc l’utiliser pour nettoyer vos plaques de cuisson, évier, plan de travail, cuisinière, four, hotte, friteuse, grille de barbecue, etc. Il désinfecte également les sanitaires, douche et baignoire.

Comment procéder ?

  1. Déposez quelques gouttes de savon noir sur une éponge humide, puis lavez les zones concernées.
  2. Rincez à l’eau chaude.

Vous pouvez également préparer votre produit ménager en mélangeant 1 c.à s. de savon noir liquide et 1 L d’eau chaude dans un pulvérisateur. Secouez avant chaque utilisation. C’est simple et efficace.

Pour nettoyer un four encrassé : Dans ce cas, appliquez du savon noir sur les zones graisseuses, lorsque le four est encore tiède. Laissez agir toute une nuit, puis frottez et rincez à l’eau chaude.

Pour récurer la friteuse ou le barbecue : Essuyez au préalable le surplus de graisses avec un essuie-tout. Puis, versez quelques gouttes de savon sur une éponge ou une brosse mouillée et frottez les zones sales. Essuyez avec du papier absorbant et rincez à l’eau chaude.

4 . Pour faire la vaisselle

Plus sain et écologique que les produits vaisselles, le savon noir devient alors une excellente alternative pour laver plats et assiettes. Il est en effet idéal pour dégraisser la vaisselle très encrassée, poêles et casseroles (inox, cuivre, etc.).

Comment procéder ?

  1. Versez quelques gouttes de savon sur une éponge (ou un Tawashi) et lavez la vaisselle.
  2. Rincez à l’eau chaude.

>> Découvrez nos 2 recettes simples, naturelles et biodégradables de produit vaisselle maison à base de savon noir.

5 . Pour faire briller l’argenterie et les cuivres

Pour faire briller les services en argenterie et en cuivre, rien de tel que le savon noir.

Comment procéder ?

  1. Dans ce cas, diluez 4 c.à s. de savon noir liquide dans un seau d’eau chaude assez grand pour plonger vos objets.
  2. Faites-les tremper pendant 10 minutes, puis sortez-les et rincez à l’eau chaude.
  3. Puis séchez-les avec un chiffon en microfibres.

6 . Pour éliminer les taches de graisse sur les textiles

Le savon noir est idéal pour retirer les taches de peintures ou graisses sur les vêtements et textiles en tout genre (nappes, housse de coussin ou canapé, toiles et même cuir).

>> Attention le savon noir peut teinter les textiles blancs ou clairs. Faites un essai au préalable sur une petite zone.

Comment procéder ?

  1. Avant de mettre le linge en machine, appliquez quelques gouttes de savon noir sur la tache, puis frottez.
  2. Laissez agir 15 minutes, puis lancez votre lavage.
  • En cas de taches multiples, comme sur une nappe, diluez 2 c.à s. de savon noir liquide dans une bassine d’eau chaude. Laissez tremper le textile pendant 1 h, puis frottez les taches avant de mettre en machine.

>> Découvrez d’autres astuces contre les taches difficiles avec la Terre de Sommières : un détachant à sec 100 % naturel et écologique.

7. Pour laver le linge

Biodégradable, écologique et très concentré, le savon noir constitue également est excellente alternative pour laver le linge en machine.

Comment procéder ?

  1. Comptez donc 1 c.à s. de savon noir par kilo de linge sale.
  2. Puis versez le savon liquide dans le tiroir à lessive de la machine à laver.
  3. Lancez ensuite votre programme habituel.

> Découvrez nos 2 recettes écologiques de lessive faite-maison.

8 . Pour entretenir et nettoyer les pinceaux

Pour laver vos pinceaux et rouleaux de peinture, rien de tel que du savon noir. Faites-les donc tremper dans une solution d’eau savonneuse directement après utilisation. Ainsi, vous allez les nettoyer et éviter qu’ils ne se sèchent.

Comment procéder ?

  1. Comptez 2 c.à s. pour ½ L d’eau chaude.
  2. Puis versez l’eau et le savon liquide dans un grand pot pour immerger pinceaux ou rouleaux.
  3. Puis il faut raclez au préalable le surplus de peinture avec un petit outil ou une chute de baguette en bois, par exemple.
  4. Laissez-les ensuite tremper pendant 15 minutes.
  5. Enfin : rincez-les soigneusement à l’eau chaude avant de les faire sécher.

9 . Au jardin comme répulsif

Le savon noir est aussi un répulsif et antiparasitaire très efficace contre les cochenilles, pucerons et araignées rouges. Pour cela, il s’utilise en spray. On peut le vaporiser ainsi sur toutes les plantes d’ornement, les arbres fruitiers et au potager.

Comment procéder ?

  1. Dans ce cas, mélangez 5 c.à s. de savon liquide avec 1 L d’eau chaude, dans un pulvérisateur.
  2. Puis laissez refroidir.
  3. Pulvérisez ensuite directement les feuilles de vos plantes envahies par les parasites.

10 . Pour laver vos animaux domestiques

Le savon noir est couramment utilisé en agriculture biologique. En effet, il permet de laver les locaux d’élevage et nettoyer les mamelles des chèvres et brebis avant la traite.

C’est également un excellent shampoing antiparasitaire et antiseptique pour les animaux : chiens, chats, chevaux, etc. Pour ne rien gâcher, il est très doux et nettoie tout en laissant le poil brillant.

Comment procéder ?

  1. Pour cela utilisez le savon liquide comme un shampoing, en ajoutant quelques gouttes à de l’eau chaude.
  2. Savonnez, puis rincez abondamment le pelage à l’eau tiède.

>> Découvrez Un shampoing anti-puce fait maison naturel et efficace pour votre chien

7 utilisations du savon noir cosmétique

Le savon noir cosmétique est hydratant et exfoliant. Il est adapté pour toute la famille et tous les types de peaux. Il se présente généralement sous la forme d’une pâte sans grain, mais il existe également sous forme liquide.

savon noir
crédit image : Depositphotos

11 . En gel douche, pour hydrater et purifier la peau

Les vertus exfoliantes et hydratantes du savon noir permettent d’adoucir et nourrir la peau en profondeur. D’autre part, son pH est peu élevé, il n’assèche pas la peau, mais la protège des agressions extérieures.

Dilué dans de l’eau tiède, il s’utilise alors comme un savon nettoyant pour le corps et le visage. Il ne mousse pas, mais devient crémeux dès qu’il est humidifié.

Ce produit très doux peut alors remplacer le gel douche au quotidien. Il faut toutefois impérativement diluer dans l’eau avant de l’utiliser.

Comment procéder ?

  1. Dans un petit récipient, diluez 2 c.à s. de savon noir dans de l’eau tiède, puis mélangez.
  2. Prenez une douche chaude pour détendre la peau.
  3. Utilisez ensuite votre mélange comme un gel douche classique.
  4. Rincez abondamment.

12 . En shampoing

Le savon noir cosmétique peut également constituer une alternative naturelle aux shampoings classiques qui irritent le cuir chevelu. Il s’adapte à tous les types de chevelure, notamment pour les cheveux gras.

Réalisez votre shampoing à base de savon noir :

  1. Commencez par mélanger 50 g de savon noir et 50 g de bicarbonate de soude dans 1 L d’eau tiède.
  2. Laissez reposer pendant 2 heures au réfrigérateur, puis filtrez-le à l’aide d’une gaze.
  3. Agitez avant chaque utilisation.
  4. Lavez-vous ensuite les cheveux comme à votre habitude.
  5. Rincez bien, afin de ne laisser aucun résidu.
  6. Conservez votre shampoing dans un flacon hermétique.

>> Découvrez notre guide complet et nos 4 recettes de shampoings solides.

13 . Pour gommer les cellules mortes

savon noir

Le savon noir est un produit 100 % naturel originaire du Maroc, de la région d’Essaouira. Très utilisé en Afrique du Nord, il fait partie des produits traditionnels de cosmétique orientale. On le retrouve principalement dans les hammams pour préparer la peau au gommage.

Ce sont les sels et la potasse qui jouent un rôle exfoliant et éliminent les cellules mortes et les toxines. Il est donc idéal pour purifier l’épiderme, il laisse une peau douce et éclatante.

Comment procéder ?

  1. Pour cela humidifiez votre peau, visage ou corps, et appliquez ensuite le savon noir.
  2. Prenez soin d’éviter le contour des yeux et des lèvres.
  3. Laissez agir 10 minutes, puis frottez vigoureusement votre corps avec un gant de crin (ou avec un loofah, une éponge végétale), en effectuant de grands mouvements. Insistez sur les zones les plus rugueuses.
  4. N’utilisez pas de gant pour le visage, mais servez-vous de vos doigts pour masser.
  5. Rincez enfin à l’eau tiède.

14 . Pour lutter contre l’acné

Riche en vitamine E, ce savon peut aussi aider à lutter contre l’acné (points noirs, boutons blancs ou rouges) et à éliminer l’excès de sébum. En effet, ses propriétés antibactériennes apaisent les éruptions cutanées et les inflammations de le peau.

Comment procéder ?

  1. Nettoyez votre visage tous les jours avec du savon noir, en évitant le contour des yeux.
  2. Humidifiez ensuite votre peau et émulsionnez le savon en frottant légèrement.
  3. Rincez enfin abondamment à l’eau tiède, sans frotter les boutons.
  4. Pour de meilleurs résultats : n’oubliez pas de gommer votre visage 2 fois par semaine.

>> Découvrez 12 solutions naturelles et recettes pour se débarrasser de l’acné.

15 . Pour atténuer les rides

La vitamine E est un également antioxydant très utile pour lutter contre le vieillissement de la peau. De même, les olives noires présentes dans le savon noir contiennent des acides linoléiques et oléiques, qui lissent les différentes couches de l’épiderme. Avec ses propriétés exfoliantes et hydratantes, ce savon élimine également les cellules mortes présentes sur la peau tout en préservant l’épiderme.

Comment procéder ?

  1. Appliquez quotidiennement le savon noir sur votre visage légèrement humidifié.
  2. Laissez ensuite agir pendant 5 minutes.
  3. Rincez abondamment à l’eau tiède sans frotter.

16 . Pour hydrater et adoucir les mains

Le savon noir s’utilise également pour hydrater les mains. Grâce à sa composition à base d’huile et d’olives noires, il nourrit la peau en profondeur. C’est pourquoi il est particulièrement adapté pour les peaux sèches.

Comment procéder ?

  1. Lavez vos mains avec une noisette de savon noir diluée dans de l’eau tiède.

>> Découvrez nos 3 recettes de crème hydratante 100% naturelle pour les mains abîmées.

17 . En mousse à raser

Comme il est riche en glycérine, le savon noir dépose un film protecteur sur la peau. Cela permet au rasoir de bien glisser, tout en hydratant la peau.

Comment procéder ?

  1. Appliquez pour cela le savon noir directement sur votre peau préalablement humidifiée à l’eau tiède.
  2. Puis laissez agir quelques minutes.
  3. Rasez-vous et rincez abondamment ensuite à l’eau tiède sans frotter.

Conseil de conservation

Le savon noir cosmétique en pâte à tendance à vite sécher. Pour le conserver le plus longtemps possible, placez-le dans une boîte fermée au réfrigérateur.

Où trouver du savon noir ménager et cosmétique ?

  • Le savon ménager : Vous pouvez facilement en trouver en magasins bio, grandes surfaces, enseignes de bricolage ou sur Internet.
  • Le savon cosmétique : En pâte ou liquide, vous en trouverez en magasins bio, boutiques orientales ou sur Internet.

À lire aussi : 

Écologique et multi-usages, adoptez le savon noir pour un ménage et une beauté au naturel. Partagez l’info avec vos amis :

Un savon en acier pour éliminer les odeurs indésirables des mains en cuisine

Un savon en acier pour éliminer les odeurs indésirables des mains en cuisine

Par Sophie Guittat

Le savon en acier inoxydable est idéal pour éliminer les odeurs tenaces d’oignon, ail et poisson présentes sur les mains. Inaltérable et réutilisable à vie, ce petit savon fait partie des bonnes astuces écologiques et zéro-déchet… à découvrir et adopter !

savon en acier

Un savon en acier pour éliminer les odeurs indésirables des mains en cuisine

Dans une optique zéro-déchet et soucieuse de l’environnement, je suis toujours à la recherche d’astuces et de produits responsables. Dans ma cuisine, cohabitent les produits ménagers faits-maison et les ustensiles du quotidien recyclés et réutilisables.

Mon évier accueille déjà un produit vaisselle fait-maison, ainsi que des Tawashis, mes éponges écolo lavables et réutilisables. Depuis peu, un savon en acier inoxydable a également trouvé sa place.

J’ai découvert ce produit, par hasard, en flânant dans les rayons de mon épicerie bio. Selon la notice d’explication, ce savon en acier a la particularité d’éliminer certaines odeurs tenaces d’aliments. Intriguée par les avantages annoncés, et aussi par le petit prix, je me le suis procuré pour le tester…

savon en acier

Un savon en acier pour enlever les odeurs persistantes des mains

Une fois cuisinés, certains aliments comme l’ail, les oignons, poireaux ou encore poissons et crustacés, laissent une odeur persistante sur nos mains. Délicieux dans nos assiettes, il est cependant bien difficile de se débarrasser de leurs arômes tenaces. Même en se lavant soigneusement plusieurs fois les mains à l’eau savonneuse, l’odeur semble imprégnée.

Dans notre famille, nous sommes assez friands d’oignons, ail et crustacés. Nous avons donc tous testé ce savon très rapidement, le résultat est assez bluffant. Après avoir émincé les oignons ou dégusté de délicieuses crevettes, nous avons tout simplement lavé nos mains avec ce savon pour enlever l’odeur.

Il s’utilise avec de l’eau, sans aucun autre produit et préserve ainsi les mains des savons traditionnels parfois trop agressifs. Ce savon est un véritable allié pour les cuisiniers et cuisinières, mais également pour les amateurs de pêche.

Un processus chimique qui élimine les odeurs tenaces

Pour l’anecdote, ce serait un jardinier hollandais qui aurait découvert les bienfaits purifiants de l’acier, après avoir repiqué des poireaux. L’odeur de ces légumes aurait disparu au contact de l’acier de son outil qu’il frottait et nettoyait à la main.

D’un point de vue chimique, c’est par réaction d’oxydoréduction au contact de l’eau que les propriétés naturelles de l’acier éliminent les odeurs. Les ions métalliques de l’acier inoxydable attirent et s’imprègnent des particules de soufre et d’azote présentes dans les odeurs tenaces.

Le savon en acier inoxydable est véritablement une excellente alternative pour nettoyer nos mains des odeurs indésirables de certains aliments riches en soufre.

Les avantages du savon en acier inoxydable

Il présente plusieurs avantages :

  1. réutilisable et donc zéro déchet,
  2. économique,
  3. incassable,
  4. agréable au toucher,
  5. n’est pas allergène,
  6. élimine les odeurs d’ail, oignons, poireaux, poissons et crustacés.

Comment utiliser un savon en acier inoxydable ?

savon en acier

Très simple d’utilisation, le savon en acier inoxydable s’utilise sous l’eau comme un savon classique.

  • Il suffit de frotter ses mains sur le savon en acier pendant 30 secondes, sous l’eau froide.
  • Certains savons sont munis d’une petite extrémité, idéale pour le nettoyage des ongles.
  • Une fois vos mains lavées, reposez le savon sur son socle et laissez-le sécher.

Où acheter un savon en acier inoxydable ?

Il existe de nombreux savons en acier vendus dans le commerce, de toutes les formes, tailles et à tous les prix. Vous en trouverez facilement dans vos magasins bio et également sur Internet. Faites-le tri, il y en a pour toutes les bourses.

Mon conseil en + :

Selon certains vendeurs, ce savon pourrait également supprimer les odeurs de Javel, détergents et de nicotine.

Attention, je doute fort que l’association, même minime, de l’acier et de la Javel fasse bon ménage. Pour celles et ceux qui utilisent ces produits nettoyants, je leur conseille soit de porter des gants, soit de réaliser leurs produits ménagers écologiques et faits-maison.

Personnellement, je n’utilise ce savon en acier que dans ma cuisine pour enlever les odeurs des aliments.

Inaltérable et réutilisable à vie, ce petit savon en acier fait partie des bonnes astuces écologiques et zéro-déchet. Je le recommande sans hésiter !

>> Vous voulez réaliser vos produits ménagers faits-maison ? Découvrez nos conseils et recettes :

Éliminez les odeurs tenaces de cuisine sur vos mains avec un savon en acier. Partagez cette astuce écologique et zéro-déchet autour de vous :

11 ingrédients sains pour remplacer le beurre en cuisine

11 ingrédients sains pour remplacer le beurre en cuisine

Par Sophie Guittat

Pour les tartines, la pâtisserie, la cuissons à la poêle : le beurre est un produit incontournable. Toutefois, il est calorique et source de cholestérol. Pourtant, purée d’amandes, pomme, courgette, huile de coco… sont autant d’alternatives à découvrir, tester et adopter si vous êtes conquis. Découvrez donc ces 11 ingrédients sains pour remplacer le beurre en cuisine, tout en restant gourmand.

remplacer le beurre
crédit image : Depositphotos

Comment remplacer le beurre en cuisine ?

Pourquoi remplacer le beurre en cuisine ?

Nous utilisons du beurre dans de nombreuses préparations culinaires, qu’elles soient sucrées ou salées.

Pour les tartines du matin, en pâtisseries, pour la cuisson des aliments à la poêle ; le beurre est l’une des matières grasses les plus utilisées dans nos cuisines.

Certes, ce produit incontournable est riche en vitamine A. Cependant, il est très calorique et source de cholestérol. Il contient en effet 80% de lipides, 60% d’acides gras saturés, 30% d’acides gras mono et polyinsaturés, et 4% d’acides gras trans (AGT).

Ce produit d’origine animale contient également de la caséine et du lactose, des protéines de lait. Taux de cholestérol élevé, allergie au lactose, régime hypocalorique, véganisme… ou tout simplement parce que vous n’avez plus de beurre dans votre réfrigérateur : il existe des alternatives plus saines pour remplacer le beurre dans vos recettes.

Voici 11 ingrédients qui vous aideront à réduire ou remplacer votre consommation de beurre aussi bien en cuisine qu’en pâtisserie. Vos préparations seront aussi saines que gourmandes.

11 façons de remplacer le beurre

De nombreux ingrédients, aussi surprenant soit-il, peuvent facilement remplacer le beurre dans vos préparations sucrées et salées.

1 . Les produits laitiers, laits et beurres végétaux

remplacer le beurre
crédit image : Depositphotos

Pour remplacer le beurre en cuisine vous pouvez utiliser des produits laitiers, bien moins caloriques. Préférez des laitages avec 0% de MG, comme le fromage blanc, la crème fraîche, les petits suisses, le yaourt nature, la ricotta, etc. Ceux au lait entier apporte également plus de consistance.

Les matières grasses contenues dans les produits laitiers apportent le moelleux et le liant nécessaires à vos recettes. Plus faciles à digérer que le beurre, les laitages rendent également vos pâtes plus légères.

Les laits et beurres végétaux :

Le lait végétal de soja, avoine, riz, épeautre, noisette, etc. peut également remplacer le beurre. Pensez-y !

  • Quel dosage ? 10 cl de produits laitiers = 100 g de beurre
  • Quelle utilisation ? Salée ou sucrée, cake, gâteau, glaçage, sauce, etc.

>> Découvrez notre Guide complet des laits végétaux

2 . Les huiles végétales pour remplacer le beurre

remplacer le beurre
crédit image : Depositphotos

Les huiles végétales se substituent très bien au beurre. En plus, comme elles sont riches en acides-gras mono et polyinsaturés, elles apportent de bonnes graisses. Veillez toutefois à bien utiliser des huiles végétales biologiques et non hydrogénées.

Avec les huiles végétales, vos recettes seront moelleuses et dorées. Huile d’olive, colza, pépins de raisin, sésame, tournesol, etc. n’hésitez pas à varier les plaisirs !

  • Quel dosage ? 10 cl d’huile végétale = 100 g de beurre
  • Quelle utilisation ? Gâteau, pâte à tarte, biscuit, sauce, etc.

>> Petit conseil en plus pour la cuisson (poêles, casseroles, etc.) : Veillez bien à utiliser une huile adaptée à la cuisson. En effet, au dessus d’une certaine température, des huiles peuvent dégager des substances chimiques toxiques.

>> Lisez les étiquettes avant cuisson : par exemple, l’huile de tournesol est adaptée pour une cuisson douce, l’huile d’olive pour cuire de la viande ou sauter des légumes, coco et arachide pour les aliments frits.

>> Découvrez 10 idées pour créer votre huile aromatisée

3 . Les purées d’oléagineux

remplacer le beurre
crédit image : Depositphotos

Les purées d’oléagineux sont également idéales pour remplacer le beurre dans vos préparations sucrées et salées. Elles ont en effet la même consistance que le beurre pommade, sans cholestérol et graisses saturées.

Les purées d’amande, noix de cajou, sésame, noix de Grenoble, noisette, etc. sont aussi riches en calcium, en vitamine E, en fibres et en acides gras essentiels. Véritables atouts pour la santé, elles apportent également une délicieuse saveur à vos préparations.

  • Quel dosage ? 100 g de purée d’oléagineux = 100 g de beurre
  • Quelle utilisation ? Recette sucrée et salée, brioche, gâteau, cookie, crumble, etc.
  • Petite astuce en + : Vous pouvez également associer 50 g de purée d’oléagineux avec 50 g d’huile végétale pour remplacer le beurre fondu et bénéficier d’une texture plus fluide.

4 . Les légumes : courgette, avocat, carotte, courge, patate douce, betterave

remplacer le beurre
crédit image : Depositphotos

On ne pense jamais aux légumes pour remplacer le beurre dans nos préparations salées et même sucrées. Mais ils sont excellents pour apporter moelleux et onctuosité à un gâteau. Pas d’inquiétude, votre dessert n’aura pas du tout le goût des légumes !

Alors, entre courgette, avocat, potimarron, carotte, betterave, citrouille, patate douce : faites votre choix et variez les plaisirs en fonction de la saison. Très faibles en calories, mais riches en vitamines, fibres et minéraux, ils sont une très bonne alternative au beurre.

Écrasés et réduits en purée ou râpés très finement, il suffit alors de les intégrer aux préparations pour remplacer le beurre.

  • Quel dosage ? 150 g de purée de légumes = 100 g de beurre
  • Quelle utilisation ? Gâteau, moelleux, pâte à crêpes, gaufre, muffin, etc.

5 . Les fruits : banane, pomme, poire, prune

remplacer le beurre
crédit image : Depositphotos

Comme avec les légumes, vous pouvez tout aussi bien réaliser une purée de fruits pour remplacer le beurre dans vos recettes. Riches en vitamines et fibres, les fruits apporteront également du moelleux à vos préparations.

Choisissez votre fruit en fonction des saisons : datte, banane, pomme, prune, poire, etc. sont autant d’alternatives au beurre mais également au sucre. Les fruits étant en effet naturellement sucré, cela vous permettra également d’alléger les apports en sucre.

Pour cela, écrasez les fruits afin d’obtenir une purée lisse et fondante équivalente au beurre pommade. Puis, intégrez cette pâte dans votre préparation à base de jaunes d’œufs.

  • Quel dosage ? 100 g de purée de fruits = 100 g de beurre
  • Quelle utilisation ? Gâteau, moelleux, muffin, fondant.

6 . Les œufs

remplacer le beurre
crédit image : Depositphotos

Encore une alternative possible, cette fois avec des œufs. En effet, puisqu’ils sont riches en protéines et lipides, ils constituent un excellent liant naturel pour remplacer le beurre. Cette alternative ne convient cependant pas aux végans ou aux personnes souffrant de cholestérol.

Ajoutez donc tout simplement des œufs supplémentaires à votre recette pour remplacer le beurre dans votre gâteau. Selon les recettes, 2 à 3 œufs suffiront. Mais pour réaliser un gâteau au chocolat sans beurre, vous devrez par exemple utiliser 4 œufs supplémentaires.

  • Quel dosage ? 2 œufs = 100 g de beurre
  • Quelle utilisation ? Gâteau, moelleux, muffin, fondant.
  • Petite astuce en + : Pour donner plus de légèreté à votre gâteau, séparez les blancs des jaunes et battez-les en neige avant de les incorporer.

>> Découvrez comment Recycler les coquilles d’œufs de 15 façons utiles et écologiques.

7 . Les lentilles : corail et vertes

remplacer le beurre
crédit image : Depositphotos

Non seulement excellentes pour la santé, les légumineuses peuvent également remplacer le beurre en cuisine avec un goût subtil. Pour cela, on va profiter du fait que les lentilles deviennent pâteuse une fois cuites.

Riches en protéines, glucides, zinc et fer, les lentilles vont apporter de la légèreté et une petite saveur en plus à vos préparations. Notez que les lentilles corail, par exemple, ont un goût plus neutre par rapport aux lentilles vertes. Réservez les vertes pour remplacer le beurre dans un gâteau au chocolat car le cacao couvrira le goût des lentilles.

Rincez les lentilles sèches, puis faites-les cuire pendant 15 minutes dans de l’eau bouillante afin de les ramollir. Puis, mixez-les jusqu’à obtention d’une pâte bien lisse et homogène. Incorporez ensuite cette purée de lentilles dans votre préparation.

  • Quel dosage ? 100 g de purée de lentilles = 100 g de beurre
  • Quelle utilisation ? Gâteau, moelleux, muffin, fondant.

8 . Le tofu

remplacer le beurre
crédit image : Depositphotos

Idéal pour les végétariens – mais pas que – le tofu est un excellent liant pour remplacer le beurre dans de nombreuses recettes. Notez qu’il n’apportera aucun goût à vos préparations. Préférez donc le tofu soyeux, qui ressemble plus à un yaourt compact.

Réalisé à partir de graines de soja jaune, le tofu soyeux est idéal pour les régimes sans gluten ou pour les personnes surveillant leurs apports en cholestérol. Riche en protéines, calcium et fer, il est également très peu calorique.

  • Quel dosage ? 100 g de tofu = 100 g de beurre
  • Quelle utilisation ? Gâteau, barre de céréales, brownie, moelleux, muffin, fondant.

9 . Le beurre clarifié ou ghee

remplacer le beurre
crédit image : Depositphotos

Autre possibilité avec cet ingrédient traditionnel et typique de le cuisine indienne : le ghee. En fait, il s’agit tout simplement d’un beurre débarrassé de ses protéines de lait, l’équivalent de notre beurre clarifié. Le ghee ne contient donc plus que de la graisse. Ainsi, il présente l’avantage de très bien supporter les hautes températures.

Il n’est pas adapté au régime végan, mais il a la particularité de se digérer plus facilement que le beurre pommade. En outre, il est utilisé en médecine ayurvédique, considéré comme régénérant et renforçant le système immunitaire.

Il s’utilise de la même manière que le beurre classique en pâtisserie, mais également pour faire cuire des aliments à la poêle.

  • Quel dosage ? 100 g de ghee = 100 g de beurre
  • Quelle utilisation ? Gâteau, moelleux, muffin, fondant, cuisson.

10 . L’huile de coco

remplacer le beurre
crédit image : Depositphotos

L’huile de coco se présente sous forme solide à température ambiante, mais elle se liquéfie lorsqu’elle est chauffée. C’est également un substitut idéal pour remplacer le beurre dans de nombreuses recettes.

En effet, l’huile de coco est riche en acides triglycérides à chaîne moyenne, des acides gras saturés métabolisés par notre organisme. Elle est donc recommandée aux personnes surveillant leur taux de cholestérol.

Attention toutefois : veillez à consommer de l’huile de coco vierge, extraite à froid et non raffinée. Pour remplacer le beurre pommade dans vos recettes, vous préférerez alors sa version solide. Elle excelle dans les pâtisseries en apportant une délicieuse saveur et une texture croustillante. D’autre part, l’huile de coco ne se dégrade pas à haute température. Elle est donc utilisable pour la cuisson.

  • Quel dosage ? 75 g d’huile de coco = 100 g de beurre
  • Quelle utilisation ? Gâteau, moelleux, muffin, barre de céréales, fondant, cuisson.

>> Découvrez l’étonnante Huile de coco : 10 utilisations et bienfaits pour la santé et beauté

11 . La margarine

remplacer le beurre
crédit image : Depositphotos

La margarine est la version végétale du beurre. Pour ceux qui souffrent de cholestérol, d’allergies au lactose ou pour les végans, la margarine est une bonne alternative.

Attention, la margarine est toutefois riche en additifs et parfois en graisses hydrogénées et/ou saturées. Certaines marques de margarine peuvent également contenir de l’huile de palme. Vérifiez donc bien l’étiquette de composition et choisissez des margarines biologiques et non hydrogénées.

Elle s’utilise comme le beurre dans toutes vos préparations culinaires.

  • Quel dosage ? 100 g de margarine = 100 g de beurre
  • Quelle utilisation ? Pâtisseries, cuisson, tartines.
remplacer le beurre
Mon mémo à imprimer (cliquez pour afficher la version imprimable)

Avec ces alternatives saines, vous voici prêts et prêtes à cuisiner et à remplacer le beurre dans toutes vos recettes. Une bonne façon de manger sainement tout en restant gourmand !

Nos articles en rapport :

Remplacer le beurre dans les recettes tout en restant gourmand, c’est possible. Partagez ces alternatives saines autour de vous :

Brosse à dents en bambou : une alternative naturelle et zéro-déchet

Brosse à dents en bambou : une alternative naturelle et zéro-déchet

Par Sophie Guittat

La brosse à dents en bambou est une alternative aux brosses en plastique classiques. Biodégradables, fabriquées en France et vegans, elles sont une solution naturelle, écologique et zéro-déchet. Pour une hygiène dentaire saine, découvrez les avantages de la brosse à dents en bambou.

brosse à dents en bambou
crédit image : Comme Avant

La brosse à dents en bambou pour le confort et la planète

Brosse à dents en bambou : une alternative naturelle sans plastique

Se brosser les dents est une habitude quotidienne pour tous les membres de la famille. Pour une bonne hygiène dentaire, les dentistes nous recommandent de remplacer notre brosse à dents tous les 3 mois, ou dès que les poils sont usés. Oui, mais voilà…

Selon Planetoscope, il se vend en moyenne 9,3 brosses à dents par seconde en France. Chaque année, pas moins de 4,7 milliards de brosses finissent dans les décharges, ou dans les océans.

Comme les cotons démaquillants ou les cotons-tiges, la brosse à dents fait partie des produits du quotidien les plus polluants. Généralement constituées en nylon et polypropylène non recyclables, elles se retrouvent irrémédiablement à la poubelle.

Elles viennent ainsi s’ajouter à nos ordures ménagères dont l’impact environnemental est devenu insupportable pour la planète. Utiliser une brosse à dents en bambou, 100 % naturelle et écologique, c’est faire un pas supplémentaire vers le zéro-déchets dont notre planète a tant besoin.

>> Pour remplacer vos cotons démaquillants à usage unique, découvrez notre Tuto : réaliser des lingettes lavables démaquillantes en tissu.

brosse à dents en bambou
crédit image : Comme Avant

Une hygiène dentaire saine et écologique

La brosse à dents en bambou est une véritable alternative naturelle et écologique. Dépourvue de plastique, sans colle et biodégradable, elle est l’alliée de notre hygiène dentaire.

Associée à un dentifrice naturel, et pourquoi pas fait-maison, vous préserverez ainsi votre santé et votre environnement.

>> Réaliser votre dentifrice maison avec nos 3 recettes 100 % naturelles.

On a testé la brosse à dents en bambou à la maison

Pour le brossage des dents de notre petite famille, adultes comme enfants, nous avons testé la brosse à dents en bambou naturel Smiloh. Elle est Fabriquée en France et sa durée de vie est identique à celle d’une brosse en plastique classique.

A l’usage, nous apprécions ses poils souples et doux qui n’agressent ni les dents, ni les gencives sensibles. Les enfants ont eu le droit à la version junior, spécialement adaptée pour leurs dents.

Que dire d’autres ? Sa matière naturelle est particulièrement agréable au toucher. Jolie couleur, design épuré, des poils noirs bien soyeux… on a un bel objet dans la main, c’est agréable pour se laver les dents !

Les avantages de la brosse à dents en bambou de Comme Avant

Cette brosse à dents est née de la rencontre entre Comme Avant, entreprise artisanale marseillaise, et Smiloh basé à Valenciennes.

brosse à dents en bambou
crédit image : Comme Avant

Finalement nous avons adopté cette brosse à dent en bambou pour les nombreux avantages qu’elle offre :

1 . Zéro-déchet, biodégradable et vegan :

Composée de bambou, elle est entièrement compostable et donc recyclable. Si vous n’avez pas de composteur, vous pouvez trouver une autre idée pour recycler votre vieille brosse à dent (étiquette à potager, etc.)

Les poils ne sont pas d’origine animale, mais en nylon de classe 4, biodégradable à 90 %. Ils sont fixés, sans colle chimique, directement au manche.

La brosse à dents en bambou est emballée dans une petite boite en carton biodégradable et compostable. 

2 . Ne participe pas à la déforestation :

Elle est réalisée à partir d’un bambou « géant » (moso) naturel importé d’Inde et cultivé sur des parcelles séparées et isolées de l’espace naturel local. Il n’est pas consommable par les pandas.

L’exploitation de ce type de bambou ne participe pas à la déforestation. Il présente également l’avantage de pousser sans engrais ni pesticides. Cette variété possède naturellement des pouvoirs anti-bactérien.

3 . Utilise des produits naturels :

Les poils souples de la brosse à dents en bambou sont préalablement infusés dans du charbon végétal actif et naturel.

Les propriétés du charbon actif permettent d’éliminer la mauvaise haleine et les toxines sans nuire aux dents ni aux gencives.

Elles aident également à casser la plaque dentaire et à blanchir les dents naturellement.

>> Découvrez d’autres propriétés du charbon végétal avec 3 solutions 100 % naturelles pour filtrer l’eau du robinet.

brosse à dents en bambou

4 . Fabriquée à la main en France et solidaire :

Cette brosse à dents artisanale est fabriquée en France, à Valenciennes dans le Nord. Toute les finitions sont faites à la main.

Notez que pour chaque brosse à dents achetée, une brosse à dents est offerte à des ONG françaises ou locales d’Afrique et du Pérou.

Où trouver une brosse à dents en bambou ?

Vous pouvez vous procurer la brosse à dents en bambou de Comme Avant sur leur site Internet, et dans de nombreux points de vente en France, Belgique, Suisse et Autriche. N’hésitez pas à consulter la liste des points de vente près de chez vous.

Découvrez également leur dentifrice naturel mentholé en poudre au Siwak sur leur site. 

Choisissez une brosse à dents en bambou pour une hygiène dentaire au naturel, écologique et zéro-déchet. Faites-en profiter vos proches :

Trèfle à 4 feuilles en kit : faites pousser votre porte-bonheur végétal

Trèfle à 4 feuilles en kit : faites pousser votre porte-bonheur végétal

Par Sophie Guittat

Le mini kit de trèfle à 4 feuilles à faire pousser chez soi est une manière originale et écologique de provoquer la chance. Considéré comme un porte-bonheur, le trèfle est également une plante mellifère riche en nectar. Chance et écologie se présentent désormais dans un seul et même kit original. Provoquez la chance en offrant un kit de trèfles porte-bonheur.

trèfle à 4 feuilles
crédit image : Depositphotos

Mini kit de trèfle à 4 feuilles à faire pousser

Le trèfle à 4 feuilles symbole de chance et de bonheur

La légende autour de cette petite plante est universelle et chargée de d’ondes positives. Considérée comme une plante magique depuis l’Antiquité, le trèfle à 4 feuilles est associé à la chance et au bonheur.

Selon les légendes irlandaises, le trèfle composé de 4 feuilles est le symbole même du porte-bonheur. Du fait de sa rareté, on compte environ un trèfle à 4 feuilles pour 10 000 trèfles, les druides l’ont rendu sacré. Chez les Celtes, il avait également le pouvoir d’éloigner les mauvais esprits.

Dans la culture chrétienne, chaque foliole représente une vertu : la foi, l’espérance, la charité et la chance. Chez les anglo-saxons on les associent à la richesse, la renommée, la santé et l’amour.

En Afrique, le chef de la tribu des Abourés, en Côte d’Ivoire, était la personne qui possédait le trèfle à 4 feuilles. Enfin, dans la culture chinoise, il symbolise la chance à celui qui le détient.

Toute la difficulté est de les trouver dans la nature… La solution proposée pour apporter une touche de chance dans votre foyer est donc de faire pousser ces fameux trèfles à 4 feuilles chez vous.

trèfle à 4 feuilles
crédit image : Depositphotos

Un cadeau végétal original et écologique

Le trèfle à 4 feuilles fait partie de la famille des Trifolium, une plante légumineuse vivace. Symbole de chance pour l’Homme, les trèfles sont également des plantes mellifères riches en nectar. Pollinisées par les insectes lors de leur floraison, les fleurs constituent une ressource inégalable de nourriture à une période de l’année où les fleurs se font rares.

trèfle à 4 feuilles

Planter des trèfles chez soi, dans le jardin ou en jardinière, présente un double avantage écologique et ludique. On trouve facilement dans le commerce des petits kits pour faire pousser des trèfles, dont les fameux trèfles à 4 feuilles. Très simple d’utilisation, ce kit végétal est également idéal pour initier les enfants au jardinage. Le kit comprend tout le nécessaire pour se transformer en apprenti jardinier.

On peut donc allier l’utile à l’agréable et faire une pierre deux coups ! Chance et écologie se présentent désormais dans un seul et même kit original.

Le mini kit de trèfle à 4 feuilles à faire pousser

Il existe de nombreux mini kits permettant de faire pousser des trèfles à 4 feuilles. Ils comprennent tout le nécessaire pour obtenir ces plantes porte-bonheur :

  • des petits pots,
  • de la terre de coco déshydratée en plaquette,
  • des sachets de graines,
  • des bulbes,

Mon kit ( de chez Nature et Découvertes) se compose de 4 petits pots en cœur formant un trèfle à 4 feuilles, dans lesquels poussent des Trifolium (3 feuilles) et des Oxalis (4 feuilles). L’Oxalis, trèfle rouge aux fleurs roses, côtoie le Trifolium avec ses pompons fleuris de couleurs blancs, rose ou incarnats.

trèfle à 4 feuilles
crédit image : Mieux Vivre Autrement

Comment cultiver les trèfles ?

Très facile à cultiver, il n’est pas nécessaire d’avoir la main verte pour faire pousser un trèfle. Il suffit juste d’un peu d’eau et de lumière et d’une température raisonnable.

Le mini kit s’accompagne d’un petit guide explicatif et quelques conseils :

  1. Réhydratez la terre de coco fournie avec de l’eau tiède, puis effritez-la entre les doigts.
  2. Remplissez le petit pot.
  3. Plantez les graines, puis le bulbe la pointe vers le haut, pour qu’il dépasse légèrement de la terre .
  4. Placez le pot dans un endroit frais et lumineux.
  5. Arrosez régulièrement.

Le trèfle se cultive très bien en pot, mais vous pouvez également les replanter dans votre jardin. Attendez que votre trèfle mesure 5 centimètres de haut et rempotez-le en terre. Préférez les terres ensoleillées et méfiez-vous de sa prolifération.

Où trouvez un mini kit de trèfle à 4 feuilles porte-bonheur à faire pousser ?

Petit cadeau original à offrir ou à s’offrir, vous trouverez facilement des kits dans vos jardineries habituelles, mais également sur Internet, à tous les prix.

Pour aller plus loin, découvrez le Kitkipouss

Le Kitkipouss est idéal pour initier vos enfants ou petits-enfants au plaisir de la terre et leur faire découvrir d’où proviennent les légumes qu’ils retrouvent ensuite dans leur assiette.

Tous les mois avec le Kitkipouss, les enfants de 3 à 10 ans reçoivent leur mini kit de graines ou plants à cultiver. Observer, récolter puis cuisiner. Du potager à l’assiette, ils découvrent alors les légumes de saison de manière ludique et écologique. A voir sur pousse-pousse.com

>> D’autres articles en rapport :

Faites des heureux autour de vous et partagez cette idée cadeau originale et écologique :

Recycler la farine périmée de 7 manières écologiques et anti-gaspillage

Si vous avez de la farine périmée dans vos placards, ne la jetez pas. Sachez qu’il est possible de la recycler en produit de nettoyage, shampoing sec, pâte à modeler, insecticide et même en peinture. Découvrez 7 manières utiles, écologiques et anti-gaspillage de recycler la farine périmée.

farine périmée
crédit image : Depositphotos

7 façons de recycler la farine périmée

Farine périmée et date de péremption

Qui ne s’est jamais demandé s’il pouvait encore consommer un paquet de farine périmée oublié dans un coin de placard ? En réalité, les farines se conservent plutôt bien et peuvent être utilisées plusieurs mois après leur date limite de consommation.

En effet, les dates limites, DLC et DDM, ont pour objectif de nous faire connaître la limite au-delà de laquelle un aliment est susceptible d’avoir perdu ses qualités microbiologiques, nutritives, gustatives, etc. 

Les farines font partie des aliments à très longue conservation, portant la mention « à consommer de préférence avant… » (DDM). Bien conservées dans une boîte hermétique et stockées dans un lieu sec à l’abri de la lumière, elles peuvent donc être consommées après leur DDM.

Mais les farines n’ont toutefois pas une durée de vie illimitée. Sans aller jusqu’à présenter un risque pour la santé, elles finissent par perdre une partie de leurs qualités nutritionnelles, fonctionnelles et gustatives.

>> Plus infos sur les Dates de péremption, comment s’y retrouver pour ne pas gaspiller ?

farine périmée
crédit image : Depositphotos

Réutiliser la farine périmée : une solution anti-gaspillage

Si une farine est mal conservée, elle peut présenter des signes de fermentation, devenir rance, changer de couleur ou accueillir des indésirables (mites alimentaires). Certaines farines, riches en Oméga-3, ont également tendance à s’oxyder plus vite, et doivent donc se consommer plus rapidement.

Si vous avez un doute sur la qualité de votre farine, ne la jetez pas, mais recyclez-la ! Parce que tout se récupère (ou presque), voici des idées anti-gaspillage pour réutiliser la farine périmée.

Réutiliser et recycler les farines périmées, c’est aussi faire un pas de plus vers le Zéro-déchet. C’est un fait, nous sommes de plus en plus nombreux à être sensibilisés à cette nécessité de ne plus produire autant de déchets.

Nous y consacrons de nombreux sujets sur Mieux vivre autrement. Nous avons tenté de répondre à cette question que beaucoup se posent sur le Zéro Déchet : par où commencer ?

7 idées anti-gaspillage pour recycler la farine périmée

La farine fait partie des ingrédients incontournables de nos cuisines. Nous savons parfaitement l’utiliser dans nos préparations sucrées et salées. Mais savez-vous que, passée la date limite de consommation, elle est également pleine de ressources ?

>> Découvrez le Guide complet des 29 variétés de farines avec ou sans gluten.

Si jusqu’à présent, vous vous contentiez de jeter votre farine périmée à la poubelle, sachez qu’il est possible de recycler la farine avec ces 7 idées anti-gaspillage.

1 . Colle écologique à la farine

farine périmée

La colle à la farine est idéale pour les petits bricolages d’intérieur et les activités manuelles. Naturelle, écologique et sans solvants, elle ne dégage aucun composé toxique volatile. C’est une excellente alternative à la colle industrielle. Elle est conseillée pour toutes les activités artistiques avec les enfants.

Cette colle est efficace et se nettoie facilement. Elle s’utilise pour la tapisserie, sur le bois, pour les travaux de décoration, le scrapbooking, le papier mâché, les cartons, etc.

Comment faire ?

  1. Dans une casserole, mélangez ½ verre de farine périmée et 1 verre d’eau.
  2. Faites chauffer à feu doux en diluant progressivement.
  3. Mélangez au fouet pour éviter les grumeaux.
  4. Vous devez obtenir une pâte liquide et homogène.
  5. Si la colle est trop épaisse, ajoutez de l’eau.
  6. Versez la colle dans un pot hermétique
  7. Utilisez-la une fois refroidie.
  8. Conservez-la au frais pendant 4 jours.
  9. Agitez avant utilisation.

2 . Une pâte à modeler 100 % naturelle

farine périmée

En utilisant votre farine périmée, vous allez pouvoir fabriquer une pâte à modeler 100 % naturelle, zéro-déchet et compostable. Rapide à réaliser, elle est idéale pour les enfants.

Comment faire ?

Voici une recette de pâte à modeler avec des ingrédients issus de votre cuisine. Et comme, elle est vraiment très simple à réaliser, vous pouvez la fabriquer avec vos enfants. Comptez environ 30 minutes pour la préparation : Recette de pâte à modeler 100% naturelle, saine et écologique.

3 . Nettoyant et désincrustant

Que ce soit pour nettoyer votre robinetterie en inox, cuivres, objets en laitons ou en acier inoxydable, la farine périmée peut faire des merveilles. Elle est également d’une grande aide pour récurer la graisse de notre électroménager : gaufrier, friteuse, four, etc.

Pour faire briller le cuivre, inox, laiton, acier, etc :

  1. Mélangez en proportion égale de la farine, du vinaigre blanc et du gros sel.
  2. Saupoudrez la solution obtenue sur les zones encrassées.
  3. Laissez agir quelques minutes puis rincez à l’eau tiède.
  4. Si vos objets ne sont pas très sales, nettoyez-les simplement avec un chiffon épais saupoudré de farine.

Pour nettoyer votre friteuse  :

  1. Saupoudrez les parois de la friteuse avec votre farine périmée.
  2. Laissez poser 10 minutes pour que la farine absorbe la graisse.
  3. Essuyez à l’aide d’un essuie-tout.
  4. Nettoyez avec une éponge humide et savonneuse.

4 . Shampoing sec

farine périmée

Panne de réveil ou soirée improvisée : le shampoing sec est un véritable allié quand vous n’avez pas le temps de vous laver les cheveux. Il permet également de donner du volume et d’espacer les shampoings pour celles et ceux dont les cheveux graissent trop vite.

Les shampoings secs vendus dans le commerce contiennent de l’amidon qui absorbe le sébum du cuir chevelu.

En utilisant de la farine périmée, vous pouvez facilement confectionner votre propre shampoing sec.

Comment faire ?

  1. Répartissez une pincée de farine (avec vos doigts ou un vieux pinceau de maquillage) sur le sommet de votre tête.
  2. Soulevez les mèches et saupoudrez un peu de farine en prenant soin d’en mettre partout.
  3. Baissez la tête et répétez le geste à l’arrière de la tête.
  4. Passez vos mains dans vos cheveux et massez le cuir chevelu.
  5. Laissez poser 5 à 10 minutes.
  6. Brossez bien vos cheveux pour enlever l’excédent de farine.

N’oubliez pas que le shampoing sec ne nettoie pas les cheveux et ne remplace donc pas les shampoings classiques. Pour tout savoir sur le Shampoing solide : un guide complet et 4 recettes à réaliser à la maison.

5 . Détachant à sec

Utilisez votre farine périmée pour absorber les taches d’huile, boue, soda, vin, sang, etc. sur tous les types de revêtements (parquet, carrelage, tissu).

Comment faire ?

  • Appliquez généreusement la farine sur la tache.
  • Laissez agir sans frotter, de quelques minutes à quelques heures.
  • Enlevez les résidus de farine en balayant ou en aspirant.

>> Découvrez l’étonnante Terre de Sommières, un détachant à sec 100 % naturel et écologique.

6 . Insecticide : à la maison et au jardin

farine périmée

La farine est un anti-fourmi naturel et une alternative aux produits chimiques néfastes pour la santé. Les fourmis vont se nourrir de farine, et lorsqu’elles boiront, la farine gonflera dans leur abdomen. Les petites bêtes n’y résisteront pas.

Comment faire ?

  1. Saupoudrez la farine sur les lieux de passage des fourmis ou sur la fourmilière.
  2. Au jardin, répandez une poignée de farine périmée autour de vos plantes pour éloigner les indésirables.

>> D’autres astuces Anti-fourmi, 22 solutions répulsives naturelles et efficaces.

7 . Peinture à la farine

farine périmée
crédit images : La Fabrique D’Eco Lo

La peinture naturelle à la farine, également connue sous le nom de « peinture suédoise », est une alternative écologique aux peintures industrielles, nocives pour l’environnement et notre santé. 

Si vous souhaitez peindre vos boiseries et apporter une protection durable à vos bois extérieurs, voici la solution économique et éco-responsable. Votre farine périmée servira de base pour une peinture mono-couche, non-toxique et résistante qui résiste aux aléas du temps pendant 5 à 10 ans.

Comment faire ?

La peinture à la farine est simple à réaliser. Elle ne demande que 50 minutes de préparation et n’a pratiquement aucune odeur. Suivez les indications pour essayer et… adopter la Peinture naturelle à la farine, l’alternative écologique efficace pour vos boiseries.

La farine a plus d’un tour dans son sac, alors ne jetez plus votre farine périmée à la poubelle !

>> Découvrez toutes nos astuces zéro-déchet et anti-gaspillage :

On peut être écolo, malin et faire des économies en pensant à recycler la cendre de bois. Faites-le savoir autour de vous :

Soigner les verrues avec 8 remèdes naturels efficaces

Les verrues sont des infections virales qui apparaissent le plus souvent sous les pieds et les mains. Fréquentes chez l’enfant, elles sont contagieuses, parfois gênantes et inesthétiques. La plupart disparaissent sans traitement, mais on peut essayer de s’en débarrasser plus vite. Plantes à suc ou huiles essentielles, découvrez 8 remèdes naturels pour soigner les verrues.

verrues
crédit image : Depositphotos

Soigner les verrues avec 8 remèdes naturels

Les verrues aux pieds et aux mains

Les verrues vulgaires sont des petites excroissances cutanées causées par une famille de virus : le Papillomavirus. Aplaties ou rondes, plus ou moins saillantes, elles se développent le plus souvent sur les mains et sous les pieds. Le plus souvent bénignes, elles sont néanmoins disgracieuses, parfois douloureuses et contagieuses.

Le virus affectionne tout particulièrement les lieux confinés et humides comme les chaussures de sport, les piscines, les douches, les tapis de sport, etc.

La plante du pied est la partie la plus susceptible d’être infectée par ce virus, car elle est constamment en contact avec le sol. Cependant, les verrues n’apparaissent pas tout de suite après l’infection, il faut parfois plusieurs semaines avant de voir arriver la première.

verrues
crédit images : Depositphotos

Les mesures préventives pour éviter les verrues

Les verrues se transmettent d’une personne à l’autre avec différents degrés de contagiosité.

C’est vers l’âge de 6-10 ans que le risque d’être contaminé est le plus important. Il diminue ensuite avec l’âge. Les adultes sont moins susceptibles d’être affectés, leur système immunitaire étant plus efficace à éliminer le Papillomavirus.

La plupart des verrues peuvent disparaître sans traitements. Mais pour éviter le désagrément de leur apparition, quelques gestes simples et préventifs peuvent être entrepris : 

  1. Ne marchez pas pieds nus à la piscine : le port des sandales ou chaussons de bain est conseillé aux enfants comme aux adultes, pour éviter le contact avec le sol où le virus a tendance à se développer.
  2. Lavez vos chaussettes de sport après chaque utilisation.
  3. Ne portez pas de chaussures mouillées. Veillez bien à les faire sécher avant de les porter.
  4. Lavez-vous bien les mains après avoir touché votre ou vos verrues.
  5. Ne serrez pas la main si vous avez des verrues sur la vôtre, pour éviter la transmission.
  6. Ne partagez pas votre linge de toilette.
  7. N’enlevez pas et ne grattez pas vos verrues. Vous pourriez provoquer des lésions ou infections qui nécessiteraient des soins plus importants.

Les verrues peuvent parfois disparaître spontanément. Mais si elles persistent, voici quelques conseils pour vous en débarrasser naturellement.

Comment soigner naturellement les verrues aux pieds et aux mains ?

Il existe plusieurs astuces naturelles pour venir à bout de ces verrues disgracieuses. Il faut toutefois être patient, elles sont parfois très longues à guérir. N’hésitez pas à alterner les méthodes naturelles en changeant tous les 2 ou 3 jours.

Les plantes riches en suc contre les verrues

Certaines plantes riches en suc caustique sont réputées pour soigner naturellement les verrues.

Attention : le lait contenu dans la tige de ces plantes peut causer des démangeaisons, irritations ou des réactions allergiques sur la peau, et doit être tenu à l’écart des yeux.

1 . La grande Chelidoine (Chelidonium majus

verrues

Bien connue sous le nom « d’herbe à verrue », la Chelidoine pousse à l’état sauvage dans nos campagnes, jardins et même parfois en ville.

Le suc jaune-orangé de cette plante contient un alcaloïde, la coptisine, qui possède des propriétés antimitotiques. Ce composé va bloquer et empêcher la prolifération du virus, tout en soignant la verrue.

Comment procéder ?

  • Cassez une tige en deux, pour laisser apparaître le suc jaune-orangé.
  • Appliquez directement le suc sur la ou les verrues.
  • Renouvelez 2 ou 3 fois par jour, jusqu’à disparition.
  • Le suc de Chelidoine tache, pensez à mettre un petit pansement.
  • Lavez-vous bien les mains après avoir manipulé la plante.

2 . Le lait de pissenlit

Le pissenlit contient un lait qui est très efficace pour lutter contre les verrues.

Comment procéder ?

  • Cassez la tête du pissenlit pour extraire le lait qui se trouve dans sa tige.
  • Appliquez-le directement sur la verrue, puis couvrez-le avec un bandage ou un pansement.
  • Réalisez ce traitement 2 fois par jour jusqu’à ce que la verrue soit complètement éliminée.
  • Lavez-vous bien les mains après avoir manipulé la plante.

>> Apprenez-en davantage sur Le pissenlit, une plante zéro gâchis aux mille et une vertus

3 . Le lait de figuier

verrues
crédit image : Depositphotos

Le lait des tiges et feuilles de figuier renferme des enzymes qui détruisent les verrues. Selon une étude parue dans l’International Journal of Dermatology en 2007, le traitement des verrues par le figuier donne des résultats comparables aux méthodes par cryothérapie.

Comment procéder ?

  • Coupez des feuilles de figuier ou une tige en deux.
  • Appliquez le suc sur les verrues.
  • Renouvelez matin et soir, jusqu’à complète disparition.
  • Lavez-vous bien les mains après avoir manipulé la plante.

4 . L’euphorbe

L’euphorbe est une plante sauvage qui pousse de mai à novembre dans nos jardins et campagnes. Elle contient un latex riche en euphorbone.

ATTENTION : le suc blanc de l’euphorbe est particulièrement irritant pour la peau. Portez des gants ou veillez bien à vous laver les mains après manipulation, car il peut s’avérer dangereux en cas de contact avec les yeux.

Comment procéder ?

  • Coupez une tige d’euphorbe en deux.
  • Posez un pansement spécial pour les cors autour des verrues à soigner (pansement rond avec un trou au milieu).
  • Appliquez le suc sur les verrues.
  • Renouvelez matin et soir jusqu’à complète disparition.
  • Lavez-vous bien les mains après avoir manipulé la plante.

5 . L’aloe vera

L’aloe vera est une excellente solution naturelle pour traiter les verrues. Riche en acide salicylique, elle contient également des molécules kératolytiques, qui décollent et éliminent la couche de kératine de la peau.

L’utilisation de l’Aloe Vera peut se faire en utilisant son gel ou la feuille à l’état brut.

Comment procéder ?

  • Coupez une feuille d’aloe vera en deux.
  • Récupérez la pulpe gélatineuse à l’intérieur de la feuille.
  • Appliquez-la sur la verrue.
  • Renouvelez l’opération matin et soir, jusqu’à complète disparition.

Où trouver de l’aloe vera ? De plus en plus de magasins bio, grandes surfaces proposent des feuilles d’aloe vera au rayon fruits et légumes. Vous trouverez également du gel en magasins bio ou sur Internet.

Les aliments présents dans notre cuisine

6 . L’ail

L’ail contient de l’allicine, un composé soufré actif qui se forme lorsque la gousse est coupée ou broyée. Avec ses propriétés antivirales, l’ail est idéal pour lutter contre le papillomavirus, la famille de virus responsable des verrues.

Comment procéder ?

  • Hachez et broyez une gousse d’ail crue.
  • Appliquez cette pâte sur la verrue.
  • Couvrez avec un pansement et gardez en place toute la nuit.
  • Le lendemain, rincez et nettoyez la verrue avec un savon doux.
  • Renouvelez l’opération chaque soir jusqu’à complète disparation.

7 . La banane

Faites disparaître vos verrues grâce aux peaux de banane. L’intérieur des bananes contient en effet un antiviral et de l’acide salicylique, efficace contre le virus responsable des verrues.

Comment procéder ?

  • Découpez un morceau de peau de banane et placez-le sur la verrue.
  • Attachez-le avec une bande ou du sparadrap.
  • Veillez bien à ce que ce soit la partie intérieure de la peau de banane qui soit en contact avec la verrue.
  • Puis, changez le morceau de peau fréquemment pendant une semaine.

>> Découvrez comment Recycler les peaux de banane de 34 façons écologiques et utiles

Les huiles essentielles

8 . Les huiles essentielles antivirales et dermocaustiques

verrues
crédit image : Depositphotos

Certaines huiles essentielles sont efficaces pour soigner les verrues, grâce à leurs propriétés antivirale et dermocaustique. Les huiles essentielles dermocaustiques contiennent en effet des phénols, des molécules anti-infectieuses.  Ils sont bactéricides, virucides, fongicides et parasiticides.

Parmi celles-ci on retrouve l’HE de Cannelle de Ceylan écorce, Origan compact, Clou de girofle, Sarriette des montagnes.

ATTENTION : les huiles essentielles dermocaustiques ne s’utilisent que pour soigner les verrues des mains et des pieds.

En application simple :

  • Déposez une goutte d’HE dermocaustique sur la verrue à l’aide d’un coton-tige, sans déborder sur la peau autour.
  • Renouvelez 1 à 2 fois par jour jusqu’à disparition complète.

En synergie :

D’autres huiles essentielles sont particulièrement efficaces pour soigner les verrues, comme l’HE de citron ou le Tea Tree. Associées aux HE dermocaustiques, elles combattront le virus plus rapidement.

Dans un petit flacon, mélangez les HE de :

  • Cannelle de Ceylan, 10 gouttes
  • Sarriette des montagnes, 10 gouttes
  • Citron, 10 gouttes
  • Tea tree, 10 gouttes
  • Puis appliquez 1 goutte de ce mélange matin et soir sur la verrue, sans déborder sur la peau autour.
  • Renouvelez 1 à 2 fois par jour jusqu’à disparition complète.

>> Découvrez l’incroyable Tea tree : 25 utilisations de cette huile essentielle antivirale, antifongique, antibactérienne et antiseptique !

Où trouver les huiles essentielles dermocaustiques ? Vous pouvez en trouver en magasins bio, parapharmacies et sur Internet.

ATTENTION : les huiles essentielles ne doivent pas être utilisées en cas de grossesse, allaitement, chez les enfants de moins de 7 ans, en cas de maladie rénale et épilepsie.

Et en cas de verrues résistantes ou présentes sur les organes génitaux, surtout n’y touchez pas et consultez un dermatologue.

Sources : International Journal of Dermatology

Faites connaître ces quelques remèdes naturels et utiles pour se débarrasser des verrues : 

Terre de Sommières : un détachant à sec 100 % naturel et écologique

La Terre de Sommières est une poudre d’argile utilisée comme détachant à sec naturel. Huile, maquillage, beurre, cambouis, vin, etc. c’est un véritable produit miracle pour enlever les taches de gras les plus tenaces, même sur les surfaces les plus délicates ! En poudre ou en savon, découvrez les utilisations de la Terre de Sommières.

crédit photo mieux vivre autrement

terre de Sommières

Terre de Sommières : le détachant naturel et écologique incontournable

La Terre de Sommières détache depuis deux siècles

Elle est peu connue, pourtant la terre de Sommières est utilisée depuis le 19ème siècle comme détachant naturel. Cette poudre d’argile de couleur ocre, beige ou verte, est originaire de Sommières, un petit village près de Montpellier. Appelée « pierres de taches », elle s’utilisait initialement pour le dégraissage des laines par absorption des corps gras.

Longtemps exploitée de façon artisanale, elle est actuellement extraite dans des carrières du bassin Méditerranéen. Au Maroc, cette argile est connue sous le nom de « Savon de Fez ».

Sans danger pour l’homme et l’environnement

Cette poudre d’argile à bien des atouts a faire valoir face aux produits détachants commercialisés. En effet, elle est 100 % naturelle et ne contient donc pas d’additifs controversés comme les solvants, les conservateurs et les colorants de synthèse. Elle ne contient pas de paraben, ni EDTA (acide éthylène diamine tetra acétique), ni parfum synthétique.

La terre de Sommières, également connue sous le nom de poudre à foulon, est sans danger pour l’homme et pour l’environnement.

>> Découvrez comment Faire ses produits d’entretien naturels pour un ménage pas cher et écolo

Des propriétés ultra-absorbantes

crédit photo mieux vivre autrement

terre de Sommières

La Terre de Sommières est un véritable produit miracle pour détacher des taches en tout genre, en quelques heures à peine. Grâce à ses propriétés ultra-absorbantes, cette argile en poudre s’utilise directement sur la tache pour un nettoyage à sec. En effet, elle est capable d’absorber jusqu’à 80 % de son poids en eau !

Elle est efficace pour nettoyer les taches grasses sur de multiples surfaces de la maison, et ne laisse aucune auréole sur les matières textiles. Elle a également la particularité de neutraliser les odeurs tenaces et persistantes.

Comme le bicarbonate et le vinaigre blanc, la terre de Sommières fait incontestablement partie des produits ménagers écologiques indispensables à la maison.

>> De plus en plus de gens utilisent Des recettes naturelles pour tout nettoyer à la maison

Ultra-efficace sur les taches difficiles

Certaines taches sont particulièrement difficiles à nettoyer sans utiliser d’eau. Malheureusement, les surfaces qui craignent l’eau ne sont pas rares. On se retrouve parfois devant un problème pour entretenir le daim, le jonc de mer, les parquets, les cuirs, etc.

Grâce à ses vertus absorbantes, la Terre de Sommières peut éliminer les taches les plus difficiles à nettoyer sans utiliser d’eau. Un véritable atout contre les taches récalcitrantes présentes sur des surfaces délicates, comme la soie.

Elle est donc particulièrement efficace sur les taches grasses de beurre, bougie, peinture, maquillage, etc. Mais elle s’en sort également très bien sur les liquides renversés comme le vin, les urines, le soda, l’huile, etc. Elle va même jusqu’à supprimer les taches et les auréoles les plus anciennes.

Concrètement, avec la terre Sommières on peut détacher à sec les coussins, les rideaux, ou la moquette sans difficulté ou précautions particulières. On va donc également pouvoir traiter tout type de tissus, les tapis, les canapés ou encore les sièges de la voiture.

Mais la terre de Sommières s’en sort aussi bien sur des surfaces plus dures comme les meubles en bois, les marbres, les parquets cirés ou le carrelage.

Les 3 différentes utilisations de la Terre de Sommières

crédit photo mieux vivre autrement

terre de Sommières

1 . En poudre comme détachant à sec

La Terre de Sommières s’utilise sur de nombreuses surfaces délicates, telles que les textiles, tissus d’ameublement, tapis, daims, cuirs, marbres, meubles en bois, parquets cirés, etc. Elle est notamment recommandée pour son efficacité contre les taches de :

  • graisse, beurre, huile, etc.
  • cirage,
  • bougie,
  • vin, boissons sucrées, urine,
  • peinture,
  • maquillage,
  • sang,

Comment utiliser la terre de Sommières en détachant à sec ?

Comme détachant à sec, la Terre de Sommières est très simple d’utilisation. Présentée sous forme de poudre, elle absorbe et décolle la graisse qui vient s’agglutiner à la poudre.

  1. Veillez à ne pas utiliser la Terre de Sommières sur une surface mouillée.
  2. Pour les taches liquides (huile, essence, etc.), enlevez au préalable l’excédent de produit avec un papier absorbant ou un buvard.
  3. Saupoudrez généreusement afin de recouvrir la tache de poudre.
  4. Laissez agir sans frotter, de quelques minutes à quelques heures. Le temps d’action dépend de la taille et de l’ancienneté de la tache.
  5. Pour les taches plus anciennes et/ou très grasses, chauffez au préalable la zone avec un sèche-cheveux, afin de liquéfier les graisses.
  6. Enlevez les résidus de poudre en secouant le tissu ou en aspirant.
  7. Renouvelez si nécessaire.

2 . En savon détachant

La terre de Sommières est une poudre argileuse qui, une fois combinée avec de l’eau, se solidifie pour prendre la consistance d’un pain de savon. Utilisée sous cette forme, elle est utile pour :

  • Se nettoyer les mains après une séance de bricolage, peinture, mécanique, jardinage, etc.
  • Pour frotter une tache récalcitrante sur du linge, avant un lavage en machine.
  • Pour nettoyer les sols.

Comment utiliser la terre de Sommières en savon détachant ?

  1. Mélangez 50 g de Terre de Sommières à 50 g de savon de Marseille en paillettes dans 10 cl d’eau tiède.
  2. Au bain marie, faites fondre le savon de Marseille avec l’eau.
  3. Ajoutez progressivement la terre de Sommières.
  4. Mélangez jusqu’à obtenir une boule de pâte épaisse.
  5. Versez dans des moules en silicone.
  6. Laissez ensuite sécher à l’air libre votre savon pendant 48 h.
  7. Frottez ensuite directement sur la tache, en mouillant légèrement le tissu avant lavage. Ou lavez-vous directement les main, comme avec un savon.

3 . En désodorisant

La Terre de Sommières est également efficace pour neutraliser les odeurs tenaces et persistantes, comme l’urine, le vin, tabac, etc.

Comment utiliser la terre de Sommières en désodorisant ?

  1. Déposez un peu de poudre sur les zones à désodoriser (litière, cendriers, poubelles, etc.)
  2. La Terre de Sommières agira naturellement pour désodoriser votre intérieur.

Conseils et précautions d’utilisations :

  • Pensez à réaliser par précaution une touche d’essai pour vérifier que le tissu que vous souhaitez détacher supporte la Terre de Sommières.
  • Stockez la poudre d’argile à l’abri de l’humidité et du soleil.
  • Tenez-la hors de portée des enfants et des animaux domestiques.

Où trouver de la Terre de Sommières ?

Que ce soit en poudre ou en savon, vous pouvez trouver de la Terre de Sommières en boutiques bio, magasins de bricolage, grandes surfaces ou sur Internet. Le prix de cette poudre détachante avoisine les 4 € pour un sachet de 500 g.

La terre de Sommières est un véritable atout pour une maison saine et propre. Ne tardez pas à la découvrir !

>> Rappelez-vous le Savon au fiel de boeuf : le détachant naturel puissant de nos grands-mères

Testez la Terre de Sommières, elle trouvera certainement sa place dans votre kit de ménage écolo ! Faites-la connaître à vos amis : 

Soulager les jambes lourdes avec des remèdes naturels

La sensation de jambes lourdes affecte considérablement la vie des personnes qui en souffrent. Douleurs, picotements, fourmillements, lourdeurs, chevilles gonflées, nous sommes 70 % à être concernés par ce problème. Pour soulager les jambes lourdes, voici quelques gestes simples et remèdes 100 % naturels.

jambes lourdes
crédit image : Depositphotos

Soulager les jambes lourdes avec des remèdes 100 % naturels

Soulager les jambes lourdes avec des remèdes naturels

La sensation de jambes lourdes apparaît très souvent après une longue journée à piétiner ou lors des fortes chaleurs. Nos jambes ont tendance à gonfler et s’alourdir, et sont parfois très douloureuses.

Nous sommes 70 % à être touchés par ce problème de jambes lourdes. Crampes, fourmillements, lourdeurs, chevilles gonflées, sensations de brûlures : ce phénomène désagréable de jambes lourdes est dû à un mauvais retour veineux. Le sang ne remonte pas correctement vers le cœur et a tendance à stagner dans les jambes.

La sensation de jambes lourdes représente le premier stade d’une maladie veineuse chronique. Si elle évolue, celle-ci peut se transformer en varicosités, varices ou autres désagréments. Mieux vaut alors prendre soin de ses jambes dès l’apparition de la gêne. Afin de prévenir et limiter ce problème de circulation sanguine, il existe des gestes simples et des remèdes 100 % naturels.

jambes lourdes
crédit image : Depositphotos

Les bons réflexes à adopter au quotidien

Voici quelques conseils que vous pouvez facilement appliquer au quotidien :

1 . Boire de l’eau : Sans une bonne hydratation, le sang est moins fluide. Il est important de boire minimum 1,5 L d’eau plate chaque jour.

2 . Surélever les pieds de son lit : Il est important de relever ses pieds pour faire circuler et remonter le sang vers le cœur. L’immobilité ralentit en effet la circulation sanguine. Pensez à surélever les pieds de votre lit de 10 à 15 cm.

3 . Surveiller son poids : Le surpoids peut entraîner ou aggraver la sensation de jambes lourdes. Les cellules graisseuses qui se trouvent sous la peau étouffent les veines superficielles.

4 . Éviter les positions assises ou debout de façon prolongée : À la maison, devant la télévision ou en lisant un livre, pensez à tendre vos jambes sur une chaise devant vous. Au travail, n’hésitez pas à vous dégourdir les jambes en marchant lors de vos pauses.

5 . Limiter les épices, alcool, café, thé : Ces aliments congestionnent les veines et empêchent le sang de bien circuler.

6 . Porter des vêtements et chaussures confortables : Trop serrés, certains vêtements empêchent le sang de bien circuler. Optez pour des vêtements souples et amples qui ne compriment ni les jambes, ni la taille (pantalons, jupes, shorts larges, etc). Évitez les ceintures, gaines, collants trop serrés, ainsi que les chaussures à talons trop hauts. Pour les chaussures, l’idéal est un talon compris entre 2 et 5 cm.

7 . Adopter le bain de pieds à l’eau froide : Le froid a un effet vasoconstricteur qui augmente la pression sanguine en resserrant les vaisseaux. Le soir, optez pour un bain de pied à l’eau froide.

Vous pouvez aussi passer un jet d’eau bien froid sur vos jambes, en partant des mollets jusqu’aux cuisses. Le jet va permettre de relancer la circulation tout en massant.

8 . Éviter les sources de chaleur : La chaleur dilate les vaisseaux sanguins et favorise l’engorgement. Il faut donc éviter les bains chauds, hammams, bains de soleil trop long et même l’épilation à la cire chaude.

Le yoga contre les jambes lourdes


Pratiquer la position de yoga « Jambes au mur » – Viparita Karani

jambes lourdes
crédit image : Depositphotos

Cette posture peut s’effectuer sur son lit aussi bien qu’au sol. Ce mouvement d’élévation des jambes est idéal pour les personnes qui travaillent debout toute la journée. Il permet de faciliter le retour veineux.

Comment procéder ?

  1. Proche d’un mur, allongez-vous confortablement sur le dos, en vous assurant que votre nuque est bien soutenue.Vos lombaires et votre pelvis doivent reposer sur le sol (ou le lit).
  2. Levez vos jambes et posez-les contre le mur.
  3. Pour vous étirer au maximum, placez vos fesses contre le mur de manière à ce que votre corps forme un angle droit.
  4. Étendez vos bras de chaque côté de votre corps et étirez vos doigts comme si vous vouliez toucher les murs latéraux tout en respirant profondément.
  5. Assurez-vous d’avoir une respiration paisible. Vous devez vous imaginer en train de vous enfoncer un peu plus dans le sol.
  6. Faites 5 à 10 cycles où vous inspirez en comptant jusqu’à 4 puis vous expirez en comptant jusqu’à 8.
  7. Ensuite, respirez de façon naturelle pendant environ 5 minutes.
  8. Une fois l’exercice fini, tournez-vous délicatement sur le côté, sans mouvement brusque et relevez-vous doucement.

Adopter une alimentation riche en antioxydants


Les antioxydants tonifient et protègent les parois des veines en les protégeant des radicaux libres. Les plus efficaces sont la vitamine E et le sélénium, qui ont des propriétés vasodilatatrices. D’autres antioxydants tels que la vitamine C, le bêta-carotène, le zinc et les flavonoïdes sont également important pour conserver des veines en bon état.

jambes lourdes
crédit image : Depositphotos

Les aliments riches en vitamine E : On la trouve principalement dans les noix, amandes, noisettes, olives, œufs, avocats, huiles (germe de blé, de pépin de raison), piment, paprika, gingembre.

Les aliments riches en Sélénium : La meilleure source est la noix du Brésil. On trouve également une grande quantité de sélénium dans le foie, rognons, poissons (thon, maquereau, etc.), fruits de mer.

Les aliments riches en vitamine C et flavonoïdes : Les fruits frais et surtout les fruits rouges et exotiques. Pour les légumes, misez sur les poivrons, brocolis, choux, etc.

Les aliments riches en bêta-carotène : Carottes, épinards, choux, citrouille, patate douce, herbes aromatiques et épices (ciboulette, persil, échalotes, paprika, piments).

Les aliments riches en zinc : La meilleure source est l’huître. On trouve également une grande quantité de zinc dans la viande (bœuf, porc, veau).

ATTENTION aux plats trop riche en sels, qui obstruent les veines.

>> Découvrez notre article : Remplacer le sel en cuisine : Guide des 20 substituts sains et vertueux.

Pratiquer une activité physique


Afin de renforcer la gaine des veines et activer le retour veineux, pratiquer une activité physique est un excellent remède.

jambes lourdes
crédit images : Depositphotos

Les sports aquatiques : Natation, aquagym, aquarunning, etc. sont bénéfiques pour les jambes. En plus d’annuler les chocs, l’eau exerce une pression douce, masse les jambes tout en les drainant. L’eau froide, quant à elle, stimule le retour veineux.

La marche : En marchant, les muscles des jambes travaillent et exercent une pression sur la circulation sanguine. Chaque appui au sol stimule le retour veineux.

Le vélo : En ville, à la campagne ou même dans l’eau (aquabike), pédaler est idéal pour muscler et stimuler les jambes.

ATTENTION : Certains sports ne sont pas recommandés lorsque l’on souffre de jambes lourdes. Évitez les sports d’impact (jogging, sports de raquette, sports de ballon, ski, etc.) qui malmènent les jambes. Pensez également à bien vous équiper en chaussures de sport.

Les massages aux huiles essentielles


L’auto-massage est facile, rapide à faire et surtout efficace pour soulager les jambes lourdes. Il suffit de prendre 10 petites minutes le soir. Associé à des huiles essentielles et une huile végétale, le massage sera bien plus bénéfique.

Certaines huiles essentielles (HE) comme celles de lentisque pistachier, menthe poivrée, citron, sauge, thym ou cyprès sont connues pour leur effet décongestionnant et tonique circulatoire.

>> ATTENTION : les huiles essentielles sont interdites aux femmes enceintes et allaitantes, aux enfants de moins de 6 ans. Elles sont également déconseillées aux personnes souffrant de troubles épileptiques, hépatiques et cardiovasculaires (sauf avis médical contraire).

Recette n°1 – Anti jambes lourdes

Les ingrédients :

jambes lourdes
  • 80 gouttes d’HE de cyprès
  • 40 gouttes d’HE de lentisque pistachier
  • 40 gouttes d’HE de menthe poivrée
  • 40 ml d’huile végétale (noisette, avocat, huile de coco)
  • 1 flacon-pompe de 50 ml

La préparation :

  1. Versez tous les ingrédients dans le flacon-pompe.
  2. Secouez pour mélanger.
  3. Massez vos jambes en effectuant des mouvements circulaires, en remontant des pieds jusqu’aux cuisses et en insistant sur les mollets.
  4. Renouvelez 1 à 2 fois par jour.

Recette n° 2 – Gel fraîcheur pour les jambes

Les ingrédients :

jambes lourdes
  • 20 gouttes d’HE de citron
  • 20 gouttes d’HE de cèdre de l’Atlas
  • 20 gouttes d’HE de cyprès
  • 20 gouttes d’HE de menthe poivrée
  • 40 ml de gel d’Aloe vera
  • 1 flacon-poSpe de 50 ml

La préparation :

  1. Versez le gel d’Aloe Vera dans le flacon-pompe.
  2. Ajoutez les huiles essentielles et secouez.
  3. Laissez reposer toute une nuit.
  4. Appliquez le gel fraîcheur en effectuant des mouvements circulaires en partant des chevilles et en remontant jusqu’aux cuisses.
  5. Cette préparation se conserve au frigo pendant 1 semaine.

Où trouver les huiles essentielles et huile végétale ? Vous pouvez en trouver en magasins bio, parapharmacies et sur Internet.

Les cataplasmes


Cataplasme au vinaigre de cidre de pomme

En raison de ces capacités à améliorer la circulation du flux sanguin dans le corps, le vinaigre de cidre aide à soulager les jambes lourdes. Douleurs, fourmillements, picotements et gonflements : le vinaigre est une solution pour un soulagement instantané.

  1. Trempez un linge propre dans du vinaigre de cidre et enveloppez vos jambes avec.
  2. Laissez agir pendant 30 minutes.
  3. Pensez à surélever vos jambes pendant la pause du cataplasme.
  4. Rincez à l’eau froide.

L’ail et l’huile d’olive 

L’huile d’olive et l’ail ont des vertus anti-inflammatoires et tonifiantes, qui facilitent la diminution des veines dilatées en activant le passage correct du flux sanguin.

  1. Mélangez 12 gousses d’ail épluchées et écrasées, avec 100 g d’huile d’olive et 1 citron.
  2. Mixez le tout jusqu’à obtenir une pâte.
  3. Laissez reposer pendant 12 heures ou toute une nuit, dans un endroit frais et sombre.
  4. Filtrez le mélange avec une passoire.
  5. Appliquez la pâte sur vos jambes en quantité généreuse, puis enveloppez-les avec un linge propre.
  6. Laissez agir pendant 1 heure.
  7. Rincez à l’eau froide.
  8. À appliquer 3 fois par semaine, le soir de préférence.

Les infusions veinotoniques de plantes


Certaines plantes contiennent des tanins et des flavonoïdes (antioxydants) aux effets veinotoniques et protecteurs capillaires. En phytothérapie, les plantes les plus intéressantes pour soulager les jambes lourdes sont : le marron d’inde, la vigne rouge, l’aubépine, l’hamamélis, le fragon (petit houx).

Le marron d’Inde

jambes lourdes

Le marron d’Inde est l’ingrédient miracle pour soulager les jambes lourdes. Riche en antioxydants, il a une action vasoconstrictrice et anti-inflammatoire. En plus de resserrer les veines enflées, il calme également la douleur. Son goût très âcre le rend cependant difficile à boire.

  1. Préparez-vous une tisane de marrons d’Inde (ou des feuilles de marronnier) avec du miel, pour atténuer le goût.
  2. Mettez dans 1 L d’eau froide, 40 g de marron d’Inde concassés.
  3. Faites bouillir 5 minutes, retirez du feu et laissez infuser 10 minutes.
  4. Buvez 2 à 3 tasses par jour, en cure de 15 jours.
  5. L’infusion peut être conservée 1 ou 2 jours au réfrigérateur.

Où trouver du marron d’Inde ? Pour l’infusion, vous pouvez utiliser la graine de marron ou les feuilles de marronnier. Enlevez l’écorce des marrons, puis concassez-les. Le marron est cueilli en automne, tandis que les feuilles sont cueillies en été.

Vous pouvez aussi trouver des solutions buvables ou des intraits (gouttes) de marron d’inde en magasins bio, parapharmacies ou sur Internet.

Les feuilles de vigne rouge

jambes lourdes

La vigne rouge active la circulation sanguine et soulage les jambes lourdes. Ses feuilles sont bénéfiques dans les cas de troubles veineux.

  1. Dans une tasse d’eau chaude, laissez infuser 1 cuillère à café de feuilles sèches de vigne rouge, pendant 10 minutes.
  2. Filtrez et buvez 1 à 3 tasses par jour.

Où trouver des feuilles de vigne rouge ? Vous pouvez trouver des solutions buvables ou du thé en magasins bio, parapharmacies ou sur Internet.

Ne sous-estimons pas les capacités des produits naturels ! Tous ces remèdes peuvent considérablement aider à soulager les jambes lourdes.

Bien sûr, ces conseils aussi utiles soient-ils, ne vous dispensent pas de consulter un médecin. Et pourquoi pas un thérapeute des médecines alternatives ? Pour en trouver un près de chez vous, rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com.

Faites connaître ces quelques astuces utiles pour soulager les jambes lourdes : 

Tuto : réaliser des lingettes lavables démaquillantes en tissu

Les lingettes lavables démaquillantes sont une alternative aux cotons industriels. En effet, plus besoin d’utiliser de cotons jetables au quotidien. On produit ainsi moins de déchets. On peut facilement mettre en oeuvre une solution écologique pour s’en passer. Je vous propose de réaliser vos lingettes réutilisables, à partir de tissus recyclés. Simplissime et zéro-déchet, suivez le tuto pour réaliser des lingettes lavables démaquillantes à la maison.

lingettes lavables
crédit image : Mieux Vivre Autrement

Mes lingettes lavables démaquillantes, pratiques, écologiques et économiques

Des lingettes lavables pour un démaquillage écologique

Se nettoyer le visage ou se démaquiller est une habitude quotidienne pour tous les membres de la famille. Nous nous servons également de coton pour désinfecter une plaie, appliquer une lotion sur son bébé, etc.

Autant de gestes qui rendent l’utilisation de coton « indispensable » et quotidienne pour la plupart des gens. Selon Consoglobe, nous utiliserions en moyenne, et particulièrement les femmes, 6 cotons par jour, soit 180 par mois, au total : plus de 2 000 par an et par personne !

lingettes lavables

Pourtant, consommer une si grande quantité de coton à usage unique n’est ni écologique, ni économique.

Ils sont non recyclables et finissent irrémédiablement à la poubelle ! Ils viennent ainsi s’ajouter à nos ordures ménagères qui ont un impact désastreux sur notre environnement. C’est un fait, les millions de cotons démaquillants jetés chaque jour à la poubelle ont un réel impact sur l’environnement.

L’impact des cotons démaquillants sur l’environnement

Il faut aussi considérer qu’avant d’arriver dans nos salles de bains, le coton aura parcouru plusieurs milliers de kilomètres. En fait, sa préparation et son transport nécessitent et consomment de l’électricité et du pétrole.

La production de coton pollue… et pas qu’un peu ! En effet la culture du coton est très gourmande en eau. Pour ne rien arranger, elle consomme à elle seule 24 % du total des pesticides utilisés chaque année sur la planète ! Alors que sa culture ne représente que 2 à 3 % des terres cultivées… La culture du coton est une aberration écologique !

Sachez également que pour être si blanc, le coton est blanchi avec du chlore ou des azurants chimiques.

Face aux enjeux environnementaux actuel, il existe une alternative bien plus écologique. En effet, les cotons démaquillants peuvent parfaitement être remplacés par des lingettes lavables. Bien-sûr, vous allez devoir laver vos lingettes réutilisables, mais l’impact écologique sera bien moins important.

>> Des solutions de substitution au coton existent aussi avec Des vêtements écologiques en fibres végétales qui respectent la planète

Les lingettes lavables démaquillantes : pratique, écologique et économique

Les lingettes lavables démaquillantes s’utilisent comme des cotons traditionnels. Après usage, elles passent à la machine avec le reste du linge jusqu’à 60°. Elles peuvent même se laver à la main si elles ne sont pas trop sales. Fabriquées à partir de tissus recyclés, elles sont résistantes, réutilisables et Zéro Déchet.

Les 5 avantages majeurs des lingettes lavables :

  1. Réutilisable : elles durent donc beaucoup plus longtemps.
  2. Lavable : en machine de 30 à 60°C, aussi régulièrement que vous le souhaitez.
  3. Pour toute la famille : elles s’utilisent pour se démaquiller, se débarbouiller et remplacent même les lingettes pour la toilette des bébés.
  4. Plus saines : dites adieu aux cotons industriels qui contiennent des résidus chimiques.
  5. Zéro Déchet : elles sont fabriquées à partir de tissus ou vêtements recyclés.

>> Connaissez-vous cet astucieux système ? Terrawash – L’alternative écolo et réutilisable pour laver le linge sans lessive

… et ses 3 petits inconvénients :

  1. Elles sont moins pratiques à emporter en vacances, camping, etc. Il en faudrait un stock important.
  2. Elles ne supportent pas le dissolvant ou l’alcool modifié.
  3. Certains types de maquillage, notamment ceux pour grimer les enfants, nécessitent d’utiliser beaucoup de lingettes pour être enlevé. La solution peut être de réaliser vous-même votre maquillage pour enfant, plus facile à enlever -et bien plus sain!

Pas le temps de vous y mettre ? Vous pouvez trouver des lingettes lavables dans certains magasins bio et même sur Internet. Mais si vous voulez les faire vous-même, c’est très facile :

Tuto : réaliser des lingettes lavables démaquillantes en tissu

Voici comment fabriquer votre premier exemplaire et même plusieurs, de façon à pouvoir les laver régulièrement. Votre matière première sera un vieux tissu, un vêtement usagé et une vieille serviette de bain (pour l’effet gommant) : et hop, recyclage !

Pour ce Tuto, j’ai travaillé en collaboration avec mon amie Céline, férue de couture et très douée de ses 10 doigts. Grâce à son savoir-faire, vous allez pouvoir confectionner vos lingettes réutilisables. Suivez le guide…

Ce dont vous aurez besoin avant de commencer :

lingettes lavables
crédit images : Mieux Vivre Autrement
  • Du tissu éponge (un tissu de type maille qui fait des bouclettes sur l’envers) : serviette de bain en coton, intérieur d’un sweat ou jogging, etc.
  • Du tissu : vieux draps, chemise, chutes de tissus, etc.
  • Un gabarit en carton,
  • Du fil à coudre,
  • Des épingles,
  • Une paire de ciseaux,
  • Une machine à coudre,

Étape n°1 – On réalise le carré

lingettes lavables
crédit images : Mieux Vivre Autrement
  • Réalisez un gabarit en carton de 11 x 11 cm pour découper des carrés identiques.
  • Coupez un carré dans le tissu éponge et dans le tissu.

Étape n°2 – On assemble les 2 carrés

crédit images : Mieux Vivre Autrement

lingettes lavables
  • Superposez les 2 carrés, endroit contre endroit (le côté doux de l’éponge contre le côté imprimé du tissu).
  • Épinglez sur les côtés pour maintenir en place les 2 épaisseurs de tissu.

Étape n°3 – On coud l’envers et on retourne

lingettes lavables
crédit images : Mieux Vivre Autrement
  • Commencez à coudre le tour à 0,5 cm du bord.
  • Laissez une petite ouverture de 3 cm sur un des côtés.
  • Retournez le tissu en le passant par l’ouverture pour avoir les coutures à l’intérieur.

Étape n° 4 – On coud l’endroit

lingettes lavables
crédit images : Mieux Vivre Autrement
  • Refermez l’ouverture avec une épingle.
  • Cousez les 4 côtés à 0,5 cm du bord.

Et voilà, votre lingette lavable démaquillante est prête à être utilisée !

Je vous conseille d’en avoir une bonne vingtaine à disposition.

>> Suivant la même logique, découvrez nos Vidéos/tuto – Le Tawashi : réaliser mon éponge écolo lavable et réutilisable.

Réalisez des lingettes lavables démaquillantes pour un instant beauté écolo. Partagez cette astuce Zéro Déchet autour de vous : 

Quelle farine utiliser ? Guide complet des 29 variétés avec ou sans gluten

Quelle farine pour quel usage ? Les farines font partie des ingrédients incontournables de nos cuisines. Mais, avec ou sans gluten, à base de froment, châtaignes, noix de coco, millet, quinoa… laquelle conviendra le mieux à votre projet culinaire du moment ? Voici un guide complet des 29 variétés de farines, à découvrir ou redécouvrir.

quelle farine
crédit image : depositphotos

Tour d’horizon de 29 variétés de farines

Les différents types de farines

Nous utilisons de la farine dans de nombreuses préparations culinaires, qu’elles soient sucrées ou salées. Mais il en existe tellement de différentes sortes, qu’il est parfois difficile de déterminer quelle farine conviendra le mieux à votre projet culinaire du moment. Cet article devrait vous y aider.

La farine résulte principalement de la mouture des grains du blé ou d’autres céréales telles que le seigle, sarrasin, maïs, riz. Elle peut également être le produit du broyage de tubercules, pépins ou de certains végétaux farineux comme les châtaignes, les pois chiches, les lentilles, etc.

Selon le type de grain moulu, la farine contient alors des fibres, protéines, vitamines (B1, B2, PP et E) et des minéraux (phosphore, potassium, magnésium) en quantité variable.

La distinction porte également sur la présence de gluten. Quelle farine en contient ? En effet, toutes les farines ne possèdent pas le même taux de gluten et certaines d’entre elles n’en contiennent pas du tout. Une farine contenant du gluten est dite panifiable, autrement dit nous pouvons l’utiliser pour faire du pain. C’est le gluten qui donne à la pâte son élasticité et au pain, une mie aérée. Sans gluten, les préparations obtenues sont plus compactes. 

Il existe également une autre distinction pour la farine de blé : son niveau de raffinement exprimé par son taux de cendres – ou taux de blutage. Il est directement influencé par la teneur en minéraux de l’enveloppe du grain. On retrouve 6 principaux types de farine de blé, désignée par le fameux « T ».

T 45, T 55, … le classement des farines de blé selon leur taux de cendres

Quelle farine de froment utiliser selon son type T ? Son taux de cendres permet de connaître la teneur en minéraux et le degré de raffinage d’une farine :

  • Un type bas (de T 45 à T 55) : signifie que la farine contient moins de débris d’enveloppe du grain. Elle est donc moins riche en fibres, minéraux et éléments nutritifs, mais contient beaucoup de glucides. Elle est raffinée, plus pure et plus blanche. C’est une farine très fine et facile à travailler.
  • Plus le type est haut (T 65 à T 150) : plus la farine contient des parties ou la totalité de l’enveloppe du grain. Elle est dite complète ou intégrale et est riche en fibres, vitamines et minéraux, mais pauvre en glucides. Elles sont meilleures pour notre santé, mais beaucoup plus dure à travailler. Il faut alors les mélanger avec un type de farine plus bas.

>> Précautions : la présence de son dans les farines T 110 à T 150 peut être irritante pour les intestins. De même, il est plus judicieux de consommer les farines de T 80 à T 150 issues de l’agriculture biologique, afin d’éviter les pesticides présents sur l’enveloppe du grain.

Les 6 principaux types de farine de blé :

  • T 45 : Farine blanche à pâtisserie ou « fleur de farine ».
  • T 55 : Farine blanche ordinaire (pains blancs, pâtes à tarte, pizzas, etc.)
  • T 65 : Farine boulangère blanche (pains spéciaux, pizzas, etc.)
  • T 80 : Farine semi-complète ou « bise » (pains spéciaux)
  • T 110 : Farine complète (pains complets)
  • T 150 : Farine dite intégrale (pains au son)

Les farines avec ou sans gluten

Le gluten est une protéine que l’on retrouve dans certaines céréales seulement. C’est un élément important dans le travail d’une pâte. En effet, c’est le gluten qui va apporter de l’élasticité à votre réalisation.

Toutefois, de nos jours, les variétés de céréales modifiées par l’homme -comme les blés dits « modernes »- produisent des farines à haute teneur en gluten. Force est de constater que son assimilation par l’organisme est une problématique répandue pour beaucoup d’entre nous.

Découvrez quelle farine conviendra le mieux à votre réalisation, dans ce guide complet des 29 variétés de farines avec ou sans gluten :

8 farines AVEC GLUTEN


1 . La farine de blé ou farine de froment

quelle farine, farine de blé, farine de froment

La farine de blé, également appelée farine de froment, est le résultat de la mouture de la graine du blé tendre. C’est la plus répandue dans nos cuisines.

Cette farine s’utilise de manières différentes selon son type T, comme expliqué précédemment. D’autre part, rappelez-vous que plus une farine contient de son, plus elle est complète. Autrement dit, elle est riche en nutriments, fibres, vitamines B et E, oligo-éléments, minéraux et protéines.

  • Cette farine est utilisée dans les pâtisseries, viennoiseries, pâtes à tarte, pizzas, pains, sauces, crèmes, etc.
  • En viennoiserie et pâtisserie, il est recommandé d’utiliser des farines qui ne contiennent pas trop de sons pour permettre au gâteau de lever, comme la T 45 ou T 55.
  • Pour faire du pain, on choisit le type de farine en fonction du pain souhaité : T 55 pour un pain blanc, jusqu’à T 150 pour un pain complet.

2 . La farine de seigle

quelle farine, farine de seigle

La farine de seigle est facilement reconnaissable grâce à sa couleur grise. Elle est beaucoup plus riche en fibres, vitamines et minéraux (notamment le fer) que la farine de blé, mais pauvre en gluten. La farine de seigle apporte également une petite saveur sucrée à vos préparations.

Elle se classe également en fonction de son type T et de son degré de raffinage. T 70 pour la farine blanche de seigle, T 85 pour la farine bise, T 130 pour la farine complète, T 170 pour la farine intégrale.

  • C’est une farine dite « panifiable », autrement dit idéale pour réaliser vos pains maisons. Pour éviter de préparer un pain trop compact, pensez à mélanger la farine de seigle avec de la farine de blé T 65 ou T 80.
  • La farine de seigle peut également entrer dans la préparation des gaufres et du pain d’épices.

3 . La farine d’orge

La farine d’orge est riche en fibres solubles, protéines, vitamines B, E et K, oligo-éléments (fer, cuivre, zinc, soufre, chrome, manganèse, sélénium, molybdène et iode) et en minéraux (potassium, magnésium, phosphore, etc.). Elle est idéale pour les personnes souffrant de carences en minéraux.

C’est une farine pauvre en gluten, qui est également particulièrement indiquée pour traiter les troubles digestifs (diarrhée, colite, etc.) Ses propriétés détoxifiantes pour l’estomac et les intestins font de cette farine un antiseptique intestinal naturel.

La farine d’orge contient aussi de l’inositol, une molécule qui régule le taux de cholestérol.

  • Elle s’utilise, mélangée à de la farine de blé (en proportion 1/4 – 3/4) dans les pains, les gâteaux, les crêpes, etc.

>> On trouve la farine d’orge en épiceries bio, au rayon diététique de certaines grandes surfaces ou sur Internet.

4 . La farine d’épeautre

Cultivé en Alsace et en Allemagne, l’épeautre ou « grand épeautre » est une céréale apparentée au blé tendre. L’épeautre renferme tous les sels minéraux et contient plus de vitamines, fibres et protéines que le blé. Elle est riche en protéine, magnésium, zinc, fer, cuivre et contient les 8 acides aminés essentiels dont le corps a besoin.

Pauvre en gluten, cette farine est relativement bien acceptée par les personnes intolérantes au gluten.

  • La farine de grand épeautre peut remplacer complètement la farine de blé dans les pains, pâtes et crêpes.

>> On trouve la farine d’épeautre en épiceries bio, au rayon diététique de certaines grandes surfaces ou sur Internet.

5 . La farine de petit épeautre

La farine de petit épeautre, également appelée « engrain » est panifiable. Très pauvre en gluten, cette farine est bien acceptée par les personnes intolérantes au gluten.

Avec son petit goût de noix, elle fait partie des farines dites rustiques, et se cultive quasiment exclusivement en Provence.

Ses propriétés nutritionnelles sont plus importantes que la farine de blé. Elle est riche en protéines, minéraux, oligo-éléments et contient les 8 acides aminés essentiels.

  • La farine de petit épeautre est une alternative à la farine de blé complète. Elle s’utilise dans les préparations de pains, viennoiseries, pâtes à pizza et pâtisseries. Elle peut être compléter par de la farine de blé à faible type T.

>> On trouve la farine de petit épeautre en épiceries bio, au rayon diététique de certaines grandes surfaces ou sur Internet.

6 . La farine de khorosan (Kamut)

Le kamut n’est pas le nom d’une céréale, mais celui d’une marque déposée qui commercialise le grain « khorasan ». Il s’agit d’une variété de blé dur, cultivée biologiquement, et d’une grande valeur nutritive.

Le blé khorasan contient plus de protéines que le blé tendre, ainsi qu’une proportion supérieure d’acides aminés essentiels et d’acides gras mono et poly-insaturés. Il est très riche en antioxydants, vitamines E et B, glucides, lipides, potassium, zinc, magnésium, sélénium.

La farine de khorosan contient moins de gluten que les farines de froment, et est généralement mieux tolérée par les personnes souffrant d’allergies alimentaires.

Cette farine d’apparence jaunâtre a une délicieuse saveur sucrée de noisette, et a la particularité de ressembler à une fine semoule.

  • Elle peut remplacer la farine de blé dans les pâtisseries, biscuits, ou encore les pains et les pâtes alimentaires.

>> On trouve la farine de khorosan en épiceries bio, au rayon diététique de certaines grandes surfaces ou sur Internet.

7 . La farine d’avoine

quelle farine, farine d'avoine

D’aspect brunâtre, la farine d’avoine est issue des grains d’avoine moulus. Il ne faut pas confondre avec le son d’avoine, qui est l’enveloppe externe du grain, c’est à dire ce qui reste de l’avoine après sa transformation en farine.

Elle est très riche en fibres solubles, lipides, acides gras insaturés et protéines. Elle contient également des minéraux, vitamines et antioxydants en grande quantité. Très énergétique, la farine d’avoine a également la particularité de réguler le cholestérol et la glycémie.

La farine d’avoine contient du gluten, qui est généralement assez bien digéré par les personnes intolérantes.

  • La farine d’avoine peut remplacer totalement ou en partie la farine blanche ou la farine de blé entier dans le pain, tartes, muffins, gâteaux, pâtes, etc.
    • 1 tasse de farine blanche = 1 tasse de farine d’avoine
    • 1 tasse de farine de blé entier = ¾ tasse de farine d’avoine
  • Elle s’utilise également dans les préparations salées, et s’incorpore aux soupes, sauces, pains de viande, galettes, etc. pour les épaissir.

>> On trouve la farine d’avoine en épiceries bio, au rayon diététique de certaines grandes surfaces ou sur Internet.

8 . La farine de maïs

quelle farine, farine de maïs

La farine de maïs a un goût assez neutre et légèrement sucré. Sa couleur jaune donne une jolie teinte aux recettes. Attention de ne pas confondre avec la fécule de maïs, bien blanche qui provient uniquement de l’amidon du maïs et non du grain entier.

Elle est riche en provitamine A, vitamines de type B et C, oligo-éléments, minéraux et antioxydants.

Elle ne contient pas de prolamines qui sont « toxiques » pour les cœliaques, autrement dit du gluten. Certaines personnes la trouvent cependant assez difficile à digérer, à cause de sa forte teneur en amidon.

  • Cette farine s’utilise pour préparer la polenta, tortillas, wraps ou encore pains de maïs.
  • Elle remplace la farine de blé dans tous types de pâtisseries, biscuits, gâteaux, cakes, crêpes, pâtes à tartes, pains, etc.
  • Elle sert également à épaissir les sauces, crèmes et potages.

21 farines SANS GLUTEN


quelle farine, farines sans gluten

>> Des idées recette sans gluten ? Découvrez Les 10 blogs à connaître pour cuisiner sans gluten.

9 . La farine de riz

Produite à base de riz moulu, cette farine très blanche au goût discret est une alternative idéale à la farine de blé. Sans gluten, la farine de riz est légère et très digeste, mais renferme néanmoins beaucoup d’amidon.

Il en existe plusieurs variétés : les farines de riz blanc ou de riz complet, et les farines de riz semi-complètes.

  • Elle est souvent utilisée dans les préparations asiatiques, comme les nouilles, nems, galettes de riz, rouleaux de printemps.
  • La farine de riz seule donne une texture friable après la cuisson, idéale pour les cookies, sablés, crumbles, et crêpes.
  • Elle peut également servir d’épaississant pour les sauces ou crèmes.

10 . La farine de châtaigne

quelle farine, farine de châtaigne

Surtout utilisée en Corse, la farine de châtaigne apporte un goût sucré assez prononcé aux recettes, ainsi qu’une jolie couleur brune. Elle se substitue facilement à la farine de blé dans les recettes de pâtisserie, et s’accorde avec d’autres farines comme celles de riz, quinoa ou épeautre.

Sa texture très dense n’est pas adaptée à la préparation de pain. Elle peut toutefois être panifiable une fois associée à d’autres farines, en proportion < 30 %.

La farine de châtaigne est une excellente source de fibres alimentaires, vitamines, oligo-éléments, fer, magnésium, calcium, phosphore,  glucides et manganèse. Elle est également très rassasiante.

  • Elle s’utilise dans les pâtes à crêpes, biscuits salés, pâtes, etc.
  • Mélangée avec de la farine de blé, elle s’incorpore très bien dans les pains et gâteaux.

>> On trouve la farine de châtaigne en épiceries bio, au rayon diététique de certaines grandes surfaces ou sur Internet.

11 . La farine de manioc

quelle farine, farine de manioc

Particulièrement riche en amidon, la farine de manioc est très digeste et procure une sensation de satiété. C’est une aliment énergétique, très riche en glucides.

Dans certaines cultures, le manioc est utilisé à des fins médicinales pour soigner les troubles intestinaux. Une cuillère à soupe de farine de manioc dans un verre d’eau peut par exemple calmer une diarrhée ou des brûlures d’estomac.

Cette farine ne comporte que très peu de protéines et de fibres. Pour cette raison, il faut alterner sa consommation avec d’autres farines, pour optimiser le plein de micronutriments.

La farine de manioc a une saveur sucrée et offre une texture proche de celle du blé.

  • Avec la farine de manioc, vous pouvez préparer des desserts, pâtisseries, pâtes à tarte, pains, beignets fourrés, cookies, etc. Pour cela, substituez la même quantité de farine de manioc à la farine de blé indiquée dans votre recette, et conservez le même temps de cuisson.
  • Elle peut également s’utiliser dans des plats salés pour réaliser des boulettes, galettes, etc.

>> On trouve la farine de manioc en épiceries bio, au rayon diététique de certaines grandes surfaces ou sur Internet.

12 . La farine de soja

De couleur jaune pâle, la farine de soja a une saveur et odeur semblable à la noix. Elle contient naturellement de la lécithine, ce qui permet de réduire la quantité de beurre et d’œufs dans les préparations sucrées.

Pauvre en glucides, elle est riche en vitamine E, protéine, potassium, magnésium, fer et acides gras poly-insaturés. La farine de soja doit être tamisée avant d’être utilisée, car elle a tendance à faire des grumeaux.

  • Mélangée à une autre farine, elle apporte encore plus de moelleux aux pains, cakes et gâteaux.
  • Elle a un fort pouvoir liant, idéal pour lier des soupes, sauces et béchamels.

13 . La farine de pois chiche

quelle farine, farine de pois chiche

La farine de pois chiche, de couleur jaune pâle, a une consistance fluide et est facile à travailler. Elle peut facilement se substituer aux farines de blé, avoine ou seigle. Elles sait aussi s’associer délicieusement avec la farine de châtaigne ou tout autre farine.

Naturellement riche en vitamines et minéraux, la farine de pois chiche est une excellente source de protéines et de fibres (beaucoup plus que la farine de blé ou de riz).

  • En France, elle est traditionnellement utilisée dans les préparations salées comme les soccas niçoises, des galettes croustillantes et moelleuses, ou dans les panisses en Italie.
  • On retrouve également la farine de pois chiche dans la réalisation de houmous, fallafels, pakoras, etc.
  • Elle s’utilise dans des préparations salées, pour confectionner des pâtes à frire ou pour épaissir des sauces.
  • Elle peut également se substituer intégralement à la farine de blé dans la préparation des crêpes, galettes et partiellement dans la réalisation de cakes, pains, etc.

>> On trouve la farine de pois chiche en épiceries bio, au rayon diététique de certaines grandes surfaces ou sur Internet.

14 . La farine de lentilles

Moins connue, la farine de lentilles se décline en plusieurs couleurs selon les variétés de lentilles : vertes, brunes, blondes, corail ou encore noires. Elle apporte un goût doux, qui peut se marier avec les plats sucrés comme salés. Elle est plus digeste que les autres farines de légumineuses et favorise la sensation de satiété.

Elle est très riche en fer, calcium, potassium, magnésium, phosphore, vitamines du groupe B et antioxydants. Pauvre en lipides, elle contient une grande quantité de fibres et de protéines.

  • Elle peut s’utiliser seule ou en complément d’une autre farine pour apporter de la couleur dans des pâtisseries.
  • Dans des préparations salées, elle s’accommode parfaitement avec les épices. Elle est également parfaite pour lier des soupes ou sauces.

15 . La farine de sarrasin, dite de « blé noir »

quelle farine, farine de sarrasin, farine de blé noir

Communément appelé « blé noir », le sarrasin n’est ni de la famille du blé, ni une céréale, mais une plante à fleur. Elle est principalement connue en France comme ingrédient de base des galettes bretonnes.

De couleur grisâtre, la farine de sarrasin apporte une jolie couleur brune et un goût amer et subtil de noisette. Elle est riche en fibres, protéines, minéraux, vitamines du groupe B et antioxydants. Elle a un indice glycémique faible, idéal pour les personnes suivent un régime.

  • Elle s’utilise aussi bien dans des recettes sucrées (gâteaux, biscuits, galettes, pâtes, etc.) que salées (cake salés, pâte à tartes, pains, etc.)

Très dense, la farine de sarrasin s’associe le plus souvent à d’autres farines plus neutres (riz ou fécules).

16 . La farine de noix de coco

quelle farine, farine de noix de coco

La farine de coco est obtenue suite à la mouture de la chair de la noix de coco, préalablement séchée puis dégraissée par pression. Elle contient donc toutes les fibres de la chair de la noix de coco.

Elle possède un parfum peu agréable, mais sa saveur est délicieuse. Elle est particulièrement riche en sélénium, protéines, fibres et acides aminés. Sans cholestérol, elle a également un indice glycémique bas. Elle est très digeste et s’intègre parfaitement aux régimes.

  • Elle s’utilise en pâtisserie pour donner un petit goût subtil aux gâteaux, crèmes et biscuits, en complément des farines de blé ou de riz (¼ de farine de coco pour remplacer 1 quantité de farine classique).

17 . La farine de chanvre

quelle farine, farine de chanvre

La farine de chanvre est obtenue par pressage à froid des graines de chanvre. Pas d’inquiétude, la consommation de graines de chanvre alimentaire n’engendre aucun effet psychotrope.

La farine de chanvre est riche en protéines, acide gras essentiels, acides gras insaturés (oméga 3 et 9) et fibres. Source importante de minéraux, vitamines B, C et E, elle représente un atout nutritionnel indéniable.

Elle a une jolie couleur verte, qui apporte une touche originale aux recettes, et un délicieux goût de noisette.

  • Elle s’utilise principalement pour la pâtisserie, cakes, muffins, etc.
  • En complément d’une autre farine (10 à 15 % de farine de chanvre sur le poids total de farine) vous pouvez également réaliser des pains.

18 . La farine de quinoa

La farine de quinoa est obtenue par broyage des graines de quinoa, une plante herbacée considérée à tort comme une céréale. Elle fait partie de la même famille que les betteraves et épinards. Le quinoa est reconnu pour ses hautes qualités nutritionnelles.

Très digeste, la farine de quinoa est très riche en protéines, minéraux, vitamines B et C, et contient les 8 acides aminés essentiels. Elle a un goût légèrement amer mais une délicieuse saveur de noisette.

  • Elle ne peut pas remplacer une farine classique, mais elle peut se substituer à hauteur de 20 % à la farine de froment pour la préparation de gâteaux, pâtisseries ou pains.
  • Elle s’utilise également pour épaissir et lier des sauces ou crèmes. C’est une farine très absorbante, il faut donc réduire les quantités : ½ quantité de farine de quinoa suffit pour remplacer 1 quantité de farine classique.

19 . La farine de millet brun

Il existe plusieurs variétés de farine de millet : farine de millet doré, millet brun, millet perlé, etc. Mais la plus connue reste celle de millet brun, qui est beaucoup plus digeste, et contient beaucoup d’éléments nutritifs.

Source de fibres, oligo-éléments, glucides, vitamines du groupe B et protéines, c’est également une des farines les plus riches en minéraux. Très digeste, c’est un véritable alliée en cas de carence et de fatigue.

De couleur blanc cassé, cette farine a un léger goût de noisette.

  • En complément d’une farine classique, elle s’intègre parfaitement dans les pâtes, gâteaux, crêpes, gaufres, biscuits, pains, etc.
  • On peut également l’ajouter dans du muesli, compote, smoothies, yaourt, etc.

>> On trouve la farine de millet brun en épiceries bio, au rayon diététique de certaines grandes surfaces ou sur Internet.

20 . La farine de souchet

La farine de souchet est obtenue après broyage des tubercules d’une plante herbacée appelée « Chufa », « amande de terre » ou « Souchet ».

Elle est très riche en antioxydants et en vitamines E. Elle est source de fibres, protéines, d’acides aminés essentiels (oméga 3 et 9) et de nombreux minéraux. Avec un indice glycémique très bas, elle est recommandée aux diabétiques et à toutes personnes surveillant leur taux de sucre.

La farine de souchet se présente sous forme de poudre granuleuse de couleur beige. Elle est très appréciée pour sa saveur douce d’amande.

  • Elle est idéale en pâtisserie grâce à sa teneur en sucres naturels. Elle s’utilise dans des gâteaux, pâtes, cookies et autres préparations sucrées, ou pour épaissir des sauces ou soupes.
  • Elle peut également être intégrée dans des mueslis, smoothies, yaourts, etc.

>> On trouve la farine de souchet en épiceries bio, au rayon diététique de certaines grandes surfaces ou sur Internet.

21 . La farine de teff

La farine de teff, bien que sans gluten, a un fort pouvoir panifiant. Elle présente une élasticité qui ressemble à la farine de blé, et peut donc être utiliser dans la réalisation de pain sans gluten.

La farine de teff contient de nombreux nutriments tels que des protéines, glucides, minéraux et acides aminés essentiels. La graine du teff est également très riche en fibres insolubles (plus que le riz et le quinoa) et en fer.

De couleur blanche ou marron (teff complet), elle a un goût proche de la noisette avec une note légèrement sucrée.

  • La farine de teff est idéale pour faire des pains moelleux sans gluten.
  • Elle s’utilise aussi, mélangée ou non à une autre farine, pour réaliser des crêpes sucrées ou salées.
  • Parfaite pour épaissir les sauces ou les soupes.

22 . La farine de sorgho

Le sorgho est une plante céréalière qui apporte une grande satiété, grâce à sa teneur en amidon, protéines et fibres alimentaires. La farine de sorgho est riche en minéraux (calcium, fer et phosphore). Elle est adaptée aux régimes des diabétiques, car son indice glycémique est faible.

C’est une farine de couleur brun rosé avec une saveur légèrement sucrée.

  • La farine de sorgho est idéale pour toutes les préparations salées (galettes, etc.) et sucrées (gâteaux, biscuits, pains, pancakes, blinis, etc.)
  • Pour réaliser des pâtes levées (muffin, pain), vous pouvez l’incorporer à d’autres farines.

23 . La farine d’amarante

La farine d’amarante est obtenue en broyant les graines de la plante amarante.

De couleur blanc nacré, elle apporte une saveur de noix légèrement épicée.

Elle est digeste et très riche en protéines, fibres, vitamines C et en minéraux comme le calcium et le magnésium. Elle contient également de la lysine, un acide aminé essentiel peu présent dans les céréales.

  • Mélangée à une autre farine, elle s’utilise pour réaliser des cakes, crêpes, gaufres, gâteaux et même des pains (¼ de farine d’amarante avec ¾ de farines classiques).
  • Elle peut également épaissir des soupes ou sauces.

>> On trouve la farine d’amarante en épiceries bio, au rayon diététique de certaines grandes surfaces ou sur Internet.

24 . La farine d’amande

La farine d’amande et la poudre d’amande sont presque identiques. La farine est obtenue à partir d’amande mondée et broyée, alors que la poudre d’amande intègre la peau de l’amande.

Riche en antioxydants, protéines et en fibres, la farine d’amande est moins calorique que la farine de blé.

Elle sucre légèrement naturellement et apporte de la légèreté et du moelleux aux préparations sucrées.

  • Elle s’utilise mélangée à une autre farine, ou seule dans les mêmes proportions que les farines classiques, avec un ajout de levure. Elle est ainsi délicieuse dans les muffins, biscuits, gâteaux, etc.

25 . La farine d’arachide

La farine d’arachide est constituée à 100 % d’arachides partiellement déshuilées. L’arachide n’est pas une noix, mais une légumineuse au même titre que les haricots.

Tout comme la cacahuète dont elle est issue, cette farine est fortement allergène.

La farine d’arachide a un délicieux goût de cacahuète. Elle est très riche en fibres, protéines, antioxydants, magnésium et vitamines B1.

  • Elle s’utilise pure ou en complément d’autres farines, pour réaliser des sauces, pâtisseries et mêmes des panures.

>> On trouve la farine d’arachide en épiceries bio, au rayon diététique de certaines grandes surfaces ou sur Internet.

26 . La farine de lupin

quelle farine, farine de lupin

Cette farine est tirée de la graine du lupin, une légumineuse à haute valeur énergétique. Sans amidon, elle s’utilise facilement comme alternative à la farine de blé.

Excellente source de fer, la farine de lupin est également très riche en protéines, fibres, minéraux et acides aminés essentiels. Elle apporte une belle couleur jaune dans vos préparations, et un léger goût de noisette.

>> Attention : les personnes allergiques aux arachides doivent être prudentes avec la farine de lupin.

  • Elle s’utilise dans les préparations sucrées, comme les biscuits, crèmes, pâtes et même pains.
  • Associée à d’autres farines, elle permet de remplacer partiellement le beurre ou l’œuf.

>> On trouve la farine de lupin en épiceries bio, au rayon diététique de certaines grandes surfaces ou sur Internet.

27 . La farine de fonio

Le fonio est une céréale proche du riz ou du sorgho. Cette farine constitue une alternative alimentaire intéressante pour les intolérants au gluten.

Très digeste, la farine de fonio est riche en sels minéraux, fibres, minéraux, vitamine B et acides aminés.

  • Son léger goût de noisette se marie parfaitement aux préparations sucrées, gâteaux, crêpes, crème, etc. On l’utilise à hauteur de 30% de la quantité de farine totale de la recette.

28 . La farine de pépins de raisin

La farine de pépins de raisin est obtenue à partir des tourteaux de pépins dont on extrait l’huile par première pression à froid.

Très riche en fibres et en antioxydants, elle contient aussi des flavonols, favorables à la santé cardiovasculaire.

  • Elle s’utilise mélangée. Comptez 10 à 15 % de farine de pépins de raisin sur le poids total des autres farines, dans les préparations sucrées et pains.

29 . La farine de pépins de courge

quelle farine, farine de pépin de courge

La farine de pépins de courge est obtenue à partir des tourteaux moulus, dont on a extrait l’huile.

Particulièrement riche en protéines, la farine de pépins de courge est source de fibres, minéraux, acides gras insaturés, vitamines A, B1 et B2.

Délicieusement parfumée, cette farine a une saveur de graines grillées salées.

  • Elle s’utilise dans des préparations salées (sauces, soupes, cakes salés, pains, etc.) ou sucrées (gâteaux, biscuits, etc.)
  • Elle peut également servir de panure pour les viandes, poissons ou légumes.

Cette farine demande beaucoup de liquide : ajoutez 10 ml d’eau à la recette pour 10 g de farine de pépins de courge.

Maintenant que vous en connaissez davantage sur les différentes variétés de farine, vous allez pouvoir cuisiner toutes vos envies…

Bon appétit !

À chaque envie sa recette et à chaque recette sa farine ! Dites-le autour de vous :

Fabriquer un gel antibactérien sans rinçage pour les mains

Le gel antibactérien pour les mains est une solution désinfectante très pratique lorsque nous n’avons pas accès à l’eau et au savon. En effet, transports en communs, caddies, poignets de porte, etc. nos mains véhiculent des bactéries et microbes en permanence. Découvrez nos 2 recettes de gel antibactérien sans rinçage pour les mains.

gel antibactérien
crédit image : Pixabay

Un gel antibactérien sans rinçage pour les mains fait maison

Le gel antibactérien : une solution assainissante ponctuelle

Un gel antibactérien est une solution assainissante qui a pour but de détruire les micro-organismes présents sur les mains. Face aux microbes, bactéries, germes et virus en tout genre -été comme hiver- les gels antibactériens sont une mesure de précaution non négligeable pour certains.

Les gels antibactériens, ou gels hydroalcooliques, ont des propriétés bactéricides, virucides et fongicides, mais ils n’ont cependant aucun effet nettoyant. En d’autres termes, les bactéries meurent, évitant ainsi toute contamination vers d’autres personnes, mais elles restent sur nos mains.

Les solutions antibactériennes ne remplacent donc pas le lavage des mains, mais dans certaines situations, elles peuvent s’avérer très utiles en attendant l’eau et le savon. En effet, les sources de contamination potentielles sont nombreuses. Transports en commun, caddies de supermarché, toilettes publiques, poignée de porte, téléphones, volants, etc. sont autant d’endroits qui regorgent de microbes. Et dans ces situations, nous n’avons pas toujours de lavabo à disposition.

Lors des pics d’épidémie, les campagnes de sensibilisation aux bons gestes à adopter recommandent l’utilisation ponctuelle de ce type de produit. Si la première considération est de protéger chacun de la maladie, la finalité est bien d’éviter de propager l’épidémie.

Facile à transporter, dans son sac ou dans sa poche, le gel antimicrobien se présente sous la forme d’un petit flacon. Vendu en parapharmacie, mais il est également très facile de fabriquer un gel antibactérien soi-même.

gel antibactérien
crédit images : Depositphotos

Des ingrédients aux propriétés antiseptiques et antibactériennes

Réaliser un gel antibactérien à la maison est très simple. L’intérêt majeur est de pouvoir utiliser des ingrédients naturels, et aucun produits chimiques. En effet, certaines solutions désinfectantes vendues dans le commerce contiennent des composants très toxiques, des perturbateurs endocriniens, comme le triclosan et le triclocarban.

Sans rinçage et à séchage rapide, les gels antibactériens se composent principalement d’alcool, d’agent antiseptique et antimicrobien et d’un émollient pour éviter les irritations cutanées.

Vous pouvez également ajouter des huiles essentielles (HE) dans votre gel antibactérien fait maison. Certaines HE ont un large spectre d’action et des propriétés anti-infectieuses, antibactériennes, anti-virales et anti-fongiques.

Les ingrédients naturels pour réaliser son gel antibactérien

1 . Gel d’aloe vera bio : il s’agit d’un agent hydratant qui constitue la base du produit. L’Aloe vera dispose en effet de propriétés antiseptiques bienfaitrices pour la peau, mais également de bactéricides, anti-inflammatoires et anti-fongiques. Toutes ces vertus permettent d’éviter l’installation de germes en formant une couche protectrice.

>> Vous pouvez en trouver en magasins bio ou sur Internet.

2 . Glycérine végétale : c’est un agent émollient et hydratant. C’est également un ingrédient présent dans de nombreux cosmétiques.

>> Vous pouvez en trouver en pharmacie, magasins bio ou sur Internet.

3 . Huiles essentielles : pour que votre gel soit efficace, vous pouvez ajouter des huiles essentielles. Parmi les plus actives, je vous conseille les HE de Ravintsara, Tea Tree, Lavande, Menthe Poivrée ou encore Palmarosa. Elles font partie des huiles essentielles les plus tolérées et laisseront un agréable parfum.

>> Vous pouvez en trouver en magasins bio, parapharmacies ou sur Internet.

4 . Solution à base d’alcool : certaines recettes de gel antibactérien n’ajoutent pas d’alcool dans leur préparation. Cette solution reste acceptable si vous incorporez des huiles essentielles. Toutefois, l’alcool permet la destruction d’un plus large spectre de bactéries. Mais, en dessous de 60° d’alcool, votre gel antibactérien ne sera pas opérant contre tous les microbes. C’est pourquoi il est recommandé d’utiliser de l’alcool à 90° pour une efficacité maximale.

Vous pouvez également utiliser un dispersant à base d’alcool (ou Solubol), qui permet de solubiliser et disperser les huiles essentielles dans le gel.

>> Vous pouvez en trouver en pharmacie, magasins bio ou sur Internet.

2 recettes de gel antibactérien sans rinçage

Avant de commencer, il est important de désinfecter votre matériel, contenants, plan de travail, ustensiles et vos mains.

Ces deux recettes de gel antibactérien sont utiles pour assainir rapidement les mains, grâce à leur richesse en huiles essentielles purifiantes. Attention toutefois, ce gel ne remplace pas le lavage des mains à l’eau et au savon, qui doit être effectué plusieurs fois par jour !

Recette n°1 – Gel antibactérien sans alcool

gel antibactérien
crédit images : Depositphotos

Les ingrédients et matériels nécessaires :

  • 45 ml de gel d’aloe vera bio
  • 1 c.à c. de glycérine végétale
  • 10 gouttes d’HE de Tea Tree
  • 8 gouttes d’HE de Palmarosa
  • 8 gouttes d’HE de Lavande vraie
  • Un petit flacon-pompe de 60 ml
  • 1 petit bol en inox

Les étapes de préparation :

  1. Versez la glycérine végétale et le gel d’aloe vera dans le bol en inox.
  2. Mélangez bien pour homogénéiser le tout.
  3. Ajoutez les huiles essentielles, puis mélangez.
  4. Transvasez le mélange dans le flacon-pompe.
  5. Étiquetez (ingrédients, date de préparation)
  6. Stockez votre flacon à l’abri de la lumière et de la chaleur. (Il peut se conserver au moins 6 mois).

Recette n°2 – Gel antibactérien à base d’alcool

gel antibactérien
crédit images : Depositphotos

Les ingrédients et matériels nécessaires :

  • 52 ml de gel d’aloe vera bio
  • 5,5 ml de dispersant à base d’alcool
  • 10 gouttes d’HE de Tea Trea
  • 8 gouttes d’HE de Ravintsara
  • 8 gouttes d’HE de Menthe Poivrée
  • Un petit flacon-pompe de 60 ml
  • 1 petit bol en inox

Les étapes de préparation :

  1. Versez le dispersant dans le bol en inox.
  2. Ajoutez les huiles essentielles, puis mélangez bien.
  3. Versez le gel d’aloe vera dans le bol, puis mélangez à nouveau pour homogénéiser.
  4. Transvasez le mélange dans le flacon-pompe.
  5. Étiquetez (ingrédients, date de préparation)
  6. Stockez votre flacon à l’abri de la lumière et de la chaleur. (Il peut se conserver au moins 6 mois).

Comment utiliser votre gel antibactérien ?

gel antibactérien
crédit image : Depositphotos

>> ATTENTION : Les gels antibactériens ne conviennent pas aux femmes enceintes ou allaitantes, ni eux enfants de moins de 10 ans.

Pour utiliser votre gel antibactérien : déposez une petite noisette de votre produit au creux d’une de vos mains. Puis frictionnez les l’une contre l’autre, pendant 15 à 30 secondes, sans oublier de passer entre les doigts. Ne rincez pas, c’est une solution sans rinçage. D’autre part :

  1. Le gel antibactérien ne fonctionne pas sur les mains mouillées. Elles doivent donc être sèches avant application.
  2. Les gels antibactériens sont également inefficaces sur des mains sales. Il est donc inutile de l’utiliser juste après avoir cuisiné ou jardiné : eau et savon pour laver au préalable.
  3. N’appliquez pas de gel antibactérien sur vos mains si celles-ci sont souillées par des sécrétions (urine, excréments) ou par du sang.
  4. Le gel ne doit pas entrer en contact avec une plaie ouverte.
  5. Si vous optez pour la recette à base d’alcool, n’oubliez pas que le mélange est inflammable. Les fumeurs doivent donc faire attention.
  6. Évitez le contact avec les yeux. Par exemple, n’utilisez pas de gel sur vos mains avant de placer vos lentilles de contact.

Priorité au lavage des mains

Le gel antibactérien est une solution ponctuelle pour assainir et désinfecter nos mains. N’oublions pas que les bactéries contenues sur nos paumes ne sont pas toutes mauvaises. À trop aseptiser en voulant nos protéger, nous perdons également nos défenses immunitaires naturelles.

Si vous le pouvez, un lavage des mains à l’eau clair et au savon est bien plus efficace. Et si le lavage fréquent vous assèche les mains, appliquez une crème hydratante.

Envie de fabriquer vos cosmétiques et produits vous-mêmes ? Découvrez nos articles :

Le gel antibactérien est très pratique quand nous n’avons pas accès à l’eau et au savon pour se laver les mains. Partagez les recettes autour de vous :

❌